HardWare.fr


Une puce Marvell derrière les Indilinx Everest !
Stockage SSD
Publié le Jeudi 12 Avril 2012 par Marc Prieur

URL: /news/12237/puce-marvell-derriere-indilinx-everest.html


AnandTech  dévoile une information assez inattendue concernant les derniers contrôleurs Indilinx Everest 1 et 2. Ces puces, respectivement marquées comme étant des IDX300 et des IDX400 sont d'un point de vue hardware des puces Marvell. L'IDX300 serait un 88SS9174 (que l'on trouve dans les les Corsair Performance Pro, Crucial M4, Intel SSD 510 et Plextor M2/M3) avec une fréquence plus importante, alors que l'IDX400 pourrait être également basé sur une puce Marvell, sans que l'on sache si il s'agit d'un 88SS9174 ou du nouveau 88SS9187.


D'un point de vue purement hardware tous les contrôleurs se ressemblent désormais beaucoup : il s'agit de puces composés d'un CPU ARM, d'un peu de mémoire interne, d'un PHY SATA 6 Gb/s, d'un bus pour une mémoire DRAM externe et capables d'adresser la Flash sur un certain nombre de canaux, généralement 8. Ce qui fait surtout le contrôleur ce n'est en fait pas le hardware mais le software, c'est-à-dire le firmware qui sera exécuté par le CPU ARM.

Le firmware est lui spécifiquement développé par Indilinx et donc exclusif à OCZ, alors qu'il y a également quelques différences du côté de l'implémentation avec des fréquences plus importantes. OCZ n'est toutefois pas le premier à développer des firmware pour la puce Marvell puisque les autres SSD l'utilisant disposent également de firmware très personnalisé, mais qui restent basés sur le software Marvell a priori contrairement à celui d'Indilinx, et offrent des comportements qui ne sont pas aussi proches entre-eux que les SSD en SandForce.

Bien que cela ne remette pas en cause les qualités intrinsèques des Vertex 4, voilà une information intéressante qu'OCZ voulait cacher depuis quelques mois.

Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.