HardWare.fr


Nvidia rachète PGI, The Portland Group
Cartes Graphiques
Publié le Mardi 6 Août 2013 par Damien Triolet

URL: /news/13276/nvidia-rachete-pgi-the-portland-group.html


Afin de renforcer sa position et sa crédibilité dans le monde du HPC, le calcul massivement parallèle, Nvidia vient de racheter The Portland Group (PGI) qui était jusqu'alors propriété de STMicroelectronics. Depuis 1989, PGI conçoit des outils et compilateurs C, C++ et Fortran dédiés aux supercalculateurs. C'est naturellement que la société avait sauté le pas vers le GPGPU notamment en travaillant en étroite collaboration avec Nvidia pour lequel il a développé la version Fortran de CUDA.

PGI s'est ensuite associé à CAPS, Cray et Nvidia pour développer le standard OpenACC, un langage de programmation de haut niveau qui permet d'exploiter les accélérateurs massivement parallèles relativement facilement à l'aide de directives. Présent sur toutes les architectures, PGI propose également un compilateur OpenCL optimisé pour les micro-serveurs à base de CPU multicores d'architecture ARM.

Une acquisition qui est donc logique pour Nvidia, que ce soit en vue de ce dernier point (le développement de son premier core ARM 64-bit est en cours de finalisation) ou pour le GPGPU en général. Tout comme c'était le cas à l'intérieur du groupe STMicroelectronics, PGI va rester une entité indépendante supervisée par Nvidia, tout du moins dans un premier temps. Reste bien entendu à voir si le support des architectures concurrentes restera maintenu dans le temps.


Jeff Herbst, NVIDIA VP of Business Development, Doug Miles, PGI Director et Ian Buck, NVIDIA General Manager of GPU Computing Software.

Dans l'immédiat, Nvidia va pouvoir profiter de synergies dans le développement de compilateurs destinés à l'architecture CUDA. Comme l'indique Ian Buck, General Manager of GPU Computing Software chez Nvidia (et accessoirement le développeur qui a écrit la première version de C pour CUDA), derrière le succès de tout processeur se cache l'équipe de développement des compilateurs. Avec PGI, nul doute que celle de Nvidia se retrouvera renforcée.

Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.