HardWare.fr


Présentation des 6 cartes mères Z77 MSI
Cartes Mères
Publié le Vendredi 9 Mars 2012 par Marc Prieur

URL: /news/12178/presentation-6-cartes-meres-z77-msi.html


Après ASUS, Gigabyte et ASRock, voici notre compilation des spécifications des futures cartes mères MSI LGA 1155 architecturées autour du chipset Z77 Express d'Intel. Pour rappel, ces cartes devraient sortir le 9 avril prochain et MSI ne propose que 6 cartes, ce qui n'est pas une mauvaise chose en soit :


La carte la plus haut de gamme est la Z77A-GD80, qui dispose de 12+2 phases pour l'alimentation CPU. MSI est le seul à utiliser les possibilités complètes offertes par le Z77 et Ivy Bridge au niveau du PCI-Express x16, à savoir la possibilité d'avoir 3 ports reliés directement au processeur : Dans cette configuration on est alors en x8 sur le premier et x4 sur les deux autres.

MSI Z77A-GD80

Les autres constructeurs se contentent en effet de deux ports, ou de quatre ports par l'intermédiaire de ponts tiers (ASRock Z77 Extreme 9 ou P8Z77 Workstation). Nous avions vu dans cet article qu'en PCI Express 3.0, le fait d'être en x4 n'était pas vraiment problématique. Nous ne savons pas à l'heure actuelle si avec un Sandy Bridge le 3è port sera fonctionnel, mais dans tous les cas on sera en PCI Express 2.0 ce qui rendra cette configuration moins intéressante. Malheureusement si le CrossFire X sur 3 cartes sera disponible, ce ne sera pas le cas du 3-way SLI, a priori pour une question de licence.

L'autre exclusivité de MSI c'est la présence d'une puce Thunderbolt Intel. Connectée en x4 au Z77, elle permet de disposer d'un port Thunderbolt via le port mini-DP situé à l'arrière de la carte. Pour rappel Thunderbolt est une interface externe dont le débit maximum théorique est de 10 Gb/s, soit le double de l'USB 3.0.

A part ça l'audio est confié à un codec Realtek ALC898 alors qu'une puce Intel prend en charge le réseau Gigabit. MSI se contente du strict minimum côté USB 3.0 avec seulement les 4 ports gérés par la puce Intel. Un choix dissonant par rapport aux autres constructeurs mais qui a du sens, le nombre de personnes ayant réellement besoin de plus de ports USB 3.0 devant se compter sur les doigts d'une main. Côté SATA on retrouve la même sobriété avec les 6 ports du Z77 (dont 2 6G) accompagnés de 2 SATA 6G gérés par une puce ASM1061 : là encore rares sont les personnes qui ont besoin de plus de 8 ports, même si les mauvaises langues argueront qu'elles sont aussi nombreuses que celles qui utilisent un port Thunderbolt. Le Firewire est présent sur ce modèle qui ne propose pas de PCI mais 4 PCI-E x1. On retrouve également des fonctionnalités additionnelles telles que des points de mesure de tension, des boutons de démarrage/reset/oc genie sur la carte, un affichage débug LED ainsi que le dual bios.

MSI Z77A-GD65

La GD65 perds deux phases et le Thunderbolt, le port DisplayPort étant du coup remplacé par un DVI. En dehors de ça les fonctionnalités sont les mêmes que la GD80.

MSI Z77A-GD55

La GD55 perds encore deux phases pour le CPU (plus une pour le northbridge intégré à ce dernier) ce qui n'est pas vraiment dramatique puisqu'on reste à un niveau qui permettra des overclockings très poussés. Si les 3 PCI-E x16 sont présents, le 3è n'est désormais plus connecté au CPU mais au Z77 en x4 Gen2 : il ne sera donc pas vraiment utilisable pour une carte graphique performante. Le codec HD Audio passe de l'ALC898 à l'ALC892, mais nous ne connaissons pas les différences exactes entre les deux. Les 2 SATA 6G additionnels et le FireWire ne sont plus de la partie, de même que le dual bios.

MSI Z77A-G45

Viennent ensuite les Z77A-G45 et G43. Ces cartes sont dotées de 5+1 et 4+1 phases, ce qui reste suffisant pour un overclocking modéré. Il faut noter que ses phases sont classiques alors que sur les modèles supérieures MSI utilisent les puces DrMos 3 en 1 (Driver IC, Top-MOSFET et Bottom-MOSFET en une seule puce) ces cartes utilisent un design classique avec 3 puces séparées légèrement moins efficace. Les condensateurs Hi-C (en tantale) sont également absents au profit de condensateurs solides.


La G45 dispose de 3 PCI-E x16 dont deux connectés au CPU, contre 2 dont un seul lié au CPU sur la G43 qui ne pourra donc pas disposer d'un SLI, Nvidia n'accordant pas la licence si le second port est un x4 Gen2 lié au chipset. Le CrossFire fonctionnera par contre mais avec des performances limitées. On retrouve l'ALC892 pour l'audio alors que le réseau n'est plus assuré par une puce Intel mais par l'habituel Realtek RTL8111E. Côté slots, la G45 dispose de 4 PCI-E x1 contre 2 pour la G43 qui y rajoute 3 slots PCI et les boutons de démarrage/reset/oc genie ne sont pas présents sur ces modèles.


MSI proposera enfin une carte mATX, la Z77MA-G45, dotée de 4+1 phases et de deux ports PCI-E 3.0 mais sans support du SLI.

Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.