HardWare.fr


AMD FireStream 9350 et 9370
Cartes Graphiques
Publié le Jeudi 1er Juillet 2010 par Damien Triolet

URL: /news/11021/amd-firestream-9350-9370.html


AMD vient de lancer de nouvelles cartes FireStream basées sur son GPU Cypress (Radeon HD 5800) et destinées à concurrencer les Tesla C2050 et C2070 de Nvidia sur le marché du calcul haute performances. Ces FireStream 9350 et 9370 sont respectivement dérivées des FirePro V7800 et V8800 et affichent donc des spécifications identiques, à ceci près que la FireStream 9370 est équipée de 4 Go contre 2 Go pour les FirePro et la FireStream 9350.

Avec 320 unités de calcul vec5 cadencées à 825 MHz, la FireStream 9370 affiche une puissance de calcul de 2.64 Tflops en simple précision et de 0.53 Tflops en double précision pour un TDP de 225 watts. De son côté la FireStream 9350 se contente de 288 unités de calcil vec5 à 700 MHz pour une puissance de calcul de 2.02 Tflops en simple précision et de 0.40 Tflops en double précision pour un TDP de 150 watts.

De leur côté, les Tesla C2050 et C2070 affichent des spécifications identiques et ne se différencient que par la quantité de mémoire, de 3 Go pour la première et de 6 Go pour la seconde. Avec 448 unités de calcul cadencées à 1.15 GHz, elles affichent 1.03 Tflops en simple précision et 0.52 Tflops en double précision pour un TDP de 250 watts.

Il est intéressant de constater que les dernières Tesla affichent une puissance de calcul similaire à celle de la FireStream 9370 en double précision alors que cette dernière est nettement plus puissante en simple précision. L’écart en simple précision doit cependant être relativisé étant donné que du côté de Nvidia nous avons affaire à des unités au comportement scalaire alors qu’AMD propose des unités vectorielles 5D au rendement moins élevé. En double précision cependant, cette différence est fortement amoindrie et les chiffres sont alors comparables.

A côté de la puissance de calcul pure, Nvidia conserve certains avantages avec une structure de cache plus efficace, le support optionnel de la mémoire ECC (avec coût en ressources) et surtout C pour CUDA (et ses dérivés) qui, bien que propriétaire, reste le langage le plus avancé et fiable pour le GPU computing. AMD a décidé de tout miser sur OpenCL, un langage ouvert mais qui en est toujours à ses premiers pas.

Copyright © 1997-2022 HardWare.fr. Tous droits réservés.