HardWare.fr


VESA annonce Adaptive-Sync, nom officiel de FreeSync
Cartes Graphiques
Publié le Lundi 12 Mai 2014 par Damien Triolet

URL: /news/13692/vesa-annonce-adaptive-sync-nom-officiel-freesync.html


Jusqu'ici surnommée FreeSync, en opposition à l'équivalent propriétaire G-Sync de Nvidia, la version standard de la fréquence de rafraîchissement variable a enfin un nom : ce sera Adaptive-Sync.

En janvier dernier, nous vous dévoilions que le consortium VESA avait, sur proposition d'AMD, entamé des travaux en vue de la standardisation de la fréquence de rafraîchissement variable à l'intérieur du standard DisplayPort 1.2a. Bien que l'ensemble de l'industrie soit restée étrangement très silencieuse sur ces développements, nous avions pu vous préciser il y a un peu plus d'un mois que cette proposition avait abouti et avait été finalisée et adoptée par VESA.

Ce long silence prend fin aujourd'hui avec l'annonce officielle de cette adoption ainsi qu'avec le nom commercial de cette technique d'affichage : Adaptive-Sync. A ne pas confondre avec l'Adaptive V-Sync des pilotes Nvidia, qui permet au système de basculer automatiquement entre les modes V-Sync ON et OFF à fréquence de rafraichissement fixe, l'Adaptive-Sync du DisplayPort permet à cette fréquence de rafraîchissement d'évoluer dynamiquement.

Il s'agit d'une évolution mineure du standard puisque le DisplayPort dédié à l'embarqué la supporte déjà dans l'optique principale de réduire la consommation lorsque l'affichage n'a pas besoin d'être rafraîchi à sa fréquence maximale. Avec G-Sync, Nvidia a eu l'idée d'une toute autre utilisation : forcer l'écran à s'adapter à la vitesse de rendu de la carte graphique pour fluidifier l'affichage des jeux vidéo. Le résultat est plus que convaincant, mais Nvidia s'est bien gardé de faire part de sa réflexion au groupe VESA, préférant essayer d'en développer une technologie propriétaire qui nécessite un module maison très onéreux qui fait office de contrôleur au niveau de l'écran.


Avec l'Adaptive-Sync, et un support logiciel adapté, nous pourrons par exemple retrouver ce type de comportement, en toute transparence pour l'utilisateur :

- un bureau à 60 Hz
- un bureau qui se limite à 10 Hz quand il n'y a pas d'activité
- un affichage qui s'adapte aux vidéos, par exemple 24 Hz
- un affichage totalement dynamique, par exemple entre 30 et 120 Hz, dans le cadre des jeux vidéo

VESA indique que l'Adaptive-Sync est déjà de fait une technologie éprouvée puisqu'intégrée depuis 2009 dans de nombreux éléments compatibles eDP. Cela ne veut bien entendu pas dire que son support sera immédiat dans les écrans externes pour lesquels les fabricants de contrôleurs ("scalers") devront se mettre à jour et peut-être développer de nouveaux composants, ce qui est également utile pour démocratiser les résolutions 4K/UHD et en supporter le mode SST 60 Hz.

Nous ne savons d'ailleurs toujours pas si, comme l'indiquait précédemment AMD, des écrans déjà sur le marché pourraient être mis à jour avec ce support. VESA se contente d'expliquer avoir développé un test destiné à s'assurer du bon respect de ces nouvelles spécifications. Le matériel qui passera ce test avec succès pourra recevoir un logo Adaptive-Sync de manière à informer le consommateur et VESA confirme que l'implémentation de ce mode d'affichage est proposée gratuitement à l'ensemble de ses membres.

Malgré quelques annonces pour le second trimestre, aucun écran G-Sync n'est actuellement disponible sur le marché et nous pouvons nous demander si ceux-ci verront bel et bien tous le jour, ou si les fabricants décideront de revoir leurs plans pour se concentrer sur l'Adaptive-Sync.

De son côté, AMD indique qu'il proposera un pilote avec support de l'Adaptive-Sync pour coïncider avec l'arrivée sur le marché du premier écran compatible, ce que le fabricant attend dans les 6 à 12 mois. A noter qu'AMD semble vouloir conserver l'utilisation de la marque FreeSync pour représenter son propre écosystème, soit l'association d'un écran qui supporte l'Adaptive-Sync et d'une Radeon compatible. Cette compatibilité est initialement annoncée pour les Radeon R9 290X, R9 290, R7 260X et R7 260 ainsi que pour les APU Kaveri, Kabini, Temash, Beema, et Mullins. Il n'est donc pas impossible que seuls les GPU de type "GCN 1.1" soient compatibles, ce qui risque de faire quelques déçus…

Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.