HardWare.fr


AMD lance les Radeon HD 6670, 6570 et 6450
Cartes Graphiques
Publié le Lundi 7 Février 2011 par Damien Triolet

URL: /focus/31/.html


C’est discrètement qu’AMD a dévoilé ses nouvelles Radeons d’entrée de gamme la semaine dernière, via des pages de spécifications bien cachées sur son site. Ces cartes graphiques commencent à se retrouver dans certains PCs distribués en grande surface (chez Medion notamment), ce qui a obligé AMD à les présenter, bien que le lancement officiel ne soit attendu qu’au printemps.

Il est étonnant de voir ainsi tout un pan d’une nouvelle gamme commercialisé dans les PCs vendus complets plus de 2 mois avant le lancement officiel. Il est possible qu’AMD utilise la primeur comme levier auprès de certains fabricants de PCs ou qu’il s’agisse d’une conséquence inévitable d’un report du lancement de ces modèles puisqu’ils étaient au départ attendus pour janvier ou février. La plupart des Radeon HD 6000 ont vu leur date d’arrivée sur le marché repoussée. Si nous ne suspectons pas de problème de fabrication, les allocations en 40nm restent limitées pour AMD qui pourrait ainsi essayer d’éviter un lancement suivi directement d’une rupture de stock. Il est également possible que fin 2010 les ventes des Radeon HD 5000 d’entrée de gamme aient été moins bonnes que prévues et qu’AMD préfère laisser ces stocks se vider sur certains marchés avant de passer à la suite, sans se priver de l’effet nouveauté là où il est le plus utile.

Quoi qu’il en soit, et nous espérons qu’il ne s’agisse pas là d’un des buts directs d’AMD, toutes ces cartes graphiques vont être commercialisées sans avoir été testées et sans que leur positionnement face à la concurrence ait pu être observé. Le comble du ridicule sera probablement atteint quand AMD proposera à la presse un embargo sur les performances de produits disponibles depuis 2 mois...

Ceci étant dit, passons aux spécifications de ces cartes. Les Radeon HD 6670 et 6570 reposent sur Turks, un GPU qui représente une légère évolution par rapport à Redwood qui équipe les Radeon HD 5600 et 5500. Pour cela, AMD a ajouté un bloc d’unités de calcul supplémentaire, ce qui lui permet de passer à 96 unités vec5 (480 « cores ») au lieu de 80 unités vec5 (400 « cores ») ainsi qu’à 24 unités de texturing au lieu de 20. Turks incorpore l’UVD 3 (qui ajoute l’accélération du décodage du MVC pour les Blu-ray 3D) ainsi que le support du DisplayPort 1.2 et de 6 écrans au maximum.



Avec une fréquence GPU légèrement en hausse par rapport à la Radeon HD 5670, la Radeon HD 6670 affiche une puissance de calcul et de texturing en hausse de 23%. Le fillrate ne progresse par contre que de 3% alors que la bande passante mémoire reste identique. Le gain de performance se situera donc entre 0 et 20% suivant les jeux, avec une moyenne qui sera probablement légèrement supérieure à 10%.






Avec des fréquences identiques, les Radeon HD 6570 afficheront elles aussi un gain moyen de l’ordre de 10% sur les Radeon HD 5570, suivant que le jeu sature plutôt les unités de calcul (+20%) ou la bande passante mémoire (aucune évolution). Attention, le design de référence n’offre aucune sortie DisplayPort, ce qui limite le nombre d’écrans supportés à 2.






Les Radeon HD 6450 sont basées autour de Caicos, le nouveau GPU ultra bas de gamme d’AMD. Par rapport à Cedar de la gamme actuelle, il double le nombre d’unités de calcul présentes dans ses 2 blocs pour passer de 16 vec5 (80 « cores ») à 32 vec5 (160 « cores »). Sans bloc supplémentaire, la nombre d’unités de texturing n’évolue pas. Il intègre lui aussi l’UVD 3 et le support du DisplayPort 1.2 mais devra par contre se contenter de l’affichage sur 4 écrans au maximum.


Pour les Radeon HD 6450, AMD a décidé de laisser une fréquence libre, entre 625 et 750 MHz. Suivant le bon vouloir du fabricant de PCs, les performances pourront ainsi varier à hauteur de 20% pour deux cartes portant le même nom. Un détail qui sera cependant sans grande incidence en pratique puisque le niveau de performances sera insuffisant pour jouer. Si la puissance de calcul est bel et bien doublée par rapport à la génération précédente, la puissance de texturing et le fillrate stagnent. La bande passante mémoire évolue sur le papier, mais en pratique la version GDDR5 risque d’être peu courante en plus du fait que sa bande passante mémoire ne pourra pas être exploitée correctement par ses ROPs limités à 4. Quant à la version DDR3, elle pourra descendre à une fréquence au final très proche de celle de la DDR2 des Radeon HD 5450.

Ces Radeon HD 6450 ne seront réellement utiles que pour leur support complet au niveau de la vidéo, pour les PCs qui ne disposent pas d’un CPU avec core intégré assez évolué sur ce point. Avec un design low profile, passif et single slot, elles seront particulièrement bien adaptées aux HTPCs. Attention, le design de référence n’offre aucune sortie DisplayPort, ce qui limite le nombre d’écrans supportés à 2.



Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.