HardWare.fr


Marché des cartes mères : quelques prévisions
Cartes Mères
Publié le Vendredi 7 Décembre 2012 par Pierre Caillault

URL: /news/12804/marche-cartes-meres-quelques-previsions.html


Selon Digitimes, Asus anticiperait déjà une baisse de ses livraisons mondiales de cartes mères pour l'année 2013. La société devrait normalement boucler l'année 2012 en ayant vendu un poil plus de 22 millions de cartes mères, un nombre déjà en retrait par rapport à 2011 (23,2 millions d'unités). Pour 2013 Asus prévoirait d'en livrer entre 21,5 et 22 millions. On serait donc au mieux sur une stabilisation des ventes, et plus vraisemblablement sur une pente descendante.

L'explication serait liée à un marché chinois toujours très demandeur, mais pas assez dynamique pour pallier aux faiblesses du reste du monde.


Le tableau ci-dessus (données Digitimes) compare les ventes de 2011 avec les estimations pour 2012. Les chiffres expriment des millions de cartes mères. On voit que toutes les marques citées devraient voir leurs ventes baisser de 2011 à 2012, sauf Gigabyte qui finirait l'année sur une hausse de près de 2 millions de cartes mères livrées par rapport à 2011. Asrock aussi enregistrerait une légère hausse de ses ventes de cartes mères.

Il faut dire que pour Gigabyte l'enjeu est de taille, les cartes mères à elles seules représentant 66.7% de ses revenus en 2011 (rapport Gigabyte). A l'inverse, chez Asus ce segment des "cartes" (mères, graphiques, etc.) ne représente plus que 13% de l'activité, le gros des affaires se faisant sur les portables qui comptent maintenant pour un peu plus de 60% de l'activité (rapport Asus).

Quoi qu'il en soit l'écart se resserre toujours plus entre les deux plus gros vendeurs de cartes mères, devançant très nettement Asrock, troisième avec 8 millions d'unités attendues pour 2012, MSI avec 6 millions, Biostar et ECS avec 4,5 millions chacun.

Reste à savoir comment toutes ces marques anticipent 2013, et si Asus est le seul à prévoir une baisse de la demande.

Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.