HardWare.fr


Le futur de Nvidia : Kepler et Maxwell
Cartes Graphiques
Publié le Mardi 21 Septembre 2010 par Damien Triolet

URL: /focus/35/.html



Tout juste une semaine après Intel et l’IDF, c’est à Nvidia d’organiser son évènement avec la GPU Technology Conference de San José. Lors de cette conférence, centrée sur le GPU computing et le graphisme professionnel, Nvidia a dévoilé une roadmap, fait très inhabituel dans le monde du GPU mais qui permet de donner un horizon technologique à la société.

Après l’architecture Tesla (GT200, GeForce 200, ~Quadro x800, Tesla 10) et l’architecture Fermi (GF100, GeForce 400, Quadro x000, Tesla 20), Nvidia introduira dès 2011 l’architecture Kepler. Celle-ci exploitera le procédé de fabrication en 28 nanomètres et Nvidia parle d’un gain, en termes de performances par watt en double précision, de 3 à 4x par rapport à Fermi. Pour atteindre ce nombre, nous pouvons par exemple supposer que Nvidia doublera le nombre d’unités de calcul, augmentera les fréquences et surtout fera un effort sur la consommation de sa puce pour éviter d’atteindre de nouveaux sommets.


Plus tard, en 2013, c’est l’architecture Maxwell qui fera son apparition. Si Nvidia vise l’utilisation du procédé de fabrication en 22 nanomètres, cela dépendra bien entendu de TSMC et de GlobalFoundries. Toujours en termes de performances par watt en double précision, Nvidia compte tripler une nouvelle fois le rendement par rapport à Kepler. 1024 unités de calcul pour Kepler et ensuite à 2048 pour Maxwell ?

Par ailleurs, Jen-Hsun Huang, le CEO de Nvidia, a précisé qu’il comptait introduire une évolution intermédiaire avant chacune de ces nouvelles architectures. Nous aurons donc droit à une évolution de Fermi et du GF100 avant Kepler, soit en principe dans les 6 mois à venir. Notez cependant que Nvidia présente Fermi comme une architecture de 2009, les timings présentés sont donc à prendre avec des pincettes. Il faut dire que contrairement à Intel et son modèle tick tock, Nvidia n’est pas maître des procédés de fabrication dont ses produits dépendent, ce qui ajoute un facteur de risque important dans ces prévisions.

Enfin, Jen-Hsun Huang a précisé que l‘arrivée tardive des déclinaisons des architectures Fermi et Tesla est une anomalie que la société s’efforcerait de ne pas reproduire dans le futur. Tout une gamme de GPUs dérivée de l’architecture Kepler devrait ainsi arriver sur le marché dans les 3 mois qui suivront l’arrivée du premier exemplaire.



Copyright © 1997-2022 HardWare.fr. Tous droits réservés.