HardWare.fr


P67 et LGA 1156, c’est possible !
Cartes Mères
Publié le Vendredi 7 Janvier 2011 par Marc Prieur

URL: /news/11241/p67-lga-1156-c-est-possible.html


ASRock a décidé de sortir du lot avec la P67 Transformer. Une énième P67 LGA 1155 me direz-vous ? Que nenni, en effet cette carte à l’originalité de combiner le dernier né des chipsets Intel avec "l’ancien" Socket LGA 1156 permettant d’accueillir les Core i3/i5 dual core 32nm "Clarkdale" ainsi que les Core i5/i7 45nm "Lynnfield". Voici un rappel des nouveautés du P67 par rapport au P55 :

- 8 lignes PCI-Express 5 GT /s (contre 2.5 GT /s)
- 6 SATA dont 2 SATA 6 Gbps (contre 0 auparavant)


Le gain en vitesse des lignes PCI-E risque toutefois d'être limité si la bande passante PCH <> CPU n'est pas doublée comme c'est le cas avec un CPU LGA1155, les CPU LGA1156 n'étant pas documentés comme supportant un DMI à 5 GT /s.

Bien entendu, vous serez peu nombreux à vouloir investir dans du LGA 1156 connaissant les gains offert par les nouveau Intel Sandy Bridge LGA 1155, mais ASRock a au moins le mérite de sortir des sentiers battus, quitte à déplaire à Intel !

La P67 Transformer intègre une alimentation 8+2 phases, 1 port PCI Express x16, 4 DIMM DDR3-1600 (DDR3-2600 via OC), 3 PCI-E x1, 2 PCI. La gestion de l’HD Audio est confiée à une puce Realtek ALC892, celle du réseau Gigabit à une puce PCI-E Realtek RTL8111E, alors que l’USB 3 est géré par un contrôleur Etron EJ168A (attention à la prononciation). Sur les 6 ports SATA du P67, 5 sont présent sur la carte mère, le dernier étant connecté à un eSATA. Le tout est géré par un bios UEFI AMI.

Copyright © 1997-2019 HardWare.fr. Tous droits réservés.