HardWare.fr


AMD lance les Radeon R300 : vaste renommage
Cartes Graphiques
Publié le Jeudi 18 Juin 2015 par Damien Triolet

URL: /news/14261/amd-lance-radeon-r300-vaste-renommage.html


Après avoir levé le coin du voile ce mardi, c'est aujourd'hui qu'AMD lance officiellement les Radeon R9 390X, R9 390, R9 380, R7 370 et R7 360, avec une disponibilité qui devrait être immédiate. Ne cherchez pas de grosse nouveauté dans cette gamme, il s'agit simplement pour AMD de tenter de booster ses ventes avec des renommages accompagnés de légères adaptations des fréquences.

 
 

Dans l'entrée de gamme, la Radeon R7 260 devient R7 360 et profite d'une augmentation de 5% de la fréquence GPU et de 8% de la fréquence mémoire. Par contre la tarification progresse au passage de 100 à 120€, soit à peu près le prix d'une R7 260X qui est plus performante. A noter que la R7 360 est similaire à la R9 360 OEM, si ce n'est que cette dernière se contente de la fréquence mémoire de la R7 260. Pourquoi parler de R9 en OEM et de R7 en vente au détail ? Mystère.


Ensuite, nous arrivons à ce qui est de toute évidence le produit le plus problématique de la nouvelle gamme : la Radeon R7 370. Il s'agit d'une variante de la R7 265… qui est inférieure à la R7 270 qui dispose de plus d'unités de calcul ! La R7 370 sera par contre proposée autant en version 2 Go que 4 Go.

Le problème est qu'il s'agit d'un des plus vieux GPU de la génération GCN : Pitcairn. Il ne supporte pas les dernières technologies telles que FreeSync et TrueAudio, et est limité au niveau de fonctionnalités 11_1 sous Direct3D 12, alors que les GPU AMD plus modernes supportent tous le niveau 12_0. Même si cela ne fait pas de différence importante, les jeux DirectX 12 pourront supporter le niveau 11_1 (ou inférieur) sans problème, cela fait tache dans la gamme. Et les arguments d'AMD sont loin d'être convaincants (à titre d'exemple : FreeSync ? « Pas utile, ce segment est fait pour jouer à des jeux simples à plus de 100 fps. »). A l'instar de la R9 270, la R7 370 devrait par contre profiter de l'absence de solution compétitive de Nvidia sur ce segment tarifaire en terme de rapport performance / prix. Faute de grives...

Ensuite, la carte graphique la plus récente de la famille Radeon 200, la R9 285 basée sur le GPU Tonga, devient Radeon R9 380. Elle gagne également à peu près 5% au niveau de la fréquence GPU et, en plus de la version 2 Go, elle sera proposée en version 4 Go. Les modules utilisés dans ce cas étant plus récents, AMD a pu pousser quelque peu la fréquence mémoire qui passe alors de 1375 à 1425 MHz.

La R9 380 devrait devancer légèrement la GTX 960 de Nvidia, proposée à un tarif similaire, et qui a pour avantage une consommation nettement inférieure.

A noter que les R9 285 et R9 380 sont basées sur le GPU Tonga, le plus récent d'AMD en dehors de Fiji. Ce GPU reste proposé uniquement en version castrée, les bruits de couloir indiquant que toute la production de la version complète de Tonga aurait trouvé preneur chez Apple. Mais il n'est pas impossible qu'AMD lance une Radeon R9 380X un peu plus tard.


Enfin, dans le haut de la gamme, les Radeon R9 290X et R9 290 sont renommées en R9 390X et R9 390. AMD en profite au passage pour pousser la fréquence GPU de 5%, et celle de la mémoire de 20%, ce qui est déjà plus intéressant et devrait autoriser des gains de performances dans les jeux qui tourneront en moyenne entre 5 et 10%.

La mémoire passe en même temps de 4 à 8 Go de GDDR5 et actuellement seule cette quantité de mémoire est prévue. Assez étrange quand AMD essaye de nous expliquer en parallèle que 4 Go sont suffisants pour ses nouvelles cartes Fiji ! Les justifications d'AMD sur ce point ne sont pas réellement convaincantes… Grossièrement, AMD s'est probablement dit que passer de 4 à 8 Go ne coûtait pas trop cher et que cela permettrait d'attirer certains acheteurs qui ne comprennent que cette seule spécification.

A noter que des Radeon R9 290 et 290X 8 Go sont également commercialisées depuis quelques temps et profitent elles aussi d'une augmentation de la fréquence de leur mémoire qui est cadencée à 1375 MHz. Par ailleurs ils s'agit dans tous les cas de modèles qui profitent d'un petit overclocking de leur GPU. Le gain de performances entre une R9 390/390X et une R9 290/290X 8 Go sera donc réduit.

Au niveau des performances, la R9 390 devrait être au coude à coude avec la GTX 970, dont le tarif est similaire, alors que la R9 390X va tenter d'aller chatouiller la GTX 980, pour laquelle il faut compter 100€ de plus. Là aussi les solutions de Nvidia conservent par contre un avantage important au niveau du rendement énergétique, mais ne sont proposées "que" en versions 4 Go (ou 3.5+0.5 Go ...).

Lors de notre comparatif de Radeon R9 290, nous vous avions expliqué que la montée en fréquence de la mémoire était limitée par la tension du GPU Hawaii au repos. Alors qu'une fréquence mémoire élevée pouvait être stable en charge, un plantage pouvait intervenir en passant au repos si la fréquence GPU, et donc sa tension, était réduite alors que la mémoire tournait toujours à pleine fréquence. Comment AMD a donc pu passer de 1250 à 1500 MHz ? AMD n'a pas pu nous répondre sur ce point, mais un bref aperçu du comportement d'une R9 390X nous laisse entrevoir que la tension GPU augmente dorénavant automatiquement dès que la mémoire est à 1500 MHz, même si le GPU reste de son côté à la fréquence de repos (300 MHz). AMD a donc apporté une petite modification à son système de gestion des fréquences.

Pour l'ensemble de cette gamme, AMD met en avant l'arrivée d'une nouveauté logicielle dénommée FRTC pour Frame Rate Targeting Control. Il s'agit de la possibilité de définir dans les pilotes Catalyst un taux d'images par seconde maximal. Le système de gestion des fréquences fera alors en sorte de réduire la vitesse du GPU, et donc sa consommation, pour rester proche de la valeur définie. Dans un premier temps cette fonctionnalité n'a été validée que sur les nouveaux produits, mais elle devrait être généralisée par la suite.

Sans bundle, sans réelle nouveauté, avec une proposition tarifaire surélevée par rapport aux anciens modèles et alors que les soldes approchent, il est bien entendu difficile de vous conseiller de vous ruer sur ces Radeon R9 et R7 300. Il sera de toute évidence plus intéressant de profiter des offres de fin de vie des R9 et R7 200.

Les prix devraient ensuite se tasser quelque peu, mais il ne faut pas perdre de vue que plus les mois passeront plus on se rapprochera de 2016 et l'arrivée de nouveaux GPU utilisant des procédés de fabrication plus avancés qui, combinés à la démocratisation de la HBM, devraient enfin permettre de plus grosses évolutions en termes de performances et de fonctionnalités. De quoi se motiver à patienter si votre système tient encore la route !

Précisons pour terminer qu'AMD ne s'est pas réellement démené pour s'assurer que ces Radeon R9 et R7 300 puissent être testées à temps. Alors que les échantillons étaient prêts depuis quelques temps chez les partenaires, et que ceux-ci ont commencé à les envoyer dès la semaine passée, AMD a attendu le 16 juin pour fournir le pilote compatible avec ses nouvelles références, tout en sachant que la presse technique serait occupée les 16 et 17 juin avec les présentations liées à Fiji. Avec un lancement ce 18 juin, AMD n'aurait pas pu mieux s'y prendre si le but était de faire en sorte que la presse n'ait pas le temps de trop se pencher sur ces renommages. Nous tâcherons de vous proposer dès que possible un aperçu du comportement de la R9 390X Gaming de MSI.

Copyright © 1997-2022 HardWare.fr. Tous droits réservés.