HardWare.fr


CES: AMD 'FreeSync' : du G-SYNC gratuit !
Cartes Graphiques
Publié le Mardi 7 Janvier 2014 par Damien Triolet

URL: /news/13517/ces-amd-freesync-g-sync-gratuit.html


Lors de nos entretiens avec AMD, nous avons bien entendu abordé la question de G-SYNC. Est-ce qu'AMD est prêt à proposer une alternative. C'est avec un grand sourire qu'AMD a alors mis en route une démonstration sur deux portables Toshiba Satellite Click (2-in-1 13.3"), l'un équipé avec une fréquence de rafraîchissement variable, tout comme le fait G-SYNC.


A notre grande surprise, AMD nous a alors expliqué que cette technique d'affichage était déjà en développement depuis quelques temps, mais principalement pour d'autres raisons : réduire la consommation liée à l'affichage sur les systèmes mobiles. AMD précise par ailleurs qu'un standard VESA finalisé mais non encore annoncé existe déjà pour encadrer cela et que le consortium a été très étonné lors de l'annonce de G-SYNC par Nvidia.

Ainsi, une partie des dalles actuellement utilisées supporteraient déjà la fréquence de rafraîchissement variable via une période de VBLANK variable (exactement ce que fait G-SYNC donc). Si l'électronique liée à l'affichage le supporte, ce qui n'est pas un problème selon AMD, il suffit alors que le moteur d'affichage du GPU et les pilotes en fassent de même. AMD précise que tous ses GPU récents en sont capables et que le support logiciel est également prêt même si l'interface d'accès n'est pas encore en place.

AMD a cependant conçu une petite démo qui montre le tout en action et cela fonctionne à priori tout aussi bien que G-SYNC, sans aucun matériel supplémentaire, sans aucun surcoût supplémentaire ! AMD enfonce le clou face à Nvidia en précisant qu'ils ne comptent pas faire en sorte d'ajouter un surcoût pour exploiter une technologie qui est déjà un standard. Raison pour laquelle ils la surnomment actuellement FreeSync.

AMD ne sait pas encore quand, ni comment, cette technique d'affichage sera proposée aux utilisateurs de Radeon, ni quels écrans intégreront réellement cette possibilité. AMD semble avoir été surpris par G-SYNC qui ressemble selon ses responsables à une manière pour Nvidia de gagner quelques mois sur le timing prévu d'arrivée d'une technologie standard.

Il n'est pas impossible qu'une mise à jour de firmware puisse apporter ce support sur certains écrans déjà en vente, alors que cela devrait être le cas sans surcoût sur de futurs écrans. Par ailleurs cette approche permet une utilisation assez simple dans le monde mobile, qui pourrait en profiter plus rapidement.

Tout cela est nouveau en ce qui nous concerne et représente bien sûr une surprise de taille. Nous essayons actuellement d'en savoir plus et notre supposition actuelle est que les GPU Nvidia pourraient ne pas supporter directement cette possibilité, ce qui expliquerait le recours au module G-SYNC.

Copyright © 1997-2023 HardWare.fr. Tous droits réservés.