HardWare.fr


AMD Mantle, le retour du Glide ?
Cartes Graphiques
Publié le Jeudi 26 Septembre 2013 par Damien Triolet

URL: /news/13368/amd-mantle-retour-glide.html


AMD vient de dévoiler l'arrivée d'un nouveau modèle de programmation dédié au graphique : Mantle. Interface de plus bas niveau que DirectX et OpenGL, Mantle a été conçu en collaboration avec DICE, sur mesure pour l'architecture GCN de manière à permettre des optimisations plus en profondeur.

Nul doute que cette initiative découle de l'arrivée des prochaines consoles de Microsoft et Sony qui embarqueront un GPU basé sur GCN. AMD indique que plusieurs développeurs de jeux vidéo, dont DICE, ont manifesté de l'intérêt pour une version PC de Mantle et qu'une API ainsi que des pilotes qui activent ce modèle de programmation ont été mis en place. Parallèlement, DICE annonce supporter Mantle dans le moteur Frosbyte 3, à la base de Battlefield 4 qui sera le premier jeu PC à l'exploiter. Une sorte de test grandeur nature.



Une interface de plus bas niveau permet de s'affranchir des lourdeurs d'une API plus généraliste telle que DirectX, au prix cependant d'un effort supplémentaire demandé au développeur qui devra faire une partie du travail traditionnellement dévolu au driver et à DirectX. C'est le prix à payer pour profiter d'un gain d'efficacité, notamment très important au niveau du coût CPU lié au rendu 3D en temps réel. Selon AMD, celui-ci serait réduit presque par 10 au niveau des commandes de rendu (draw calls) !

Pour ne pas trop complexifier la tâche des développeurs, au niveau des shaders, le langage HLSL reste compatible, pour un portage plus facile. Par ailleurs, Mantle est compatible avec tous les GPU GCN, soit toutes les Radeon depuis la série HD 7000 (hors renommage de GPU antérieurs).

De quoi donner un avantage aux Radeon par rapport aux GeForce de la même manière que les puces de feu 3Dfx ont pu profiter de l'utilisation du Glide dans plusieurs jeux ? Si l'intérêt stratégique est évident du point de vue d'AMD, nous ne sommes pas convaincus qu'une guerre des tranchées dans le monde PC avec Nvidia, mais également avec Intel, à travers l'utilisation d'API propriétaires n'ait que des effets positifs.

Son concurrent étant cependant un habitué de cette approche, AMD a probablement estimé qu'il n'y avait pas de raisons de ne pas profiter du levier apporté par sa présence dans toutes les consoles à venir pour jouer des coudes avec Nvidia. Du côté de ce dernier, citons par exemple PhysX qui ne peut être accéléré que par les GeForce ou encore l'antialiasing TXAA indépendant de toute architecture mais limité artificiellement aux GeForce GTX 600/700.

Si Battlefield 4 sort fin octobre, dans un premier temps il se contentera du support de DirectX 11. Il faudra attendre une mise à jour prévue pour décembre pour voir arriver le support de Mantle pour les Radeon. Nous sommes bien entendu impatients de découvrir les gains qui seront permis par cette version du moteur.







Copyright © 1997-2019 HardWare.fr. Tous droits réservés.