HardWare.fr


ARM annonce Cortex-A72, Mali-T880 et CCI-500
Processeurs
Publié le Jeudi 5 Février 2015 par Guillaume Louel

URL: /news/14069/arm-annonce-cortex-a72-mali-t880-cci-500.html


La société ARM vient d'annoncer un nouveau design de processeur basé sur son architecture ARMv8-A, baptisé Cortex-A72. Pour rappel, ARM est une société qui fournit à ses clients différents types de services. ARM définit ainsi des architectures (comme le ARMv8-A qui apporte un jeu d'instruction 64 bits) et propose également ses propres designs de processeurs basé sur ses propres architectures (les gammes Cortex). Si certains de ses clients disposent d'une licence « architecture » qui leur permet de créer leurs propres implémentations de processeurs (c'est notamment le cas de Qualcomm avec ses Krait, d'Apple avec ses A7/A8 et plus récemment de Nvidia avec son annonce autour de Denver), la majorité des clients (y compris ceux qui disposent d'une licence architecture) utilise les designs de processeurs Cortex qu'il peuvent ajouter dans leurs propres SoC en les accolant à un GPU et d'autres blocs fonctionnels.

 
 

ARM avait annoncé en 2012 ses Cortex A50 destinés spécifiquement aux process 20nm et de nombreux SoC ont été annoncés autour de ces cores (y compris par AMD) même si la disponibilité de ces derniers reste limitée à quelques références aujourd'hui.

Pour le Cortex-A72, il s'agit d'un design « big » dans le langage ARM (hautes performances) qui vient faire suite au Cortex-A57 et qui a pour but de se retrouver dans les smartphones haut de gamme, tablettes et « autres périphériques mobiles à large écran ». Il est cette fois ci destiné aux process 16nm, ARM mentionnant même à plusieurs reprises le 16nm FinFet+ de TSMC. Côté détails sur l'implémentation, il faudra attendre encore : ARM n'ayant rien communiqué de précis au-delà des tailles des caches qui restent identiques à celles des Cortex-A57. Côté performances, le constructeur évoque une augmentation de 84% par rapport à l'A57 dans une enveloppe thermique équivalente ce qui laisse penser qu'il ne s'agit d'un peu plus qu'un simple die shrink de l'A57. ARM évoque des fréquences pouvant monter à 2.5 GHz dans une enveloppe thermique « mobile ».

On notera que contrairement à l'annonce des A50, ARM n'annonce pas de core basse consommation (« LITTLE », des cores utilisant une architecture in order ou les instructions sont exécutés sans réordonnancement, contrairement aux architectures out of order utilisées sur les cores « big » où sur les processeurs x86 modernes) et il faudra dans un premier temps appairer des cores Cortex-A53 pour réaliser des SoC big.LITTLE. On soulignera par contre qu'ARM annonce une nouvelle version de son interconnexion système (Cache Coherent Interconnect) qui améliore de 30% les performances mémoires et permet désormais d'interconnecter jusque quatre groupes de cœurs (une architecture big.LITTLE en interconnecte deux).


Une nouvelle référence de GPU baptisée Mali-T880 vient également s'ajouter à la gamme des designs proposés par ARM. A l'image du Cortex-A72 il s'agit là aussi d'un design fait pour le 16nm. On y retrouve une architecture proche voir identique à celle du Mali-T860, précédent haut de gamme, avec toujours 16 « cœurs » graphiques. La fréquence évolue par contre à la hausse passant de 650 à 850 MHz ce qui vaut des performances annoncées de 1700 Mtriangles/s et 13.6 Gpixels/s (contre 1300 Mtriangles/s et 10.4 Gpixels/s pour le Mali-T860).

Plusieurs partenaires comme HiSilicon, MediaTek et Rockchip ont déjà pris la licence pour ce nouveau core qui devrait débarquer en 2016 dans des implémentations SoC selon ARM.

Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.