HardWare.fr


Douze cartes mères Z170 pour Asus
Cartes Mères
Publié le Jeudi 6 Août 2015 par Guillaume Louel

URL: /news/14306/douze-cartes-meres-z170-asus.html


Avec la sortie des premiers processeurs Skylake-K hier et de leurs chipsets Z170, les constructeurs commencent à annoncer leurs cartes mères les uns après les autres. On commence notre habituel tour des constructeurs avec Asus aujourd'hui, ou nous avons droit à pas moins de douze références – c'est moins que pour le Z97 – regroupées dans trois segments, les constructeurs de cartes mères adorant tous segmenter leurs gammes, souvent sans véritable raison !


Dans les grandes lignes on retrouvera beaucoup de choses communes et de tendances. D'abord sur le réseau, Asus continue d'utiliser au choix du Realtek sur l'entrée de gamme, et de l'Intel sur le haut de gamme, un choix qu'on ne peut qu'approuver tant les initiatives marketing « gamer » que sont les Killer ne nous ont jamais convaincu. Aux dernières nouvelles, après avoir été racheté par Qualcomm, Killer Network(ing)  est redevenu indépendant.

Sur le reste Asus fait confiance à ASMedia que l'on retrouve parfois pour quelques ports SATA, et surtout pour ses contrôleurs USB 3.1 ASM1142, avec assez souvent un port Type-C et un port Type-A. Pas de contrôleur Thunderbolt/USB 3.1 Intel, ni d'USB 3.0 tiers. On notera au niveau de l'USB qu'il semble y avoir assez peu de logique sur le nombre – et le type - de ports présents à l'arrière des cartes, les choix sont aléatoires et parfois déroutant. Un seul exemple : les cartes qui ont le plus d'USB 2.0 sont… les plus haut de gamme !

Sur l'audio, on retrouve partout du Realtek qui peut soit être nu, accompagné de Crystal Sound en version 3, ou du SupremeFX 2015. Notez enfin pour le stockage que le SATA Express est présent sur presque toutes les cartes, le M.2 est par contre sur toutes ! On notera enfin une tendance qui semble commune à tous les constructeurs : la DDR3 est réservée à l'entrée de gamme !

 
 

Sur le très haut de gamme donc, Asus propose comme à l'habitude ses Maximus en trois versions : Hero, Ranger, et Gene, la dernière étant au format microATX. Elles ont en commun un système d'alimentation 8+2+1 phases, le SupremeFX, qui mélange un DAC ESS ES9023P, des condensateurs Nichicon et un ampli casque TI – probablement à un Realtek ALC1150. Les trois cartes profitent d'un contrôleur réseau Intel I219-V auquel le constructeur ajoute un logiciel de gestion de priorités de paquets (l'équivalent de ce que font les « Killer ») que l'on sera libre d'utiliser, ou pas.

Asus fournit des choses à l'intérêt variable dans les logiciels, on apprécie le RAMdisk fourni, et l'on note, aussi, la présence d'un logiciel permettant de programmer les LEDS de la carte mère pour créer ses propres effets lumineux. Les trois ne proposent que deux sorties vidéo, HDMI et DP et l'on notera la présence de quatre ports USB 2.0 sur les Hero et Ranger, et d'aucun sur la Gene qui a droit, elle, à 6 ports USB 3.0 à la place. Les trois cartes ont au moins droit à l'USB 3.1 avec un port Type-C et un port Type-A… rouge. Comptez respectivement 234,90, 229.0 et 199.90 pour les trois modèles.


Juste en dessous, on retrouve la Z170 Pro Gaming, qui inaugure nous dit on le nouveau segment « Pro Gaming » du constructeur, qui n'a donc strictement rien à voir avec la gamme « Republic of Gamers » dont fait partie les Maximus ! On y retrouvera pourtant la partie audio SupremeFX, du réseau Intel (avec le logiciel de gestion de priorité de paquets), et le RAMdisk est également fourni. Les composants d'alimentations semblent un cran en dessous (nous n'avons pas encore de détails sur le nombre de phases de cette carte) et l'on retrouvera quelques petites choses en plus comme des sorties DVI et VGA ! En clair, une version ROG « light » que l'on retrouvera à 169 euros.


 
 

Le gros de la gamme d'Asus est constitué de ce qui est désormais appelé sa série « Signature », comprendre la gamme classique. C'est de loin la plus riche avec 8 cartes et c'est ici que l'on trouvera les seuls modèles DDR3, au nombre de deux. Tout en haut on retrouve la Z170-Deluxe qui est le vrai haut de gamme du constructeur. Elle dispose du double du nombre de phases des ROG. Elle profite du Realtek ALC1150, de deux contrôleurs réseau Intel, du WiFi 802.11ac + BT4.0 et de deux ports SATA supplémentaires. On retrouvera en façade arrière six ports USB 3.1 (via trois contrôleurs ASM1142…), dont un Type-C. Juste en dessous on retrouvera les A/AR qui se distinguent par l'absence de DVI et VGA sur l'AR. Pour le reste elles sont identiques, on passe un cran en dessous pour le son sur l'ALC892 (en conservant le Crystal Sound 3 tout de même), seulement deux USB 3.1, et un seul contrôleur réseau Intel.

En dessous de ces modèles on commence à trouver quelques errements. A partir de la K, il ne reste plus qu'un port PCIe graphique, on s'en remettra, et l'on se contentera du Realtek d'entrée de gamme pour le son (ALC887) et de Realtek 8111 pour le réseau. C'est surtout sur l'USB que les choses se gâtent avec deux ports USB 3.1 Type-A… tandis que l'on trouve un port Type-C qui est relié au Z170, donc en USB 3.0 ! Pas très malin…

Le modèle P est disponible en deux versions, c'est là que l'on retrouve le premier modèle DDR3, mais les cartes ne sont pas identiques. Exit l'USB 3.1 et le SATA Express, mais l'on retrouve sur la P un port Type-C en USB 3.0. La version DDR3 n'a pas droit au port Type-C, et l'on est bridé à 4 ports SATA. Enfin deux modèles microATX sont disponibles, dont un en DDR3. La version Plus (en DDR4) a droit à du réseau Intel et un SATA Express.

Côté prix il faudra compter 329 euros pour la Deluxe, 159 pour la A, 154.90 pour l'AR, 144.90 pour la K, 129.90 pour la P, 114.90 pour la P en version DDR3, et 139.90 pour la version microATX Plus. Le prix de la microATX DDR3 n'est pas communiqué. Notez pour finir qu'un modèle TUF est également dans les cartons et devrait s'ajouter rapidement à la gamme.

Copyright © 1997-2022 HardWare.fr. Tous droits réservés.