HardWare.fr


Après la 660 Ti, voici la GeForce 660... OEM !
Cartes Graphiques
Publié le Mercredi 22 Août 2012 par Marc Prieur

URL: /news/12561/apres-660-ti-voici-geforce-660-oem.html


Nvidia a dévoilé sur son site web une nouvelle GeForce 600 basée sur un GK104, la GeForce 660 OEM . Cette quatrième déclinaison étend encore le champ d'action de ce GPU qui est donc utilisé aussi bien pour le milieu que le haut de gamme, une plage couverte par deux GPU chez AMD (Tahiti et Pitcairn) comme ce fut également le cas sur les générations précédentes chez Nvidia. Réservée aux OEMs pour le moment, elle utilise un GK104 avec deux SMX désactivés, contre un sur les 670 et 660 Ti (et 0 sur les 680).


On passe donc de 1344 unités de calculs et 112 unités de texturing à respectivement 1152 et 96. La fréquence est de 823 MHz de base et 888 MHz boost, contre 915 et 980 MHz sur les 660 Ti et 670. Il en résulte donc une puissance de calcul et de texturing en baisse de 22-23%.

Côté mémoire la GeForce 660 OEM conserve le bus mémoire 192 bits mais le côté asymétrique de la version 2 Go est abandonné au profit exclusif d'une configuration mémoire symétrique de 1.5 Go ou 3 Go. La fréquence mémoire de cette GDDR5 est revue à la baisse, les spécifications n'étant pas très claire à ce sujet : on passe de 6 Gbps à 5.8 Gbps (1450 MHz au lieu de 1500 MHz) mais la bande passante passe de 144.2 à 134 Go /s, ce qui correspond avec un bus 192 bits plutôt à 5.584 Gbps et 1396 MHz.

Le TDP baisse également, passant de 170 watts sur la GeForce 670 et 150 watts sur la GeForce 660 Ti à 130 watts pour cette GeForce 660 OEM. Ceci permet à la carte de n'être alimentée que part le port PCI-Express et un connecteur 6 broche additionnel.

Reste maintenant à voir si cette solution, qui devrait offrir environ 85% des performances d'une GeForce 660 Ti et se situer en face de la Radeon HD 7850, quittera le monde OEM dans les semaines qui viennent. Dans la positive, rien ne dit que les spécifications seront identiques.

Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.