HardWare.fr


OCZ lance le Trion 150
Stockage SSD
Publié le Mercredi 3 Février 2016 par Marc Prieur

URL: /news/14511/ocz-lance-trion-150.html


OCZ lance officiellement le Trion 150 qu'il avait déjà présenté lors du CES. Successeur direct du Trion 100, il se distingue principalement par un changement de NAND puisque si on reste en TLC Toshiba on passe du 19 au 15nm, une première. Rappelons que s'il est vendu sous la marque OCZ, c'est la maison mère Toshiba qui est à l'origine de cette gamme de SSD - OCZ n'intervenant que pour les étapes de validation finales.

L'arrivée de la NAND 15nm devrait permettre à OCZ de positionner ce SSD de manière encore plus agressive, il sera décliné en versions 120, 240, 480 et 960 Go et toujours associé à une garantie ShieldPlus de 3 ans qui permet d'obtenir un échange anticipé et une prise en charge des frais de retour. Par rapport au Trion 100, l'endurance annoncée ne baisse pas malgré la finesse de gravure inférieure et on est à des niveaux largement suffisants pour un usage classique.

Les performances annoncées sont également identiques à celles de son prédécesseur et donc élevées même en écriture, mais pour ce faire il fait appel à l'artifice désormais habituel sur les SSD d'entrée de gamme qui consiste à avoir un "cache SLC" qui permet d'avoir une zone mémoire plus rapide en écriture. Sur le Trion 100 ce cache avait une capacité équivalente à 1.5% du SSD, soit 3.6 Go sur le 240 Go, il est probable qu'il en soit de même sur le Trion 150. Sur Trion 100, hors du cache le débit descendait à 120 Mo /s sur les versions 240, 480 et même 960 Go, mais lors du CES OCZ a parlé d'un débit qui serait désormais à 180 Mo /s dans un tel cas sur le Trion 150 bien qu'aucune mention n'en soit faite dans les spécifications.

Les Trion ne sont pour rappel pas les seuls SSD affectés par ce grand écart en écritures, c'est aussi le cas des Crucial BX200 qui tombent même sous les 100 Mo /s avec une taille de cache similaire ! Les Sandisk Ultra II sont également touchés mais dans une moindre mesure, leur cache étant quasiment 3x plus grand et le débit en écriture restant supérieur à 200 Mo /s à partir du modèle 240 Go. Le Samsung 850 EVO reste pour sa part le SSD en TLC le plus apte à encaisser de grosses écritures rapidement puisque s'il dispose d'un tel cache, avec une capacité réduite comme chez OCZ et Crucial, hors de ce dernier les performances sont identique à partir de la version 500 Go alors qu'on tombe à 300 Mo /s en version 250 Go.

Bref, si pour un usage classique le Trion 150 fera l'affaire comme les autres SSD en TLC, il ne faut pas perdre de vue que ses spécifications masquent des écarts qui peuvent être importants pour des usages plus intensifs en écriture.



Copyright © 1997-2022 HardWare.fr. Tous droits réservés.