HardWare.fr


Comparatif : 14 GeForce GTX 460 1 Go !
Cartes Graphiques
Publié le Lundi 24 Janvier 2011 par Damien Triolet

URL: /articles/809-1/comparatif-14-geforce-gtx-460-1-go.html


Page 1 - Introduction



Dès son lancement, la GeForce GTX 460 a fait l’unanimité en proposant, enfin, un rapport performances/prix intéressant chez Nvidia. Avec l’arrivée des Radeon HD 6850 aux performances similaires, le prix des GeForce GTX 460 a plongé, augmentant encore leur intérêt. De nombreux modèles étant commercialisés par les différents partenaires de Nvidia, nous avons décidé de vous en proposer un comparatif, en nous concentrant sur les modèles 1 Go que nous avons jugé être les plus intéressants.


Le GF104
Toutes ces GeForce GTX 460 reposent sur le GF104, un dérivé de l’architecture Fermi optimisé pour offrir un rapport performances/prix intéressant pour les joueurs.


La GF104 intègre 384 unités de calcul et 64 unités de texturing organisées en 8 partitions et un bus mémoire de 256 bits. Toutes les GeForce GTX 460 sont cependant castrées, plus ou moins suivant les modèles puisque Nvidia propose, sous un même nom, différentes déclinaisons aux spécifications différentes. Nous nous sommes concentrés sur les GeForce GTX 460 1 Go qui sont les plus performantes de la famille et équipées de suffisamment de mémoire pour éviter des problèmes à l’avenir ainsi que dans les systèmes SLI qui sont plus sensibles à ce niveau.

Vous pourrez retrouver plus de détails dans notre test des GeForce GTX 460 et des relevés de performances plus récents dans le test des Radeon HD 6800.


Page 2 - Spécification, GDDR5 Samsung

Spécifications
Etant donné que plusieurs modèles se cachent sous un même nom, il convient d’être attentifs aux spécifications des différentes GeForce GTX 460. Nous nous sommes attardé ici sur les modèles 1 Go vendus au détail.



GDDR5 Samsung pour toutes ?

Toutes les GeForce GTX 460 qui sont passées entre nos mains, à une exception près, embarquaient des modules mémoire GDDR5 Samsung K4G10325FE HC05 128 Mo, certifiés à 4 Gbps soit 1 GHz pour l’envoi des commandes et 2 GHz pour l’envoi des données, fréquence que nous utilisons pour le comparer à la GDDR3 plus facilement. Au niveau des fréquences de référence, Nvidia a cadencé cette GDDR5 à 900 MHz, se réservant une marge de sécurité que certains partenaires ont utilisé pour proposer un overclocking.


Page 3 - Protocole de test

Protocole de test
Pour ce test, nous avons repris le protocole introduit avec notre dossier consacré au dégagement thermique des cartes graphiques, ce qui nous permet d’avoir une analyse détaillée de l’influence des choix des différents fabricants partenaires de Nvidia à ce niveau.


Nous mesurons ainsi les températures GPU et de différents composants en conditions d’utilisation réelles, dans un boîtier Antec Sonata 3, ce que ne complétons par une prise de vue infrarouge lors d’une ouverture du boîtier aussi brève que possible. Nous mesurons également le bruit en conditions d’utilisation réelles, c’est-à-dire lorsque les cartes sont dans un boîtier fermé. Nous plaçons pour cela un sonomètre à 60cm du boîtier.


Quand plusieurs variantes d’un même modèle sont disponibles au niveau de l’overclocking, nous nous somme contentés d’un tester une seule puisque globalement l’analyse est similaire. Les performances des différentes solutions ne feront pas l’objet d’une analyse détaillée puisque toutes les cartes vont afficher des performances identiques à des fréquences identiques. Cette partie sera donc traitée brièvement.

Nous nous sommes concentrés sur les modèles les plus répandus, ce qui nous permet dans un premier temps de vous en présenter 10, en plus de celui de référence. Dans un premier temps puisque nous ajouterons bien entendu des modèles supplémentaires si nécessaire. Nous essaierons également d’ajouter un modèle de référence avec « gros » overclocking. Nous l’avions d’ailleurs prévu avec un modèle TGT The Beast de Point of View, mais notre exemplaire a rendu l’âme durant les tests de chauffe.


Mise à jour du 24/01/2011

Nous sommes finalement revenus sur les cartes basées sur le design de référence et présentant un gros overclocking, telle que la TGT The Beast. Nous en profitons pour ajouter les GeForce GTX 460 1 Go EE d’EVGA et SOC de Gigabyte et pour remplacer Far Cry 2 par Crysis Warhead pour mesurer les performances. Ce dernier jeu à l’avantage d’être mieux équilibré entre les solutions AMD et Nvidia, ce qui permettra une comparaison plus simple avec les performances des différentes Radeon HD 6850 que nous testerons sous peu.


Page 4 - GeForce GTX 460 1 Go de référence

GeForce GTX 460 de référence
La carte de référence est la carte développée à l’origine par Nvidia, tant au niveau du PCB que du choix du système de refroidissement. Au lancement, les premières séries de toutes les marques sont des cartes de référence avant d’être personnalisées. Cependant ce modèle de référence reste très répandu dans le commerce, soit via des cartes sans marque écoulées par les plus gros revendeurs soit via des cartes d’un fabricant qui a décidé de conserver ce design exclusivement ou non. Un fabricant peut par ailleurs avoir décidé de passer à un design personnalisé alors que des stocks des premières séries basées sur le modèle de référence existent toujours.

Voici une liste (non-exhaustive) des GeForce GTX 460 1 Go basées sur ce design qui sont proposées par différentes marques, auxquelles il faut bien entendu ajouter les cartes sans marque :

EVGA GeForce GTX 460 FPB 1 Go
EVGA GeForce GTX 460 SuperClocked 1 Go
EVGA GeForce GTX 460 FTW 1 Go

Point of View GeForce GTX 460 1 Go
Point of View GeForce GTX 460 TGT Charged 1 Go
Point of View GeForce GTX 460 TGT Ultra Charged 1 Go
Point of View GeForce GTX 460 TGT The Beast 1 Go

PNY GeForce GTX 460 1 Go
PNY GeForce GTX 460 Overclocked 1 Go
Zotac GeForce GTX 460 OC 1 Go

Les GeForce GTX 460 1 Go de référence se négocient actuellement entre 160 et 230€ suivant la marque, le bundle et le niveau d’overclocking. Notez que les modèles overclockés, en italique, auront un comportement légèrement différent compte tenu du dégagement thermique plus important. Notez que de nombreuses GeForce GTX 460 768 de référence reprennent également ce design, tout comme les GeForce GTX 460 1 Go OEM et certaines GeForce GTX 460 SE.


La carte



Le ventirad de référence, circulaire, dispose d’une base en cuivre de laquelle partent 2 heatpipes. Il est très proche d’un modèle Cyclone de MSI mais en plus petit. Le carénage permet de diriger une partie de l’air vers l’extérieur du boîtier. Une partie seulement compte tenu de la position centrale du ventilateur.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

La GeForce GTX 460 reste bien au frais au repos. En charge elle chauffe principalement au niveau de l’étage d’alimentation.


Relevés des températures et du bruit

La température GPU au repos est très faible avec seulement 33 °C, la carte reste cependant silencieuse. La carte repoussant de l’air chaud à ses deux extrémités, la température des disques durs augmente quelque peu en charge, mais rien de grave.

Il n’y a pas de reproche particulier à formuler à l’encontre du modèle de référence proposé par Nvidia qui est très efficace à tous les niveaux.


Page 5 - La carte de référence à 850 MHz ?

La carte de référence à 850 MHz ?
La GeForce GTX 460 dispose de capacités d’overclocking très élevées, mais le design de référence est-il bien à-même d’en profiter pleinement sans risquer d’endommager la carte ? C’est une question que nous nous sommes posée après avoir rencontré plusieurs problèmes sur des cartes TGT The Beast de Point of View et FTW d’EVGA.

Celles-ci reprennent le PCB et le ventirad de référence et sont sélectionnées par leurs fabricants à la suite d’un tri qui permet de les valider à une fréquence très élevée de 850 MHz pour l’une et de 855 MHz pour l’autre. Par rapport aux fréquences d’origine, cela représente un overclocking d’usine de pas moins de 26% ! Peu courant pour des cartes basées sur un design de référence…

Nous n’avons aucune doute sur la capacité du GF104 à tenir cette fréquence, ni sur celle du ventirad de référence d’en assurer la dissipation. Nos tests ont cependant mis en lumière un problème au niveau de l’étage d’alimentation qui n’a pas été prévu pour tenir de telles fréquences avec une marge de sécurité suffisante. Par rapport à la carte de référence cadencée à 675 MHz, la consommation est similaire au repos, mais s’envole en charge. Par exemple, sur le modèle FTW d’EVGA, de 145W sous 3DMark06 (PS), nous passons à 202W, et de 151W sous Furmark, nous passons à 217W.

Si Nvidia a prévu une marge importante pour l’overclocking, elle n’est pas sans limite et il s’agit ici d’augmentations respectives de 39 à 44% de la consommation. Inutile de dire que les 3 phases de l’étage d’alimentations sont à la peine face à ce stress. Pour les aider quelque peu, EVGA a placé un petit radiateur sur les composants sensibles :


Les 3 phases du PCB de référence dédiées à l’alimentation du GPU reçoivent un petit radiateur chez EVGA. La 4ème phase, en haut à droite, alimente la mémoire.

Nous testons l’aspect thermique et nuisances sonores des cartes dans un boîtier fermé, avec une température ambiante de 26°C, en utilisant le test Pixel Shader de 3DMark06 en boucle pendant 45 minutes pour représenter une charge graphique importante et constante. Lors de la mesure des températures, le CPU est également chargé, avec Prime95, ce qui a pour effet de réduire quelque peu (5%) les performances dans 3DMark06 et donc la charge graphique. Nous sommes donc loin d’un test extrême dans lequel la carte serait saturée par Furmark ou par OCCT.

Soumise à ce test, la TGT The Beast de Point of View a rendu l’âme après 35 minutes. Un condensateur de l’étage d’alimentation s’est dessoudé… tentant probablement de prendre la fuite… Nous avions alors pensé à un cas particulier et un second exemplaire devait nous arriver… nous l’attendons toujours. Un peu plus tard, EVGA nous a fourni un modèle FTW, similaire. Nous avons observé un plantage systématique après 5 minutes de test. EVGA nous a alors fourni un second exemplaire, mais le verdict était le même. Un comportement que le fabriquant nous a indiqué avoir pu reproduire tout en précisant cependant ne pas avoir constaté de problème dans les jeux et dans les benchs conseillés par Nvidia, ce qui est considéré comme suffisant pour valider la carte à ces fréquences.

Pour confirmer nos soupçons de sous-dimensionnement de l’étage d’alimentation de référence par rapport à ces fréquences extrêmes, nous avons lancé le même test mais boîtier ouvert et en utilisant la caméra infrarouge pour suivre l’évolution de la température. Celle-ci a très rapidement dépassé les 130 °C à l’arrière de la carte graphique, au niveau de l’étage d’alimentation. Après environ 10 minutes, elle dépassait les 150 °C ! Une ascension qui ne s’est pas arrêté là puisque peu de temps après, nous avons pu lire 160 °C, juste avant un plantage. Rappelons que ceci est mesuré à l’arrière du PCB, la température des composants qui sont situés sur la face avant peut donc être encore plus élevée. Pour la photo, nous avons pu saisir une température de 158 °C :


Nous avons observé un comportement similaire avec une carte de référence que nous avons overclockée nous-mêmes à 850 MHz. Certains exemplaires qui affichent une tension GPU et/ou des courants de fuite plus faibles, pourront afficher une consommation quelque peu réduite et peut-être passer ce test, la plupart ne le feront cependant pas.

Certes, dans les jeux, l’étage d’alimentation n’est pas soumis à si rude épreuve. La consommation est en général plus faible et moins constante, ce qui réduit le stress sur les composants. Ceci étant dit, les composants de cet étage d’alimentation sont prévus pour fonctionner à des températures maximales de 125 °C pour certains (mais 150 °C pour les MOSFETs), une température qui pourra être dépassée après quelques temps passés dans un jeu gourmand, de quoi laisser planer un gros doute sur la durée de vie de ces modèles, même si vous n’utilisez aucun outil de test lourd.

Nous vous déconseillons donc fortement ces cartes. Plus précisément, nous vous conseillons de ne pas faire confiance aux modèles basés sur le PCB de référence et cadencés au-delà de 800 MHz s’ils ne sont pas pourvus d’au moins un radiateur dédié à l’étage d’alimentation. Si le fabricant s’est occupé de ce point, aller jusque 825 MHz est probablement possible en conservant une marge de sécurité minimale.

Pour aller au-delà, un design adapté est nécessaire. Un avantage que nous avions au départ négligé pour certains modèles tels que la GTX 460 Hawk de MSI, et qui, avec 6 phases pour le GPU, ne pose pas de problème à 850 MHz. Nous sommes en train de réfléchir aux options possibles pour améliorer notre protocole de test à l’avenir, par exemple en faisant passer à toutes les cartes les tests thermiques aux fréquences overclockées.


Page 6 - Asus ENGTX460 DirectCU TOP

Asus ENGTX460 DirectCU TOP
Asus a rapidement proposé une GeForce GTX 460 personnalisée et overclockée avec l’ENGTX460 DirectCU TOP 1 Go proposée à 195€. Notez que les versions non-TOP ainsi que la version TOP 768 Mo utilisent un système de refroidissement légèrement différent, moins évolué.

Comme d’habitude avec les variantes TOP d’Asus elle est overclockée d’origine et présente des fréquences de 775 MHz pour le GPU et de 1000 MHz pour la mémoire contre 675 et 900 MHz pour les cartes non overclockées.


La carte



Pour cette carte, Asus a développé son propre PCB, qui diffère de celui de référence principalement au niveau de l’étage d’alimentation. Asus a par contre conservé la connectique de référence avec 2 sorties DVI Dual-Link et une sortie mini-HDMI.

Pour le système de refroidissement, Asus a opté pour une déclinaison double slot assez longue, plus que la carte, de ses modèles DirectCU. Cette version repose sur un large radiateur en cuivre parcouru par 3 heatpipes en cuivre qui prennent place dans la base de manière à être en contact direct avec le heatspreader du GPU. Un ventilateur central se charge de refroidir le tout et un carter de canaliser l’air ainsi que de finaliser le look de l’ensemble. Un petit radiateur est placé sur les composants sensibles de l’étage d’alimentation sur la face avant du PCB et une petite plaque prend place à l’arrière du PCB.

Etant donné que ce système de refroidissement, bien qu’imposant, n’est fixé que par 4 vis autour du GPU, Asus a ajouté une barre de renfort de manière à assurer la rigidité de l’ensemble.


Le bundle

Asus livre sa carte avec un CD qui contient les pilotes et le manuel, un petit manuel d’installation rapide, un adaptateur DVI vers VGA, un adaptateur DVI vers HDMI, un câble convertisseur d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches et une pochette range disques.

La carte est garantie 3 ans.

Asus propose un logiciel d’overclocking/tweaking : SmartDoctor. Il permet de contrôler le ventilateur et les mécanismes de protection ainsi que de modifier la tension GPU, en plus bien entendu de l’overclocking.




Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

L’ENGTX460 DirectCU TOP est relativement bien refroidie et se comporte comme la carte de référence avec un étage d’alimentation plutôt chaud en charge.


Relevés des températures et du bruit

Globalement le modèle d’Asus se comporte plutôt bien au niveau des températures, comme le modèle de référence, si ce n’est qu’il n’expulse pas du tout d’air chaud en dehors du boîtier. Par contre il est plutôt bruyant, que ce soit au repos ou en charge auquel cas il devient réellement gênant.


Notre avis
Avec l’ENGTX460 DirectCU TOP, Asus a du mal à proposer mieux que le modèle de référence avec un système de refroidissement trop bruyant et un encombrement qui nous semble injustifié au vu de la prestation.


Page 7 - Club3D GTX 460

Club3D GTX 460
La GeForce GTX 460 1 Go de Club3D est en quelque sorte une version alternative de la carte de référence, que nous supposons optimisée pour réduire les coûts, et qui est utilisée par plusieurs fabricants :

Club3D GeForce GTX 460 1 Go : 190€
Club3D GeForce GTX 460 1 Go Overclocked Edition : 200€
EVGA GeForce GTX 460 1 Go : 190€
Twintech GeForce GTX 460 1 Go : 180€

C’est la version 1 Go classique de Club3D que nous avons testée. Notez que les modèles 768 Mo de Club3D utilisent le même design.


La carte



Le PCB exploité par Club3D est identique au modèle de référence, seule la marque de quelques composants change. Le noir laisse par contre la place au plus classique vert.

Le système de refroidissement est plutôt proche de celui de référence, mais conçu d’une manière plus classique, rectangulaire. 2 heatpipes en cuivre partent de la base du ventirad et sont en contact direct avec le heatspreader du GPU. Un ventilateur légèrement plus grand, 9cm contre 8cm pour la carte de référence, se charge de refroidir l’ensemble.

Etant donné que le ventirad n’est fixé que par 4 vis autour du GPU, des petits coussinets sont placés à l’extrémité du PCB de manière à éviter qu’une pression sur la coque puisse endommager le PCB lorsque la carte est manipulée. Ici aussi il en va de même pour le modèle de référence.


Le bundle

Club3D commercialise sa carte dans un packaging minimaliste et avec un bundle tout aussi réduit : un CD qui contient les pilotes et le manuel, un guide d’installation rapide et un adaptateur DVI vers VGA.

Club3D offre une garantie classique de 2 ans.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

La modèle de Club3D est très proche de celui de référence et donc bien refroidi. Son étage d’alimentation est par contre légèrement plus chaud.


Relevés des températures et du bruit

Les relevés complets confirment un comportement très proche de celui du modèle de référence, y compris au niveau des nuisances sonores qui sont bien maîtrisée.


Notre avis
Si ce modèle n’apporte rien par rapport au modèle de référence, il n’est pas moins bon pour autant et égale son efficacité. Les deux solutions sa valent et ne se départageront qu’au niveau du prix.


Page 8 - EVGA GTX 460 EE

EVGA GTX 460 EE
Avec ses GeForce GTX 460 EE, pour External Exhaust, EVGA est l’un des seuls fabricants à proposer des modèles à turbine, qui expulsent l’air chaud du boîtier :

EVGA GeForce GTX 460 1 Go EE : 190€
EVGA GeForce GTX 460 1 Go SuperClocked EE : 200€
EVGA GeForce GTX 460 1 Go FTW EE : 230€


Toutes sont overclockées, légèrement pour le modèle de base qui passe de 675 à 720 MHz pour le GPU. Le modèle SuperClocked passe à 763 MHz, toujours pour le GPU alors que sa mémoire est également overclockée de 900 à 950 MHz. Enfin le modèle FTW affiche pas moins de 850 MHz pour son GPU et 1 GHz pour sa mémoire GDDR5. Une fréquence GPU qui peut poser problème comme nous avons pu le remarquer sur d’autres cartes. Pour cette variante EE, nous avons testé le plus petit modèle.


La carte



Pour ses cartes EE, EVGA est parti du PCB de référence mais en a modifié quelque peu l’étage d’alimentation. S’il conserve 3 phases pour le GPU et une phase pour la mémoire, les composants sont différents.

Le ventirad repose sur une turbine qui expulse l’air à travers un radiateur parcouru lui-même par 3 heatpipes qui sont en contact direct avec la base. Une plaque fixée au radiateur est utilisée pour la fixation au PCB et rentre en contact avec les puces mémoire, mais pas avec les composants de l’étage d’alimentation. Celui-ci ne reçoit donc pas de radiateur, mais une petite partie de l’air aspiré par sa turbine passe dans sa direction.


Le bundle

EVGA livre sa carte avec un CD pour les pilotes, un manuel, un guide de montage rapide, un petit autocollant, un adaptateur DVI vers VGA, un câble mini-HDMI vers HDMI et 2 convertisseurs d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches.

EVGA garantit les modèles EE et SuperClocked EE pour 10 ans via une extension de garantie gratuite activée si vous enregistrez votre carte dans les 30 jours suivant l’achat. Le modèle EE FTW est lui proposé avec une garantie classique de 2 ans.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

Si la carte est bien refroidie au repos, son étage d’alimentation atteint des températures très élevées en charge.


Relevés des températures et du bruit

Les relevés de températures mettent en avant l’intérêt d’expulser l’air chaud du boîtier. Ainsi les températures disque dur et CPU sont à la baisse par rapport aux autres cartes. Le GPU est un petit peu moins bien refroidi, EVGA ayant calibré son système de refroidissement de manière à ne pas faire plus de bruit que la carte de référence.


Notre avis
La GeForce GTX 460 EE d’EVGA permet de profiter d’un modèle qui expulse l’air chaud en dehors du boîtier sans être bruyant. Il sera particulièrement intéressant dans le cadre d’un système multi-GPU. Compte tenu de températures déjà très élevées pour son étage d’alimentation, nous le déconseillons cependant si vous visez un gros overclocking. Il en va de même pour le modèle FTW EE qui sera à éviter.


Page 9 - Gainward GTX 460 GS

Gainward GTX 460 GS
Dès le lancement de la GeForce GTX 460, Gainward a proposé son propre modèle, entièrement personnalisé. Nous avions déjà testé ce modèle et l’avions critiqué pour des nuisances sonores excessives, que Gainward a rapidement essayé de réduire autant que possible via un nouveau bios. Nous avons bien entendu retesté ce modèle avec ce nouveau bios. Gainward propose plusieurs modèles basés sur un même design :

Gainward GeForce GTX 460 1 Go GS : 160€
Gainward GeForce GTX 460 2 Go GS : 190€
Gainward GeForce GTX 460 1 Go GS-GLH : 200€


Toutes sont overclockées, légèrement pour les modèles GS qui passent de 675 à 700 MHz pour le GPU et plus sérieusement pour le modèle GLH (Goes Like Hell) qui est, lui, poussé à 800 MHz. La mémoire GDDR5 de ce dernier modèle passe par ailleurs de 900 à 1 GHz. La GeForce GTX 460 768 Mo de Gainward est identique au modèle GS, mais sans overclocking. C’est la version GS 1 Go que nous avons testée.


La carte





Particularité de la Golden Sample de Gainward, en plus d’un léger overclocking du GPU qui passe de 675 à 700 MHz, elle propose une connectique riche, directement sur la carte : 2 DVI, une VGA et une HDMI. Du coup Gainward n’a pas besoin de proposer le moindre adaptateur en bundle.

Le PCB personnalisé est relativement court avec seulement 18.5 cm et les 2 connecteurs d’alimentation PCI Express prenne place sur le dessus. Le système de refroidissement double slot repose sur un radiateur relativement petit et léger, avec une base en cuivre de laquelle partent 2 heatpipes. Puces mémoires et étage d’alimentation ne reçoivent aucun radiateur et se contentent donc d’une exposition à l’air sous le carénage.


Le bundle

Etant donné que toutes les sorties sont présentes directement sur la carte, Gainward ne livre aucun adaptateur vidéo, ce qui rend la packaging minimaliste : un CD avec les pilotes, un petit manuel, un bon de réduction pour l’achat d’un logiciel d’édition vidéo accéléré par CUDA et un convertisseur d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

La carte de Gainward est globalement bien refroidie, notons cependant un point chaud au repos et un étage d’alimentation qui chauffe beaucoup en charge, comme pour toutes les GeForce GTX 460.


Relevés des températures et du bruit

Le nouveau bios proposé par Gainward réduit les nuisances sonores, mais augmente en contrepartie la température GPU en charge qui passe de 73 à 79 °C. Si les nuisances sonores passent alors de 50.7 à 48.2 dB, la carte reste moins discrète que la modèle de référence.


Notre avis
La GeForce GTX 460 1 Go GS de Gainward a pour elle un prix plancher et une connectique plus pratique que celle du modèle de référence malgré un encombrement réduit. En contrepartie, elle produit significativement plus de nuisances sonores que de nombreux autres modèles, y compris celui de référence.


Page 10 - Gigabyte GTX 460 OC

Gigabyte GTX 460 OC
Gigabyte utilise un design personnalisé pour toutes ses GeForce GTX 460. Le modèle OC existe en 2 variantes :

Gigabyte GV-N460OC-1GI : 170 €
Gigabyte GV-N460OC2-1GI : 190 €


Ils se différencient de par une fréquence GPU différente : 715 MHz pour le modèle OC et 760 MHz pour le modèle OC2. C’est le modèle OC que nous avons testé ; il existe par ailleurs en version 768 Mo.


La carte



Pour sa GeForce GTX 460 OC, Gigabyte est parti du PCB de référence et en a modifié l’étage d’alimentation qui passe sous la marque Ultra Durable VGA du fabriquant. La connectique ne bouge pas par contre et conserve 2 sorties DVI Dual-Link et une sortie mini-HDMI.

Le système de refroidissement WindForce2X repose sur un large radiateur en aluminium équipé de 2 heatpipes et refroidi par 2 ventilateurs relativement minces. Un petit radiateur est place sur les composants sensibles de l’étage d’alimentation. La carter qui finit le tout dépasse légèrement du PCB, ce qui n’est justifié que par des raisons esthétiques, pour maintenir la symétrie. Il est fixé simplement par 4 vis qui prennent place autour du GPU, ce qui laisse une petite impression de fragilité lors de la manipulation de la carte.


Le bundle

Gigabyte livre sa carte avec un CD contenant les pilotes, un manuel, un guide l’utilisateur, un adaptateur DVI vers VGA, un adaptateur mini-HDMI vers HDMI et 2 câbles convertisseurs d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches.

Gigabyte garanti sa carte pendant 3 ans.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

Pas de problème particulier à signaler avec la GeForce GTX 460 OC de Gigabyte, elle se comporte comme le modèle de référence si ce n’est qu’elle envoie légèrement plus d’air chaud vers les baies à disques durs.


Relevés des températures et du bruit

Les relevés complets confirment l’aspect visuel de la thermographie infrarouge. Avec 1 dB de moins que le modèle de référence, la carte de Gigabyte est également très peu bruyante.


Notre avis
Avec sa GeForce GTX 460 OC, Gigabyte propose une GeForce GTX 460 plutôt réussie et bon marché, d’autant plus qu’elle est garantie 3 ans. Malgré un petit overclocking de 5%, elle est la seule GeForce GTX 460 testée à être plus silencieuse en charge que le modèle de référence.


Page 11 - Gigabyte GTX 460 SOC

Gigabyte GTX 460 SOC
Après l’excellent modèle OC, Gigabyte nous propose une version SOC, revue pour viser de plus hautes fréquences. Cette GeForce GTX 460 SuperOverClock est commercialisée à un prix de 210€ pour des fréquences de 815 MHz pour le GPU et de 1 GHz pour la mémoire GDDR5 contre 675/900 MHz pour la carte de référence.


La carte



La GeForce GTX 460 SOC de Gigabyte repose sur un PCB entièrement revu au niveau de l’étage d’alimentation. En plus de composants de meilleure qualité, il passe de 3 à 6 phases pour le GPU, de quoi s’assurer de ne pas mettre trop de pression à ce niveau avec des fréquences élevées. Cet étage d’alimentation plus complexe occupe plus de place et le PCB a donc été allongé. Il passe de 21 à 24cm.

A l’arrière de la carte, vous remarquerez la présence d’un Proadlizer de Nec-Tokin, une puce qui permet de remplacer de nombreux condensateurs de découplage utilisés pour réduire le bruit électronique et faciliter l’utilisation de hautes fréquences. Toujours sur la face arrière du PCB, une petite LED s’allume par phase dédiée au GPU.

Si le ventirad utilise toujours 2 ventilateurs, comme le modèle OC, il a été entièrement revu. Le radiateur, plus grand, profite d’une base en cuivre et est parcouru par 4 heatpipes. Avec 6 phases, les composants de l’étage d’alimentation souffrent moins, Gigabyte a ainsi pu faire l’économie d’un petit radiateur dédié, d’autant plus qu’une partie du flux d’air est expulsé directement dans leur direction.

Contrairement à toutes les autres cartes testées, celle-ci embarque de la mémoire Samsung certifiée à 1.25 GHz.


Le bundle
Gigabyte nous ayant livré la carte seule, sans sa boîte et son packaging, nous ne connaissons pas son bundle exact. Il est cependant probablement similaire à celui du modèle OC, à savoir : un CD contenant les pilotes, un manuel, un guide l’utilisateur, un adaptateur DVI vers VGA, un adaptateur mini-HDMI vers HDMI et 2 câbles convertisseurs d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches.

Gigabyte garanti ce modèle pendant 2 ans.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

Malgré un overclocking conséquent, la GeForce GTX 460 SOC est très bien refroidie, autant au repos qu’en charge où son étage d’alimentation profite des 6 phases. Il ne dépasse donc pas 85 °C là où toutes les autres cartes, même non-overclockées, montent à plus de 100 °C.


Relevés des températures et du bruit

Le GPU reste bien refroidi. Peu d’air chaud est expulsé en dehors du boîtier, ce qui a une influence sur la température des autres composants du système. Si la carte reste très silencieuse au repos, en charge, elle carte est légèrement moins silencieuse que la carte de référence.


Notre avis
Gigabyte nous signe ici une seconde excellente GeForce GTX 460. Ce modèle SOC, ou SuperOverClock, permet de profiter de fréquences très élevées, sans avoir de nuisances sonores et de températures excessives, profitant d’un étage d’alimentation plutôt costaud.


Page 12 - MSI N460GTX Cyclone

MSI N460GTX Cyclone OC
MSI propose depuis le lancement de la GeForce GTX 460 des modèles équipés de son système de refroidissement Cyclone :

MSI N460GTX Cyclone 1 Go : 165 €
MSI N460GTX Cyclone 1 Go OC : 170 €

C’est la version 1 Go OC que nous avons testée. La fréquence de son GPU passe de 675 à 725 MHz. Ces deux modèles existent également en version 768 Mo.


La carte



Notez que si le PCB est bien le modèle de référence, il est fabriqué par MSI. Le fabricant taïwanais précise utiliser des composants de classe militaire, argument commercial majeur de la marque. Si les composants semblent bel et bien de meilleure qualité que sur certains modèles tels que celui de Gainward, l’avantage qu’ils apportent reste à démontrer, d’autant plus qu’ils nous semblent être identiques à ceux utilisés sur les autres cartes basées sur le PCB de référence…

Le ventirad utilisé par MSI est relativement proche du système de référence, à ceci près qu’il n’y a pas de carénage sur la carte. Le modèle utilisé est cependant plus grand et accompagne d’en ventilateur de 9cm au lieu de 8cm.


Le bundle

MSI livre sa carte un CD pour les pilotes, un manuel, un guide de montage rapide, un adaptateur DVI vers VGA, un adaptateur DVI vers HDMI (probablement moins cher qu’un adaptateur mini-HDMI vers HDMI) et 2 câbles convertisseurs d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches.

La carte est garantie 2 ans.


Au niveau logiciel, MSI propose Afterburner pour l’overclocking et Kombustor pour tester la stabilité de ce dernier.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

Le modèle Cyclone de MSI est très bien refroidi mais expulse cependant pas mal d’air chaud vers le bas de la baie à disques durs.


Relevés des températures et du bruit

Ces relevés confirment le bon comportement de cette carte qui refroidit d’ailleurs un peu mieux le GPU que le modèle de référence, et ce, malgré le petit overclocking. Elle est par contre quelque peu plus bruyante, alors que ce n’était pas réellement le cas du modèle 768 Mo que nous avions testé au lancement.


Notre avis
La solution Cyclone de MSI permet de profiter d’un overclocking de 7% sur une carte premier prix, à laquelle nous ne reprochons que des nuisances sonores un petit peu élevées que MSI aurait pu éviter un calibrant mieux son système de refroidissement, la température GPU plus faible étant moins utile que le silence.


Page 13 - MSI N460GTX Hawk

MSI N460GTX Hawk
En plus de ses modèles Cyclone, MSI commercialise des GeForce GTX 460 Hawk qui visent les utilisateurs avancés avec des capacités d’overclocking plus élevées :

MSI N460GTX Hawk 1 Go : 190€
MSI N460GTX Hawk Talon Attack 1 Go : 200€

La différence entre les 2 versions se situe au niveau de l’overclocking. Alors que la carte de référence affiche des fréquences de 675 et 900 MHz pour le GPU et la mémoire, le modèle Hawk passe à 780/900 et le modèle Hawk Talon Attack à 810/950. Nous avons testé la version Hawk.


La carte



MSI est parti de PCB de référence mais en a revu l’étage d’alimentation qui est plus costaud avec 6 phases dédiées au GPU. La connectique ne bouge pas et reste sur 2 sorties DVI Dual-Link et une sortie mini-HDMI.

Les modèles Hawk sont équipés du ventirad Twin Frozr II que MSI exploite sur de nombreux modèles. Il n’est ainsi pas réellement optimisé pour un PCB aussi court que celui de la GeForce GTX 460 et en dépasse à l’arrière sans utilité. Il repose sur un énorme radiateur en aluminium équipé de 4 heatpipes. Aucun radiateur n’est en contact avec l’étage d’alimentation, mais étant donné que le ventirad est équipé de 2 ventilateurs, il reçoit malgré tout un flux d’air important.


Petite particularité de ce modèle, MSI y a placé des contacteurs qui permettent de mesurer facilement les différentes tensions.


Le bundle

MSI livre sa carte un CD pour les pilotes, un manuel, un guide de montage rapide, un adaptateur DVI vers VGA, un adaptateur mini-HDMI vers HDMI, 2 câbles convertisseurs d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches et 3 petits câbles pour mesurer les tensions.

La carte est garantie 2 ans.


Au niveau logiciel, MSI propose Afterburner pour l’overclocking et Kombustor pour tester la stabilité de ce dernier.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

La GeForce GTX 460 Hawk de MSI est très bien refroidie tant au repos qu’en charge. Elle renvoie par contre beaucoup d’air chaud vers la baie à disques durs.


Relevés des températures et du bruit

Avec 31 °C au repos, et 71 °C en charge malgré un overclocking conséquent, la carte est effectivement bien refroidie. Le tableau est cependant moins idyllique sur le plan des nuisances sonores puisqu’il s’agit du modèle le plus bruyant à être passé entre nos mains.


Notre avis
Si les amateurs d’overclocking avancé seront ravis de disposer d’un système de refroidissement qui semble avoir de la réserve, d'un étage d'alimentation plus costaud et de la possibilité de contrôler les différentes tensions, les autres pourront passer leur chemin compte tenu de nuisances sonores bien trop importantes.


Page 14 - Sparkle Calibre X460G

Sparkle Calibre X460G
Comme a son habitude, Sparkle propose un modèle de GeForce GTX 460 dans sa gamme Calibre destinée aux produits plus haut de gamme. Une seule variante est proposée, overclockée à 790/950 MHz contre 675/900 MHz pour le modèle de référence. Elle est équipée de 1 Go et commercialisée à 190€.


La carte



Pour cette Calibre X460G, Sparkle a repris le PCB de référence sur lequel prend place l’Accelero Twin Turbo Pro d’Arctic Cooling. Ce ventirad est composé d’un radiateur en aluminium parcouru par 4 heatpipes et refroidi par 2 ventilateurs de 92mm. Un petit radiateur est par ailleurs collé sur les composants sensibles de l’étage d’alimentation.

Le ventirad dépasse légèrement à l’arrière du PCB et ses heatpipes ressortent de 3cm sur le dessus, ce qui augmente l’encombrement de la carte.


Le bundle

Sparkle livre sa carte avec un manuel, une invitation à rejoindre le Calibre Club, un CD qui contient les pilotes, 2 câbles convertisseurs d’alimentation double molex vers PCI Express 6 broches, un adaptateur DVI vers VGA et en option un câble mini-HDMI/HDMI. Un autocollant présent sur la boîte indique la présence ou non de ce dernier. S’il ne fait pas partie du packaging, un adaptateur mini-HDMI vers HDMI sera par contre de la partie.

La carte est garantie 3 ans.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

Le ventirad pour lequel à opté Sparkle se montre très efficace.


Relevés des températures et du bruit

Les relevés confirment cela. Avec une température GPU de 61 °C en charge, la Calibre X460G est la GeForce GTX 460 la mieux refroidie de ce comparatif. Au niveau des nuisances sonores, elle se comporte comme le modèle de référence en charge, mais est moins discrète au repos.


Notre avis
Avec la Calibre X460G, Sparkle nous propose une excellente GeForce GTX 460. Malgré un overclocking GPU de 17% et de faibles températures, elle ne produit pas plus de bruit en charge que le modèle de référence. Seul petit bémol, Sparkle aurait pu calibrer son ventirad de manière à rendre ses deux ventilateurs plus discrets au repos.


Page 15 - Twintech GTX 460

Twintech GTX 460
La GeForce GTX 460 1 Go de Twintech est en quelque sorte une version alternative de la carte de référence, que nous supposons optimisée pour réduire les coûts, et qui est utilisée par plusieurs fabricants :

Club3D GeForce GTX 460 1 Go : 190€
Club3D GeForce GTX 460 1 Go Overclocked Edition : 200€
EVGA GeForce GTX 460 1 Go : 190€
Twintech GeForce GTX 460 1 Go : 180€

Notez que la version 768 Mo de Twintech utilise le design de référence.


La carte



Le PCB exploité par Twintech est identique au modèle de référence, seule la marque de quelques composants change. Le noir laisse par contre la place au plus classique vert.

Le système de refroidissement est plutôt proche de celui de référence, mais conçu d’une manière plus classique, rectangulaire. 2 heatpipes en cuivre partent de la base du ventirad et sont en contact direct avec le heatspreader du GPU. Un ventilateur légèrement plus grand, 9cm contre 8cm pour la carte de référence, se charge de refroidir l’ensemble.

Etant donné que le ventirad n’est fixé que par 4 vis autour du GPU, des petits coussinets sont placés à l’extrémité du PCB de manière à éviter qu’une pression sur la coque puisse endommager le PCB lorsque la carte est manipulée. Ici aussi il en va de même pour le modèle de référence.


Le bundle

Twintech commercialise sa carte dans un packaging minimaliste et avec un bundle plutôt réduit : un CD qui contient les pilotes et le manuel, un CD qui contient des démos Nvidia, un guide d’installation rapide, un adaptateur DVI vers VGA et un câble convertisseur d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches.

Twintech offre une garantie classique de 2 ans.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

La modèle de Twintech est très proche de celui de référence et donc bien refroidi. Son étage d’alimentation est par contre légèrement plus chaud.


Relevés des températures et du bruit

Les relevés complets confirment un comportement très proche de celui du modèle de référence, y compris au niveau des nuisances sonores qui sont bien maîtrisée.


Notre avis
Si ce modèle n’apporte rien par rapport au modèle de référence, il n’est pas moins bon pour autant et égale son efficacité. Les deux solutions sa valent et ne se départageront qu’au niveau du prix.


Page 16 - Zotac GTX 460

Zotac GTX 460
Zotac propose de nombreuses GeForce GTX 460. Le modèle « sans suffixe » est une des seules GeForce GTX 460 à utiliser à ventirad à turbine et n’existe qu’en version 1 Go. Elle est proposée à 190€.


La carte



Zotac est ici parti du PCB de référence mais en a modifié la connectique qui intègre un connecteur HDMI et un connecteur DisplayPort en plus des deux sorties DVI Dual-Link.

Turbine oblige, son système de refroidissement est prévu pour éjecter en dehors du boîtier un maximum de l’air chaud produit par la carte et dissipé par un radiateur un aluminium parcouru par 3 heatpipes.


Le bundle

Zotac livre sa carte un CD qui contient les pilotes et des versions d’essai d’application accélérées par CUDA, un manuel, un livret de garantie, un adaptateur DVI vers VGA et deux câbles convertisseurs d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches. Certaines cartes reçoivent également Prince of Persia The Forgotten Sands en bundle.

Zotac propose gratuitement une garantie étendue de 2 à 5 ans si la carte est enregistrée dans les 14 jours qui suivent l’achat.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

Aucun problème à signaler avec ce modèle de Zotac qui fait aussi bien que la carte de référence.


Relevés des températures et du bruit

Les relevés de températures mettent en avant l’intérêt d’expulser l’air chaud du boîtier. Ainsi les températures disque dur et CPU sont à la baisse par rapport aux autres cartes. Par contre, le GPU en lui-même n’est pas mieux refroidi et les nuisances sonores sont plus élevées tant au repos qu’en charge.


Notre avis
Un modèle tel que la GeForce GTX 460 de Zotac, qui repose sur un turbine, ne prend tout son sens qu’en multi-GPU puisqu’il évite d’accumuler trop d’air chaud dans le boîtier. En utilisation classique, la GeForce GTX 460 ne produit pas assez de chaleur que pour poser problème et nous lui préférerons donc des modèles classiques plus discrets.


Page 17 - Zotac GTX 460 AMP!

Zotac GTX 460 AMP!
Le second modèle de Zotac passé entre nos mains est une version fortement overclockée de la GeForce GTX 460 puisque son GPU passe de 675 à 810 MHz (+20%) et sa mémoire de 900 à 1 GHz. Uniquement disponible en version 1 Go, il est commercialisé à un prix de 200€. Notez que les modèles 2 Go et 3DP reprennent le même ventirad.


La carte



Le modèle AMP! de Zotac a un look plutôt réussi et n’augmente pas l’encombrement de la carte qui reprend le même PCB que le modèle à turbine, soit le PCB de référence avec une connectique plus complète : HDMI et DisplayPort en plus des deux sorties DVI Dual-Link.

Ce ventirad plutôt complexe est constitué d’une plaque en aluminium qui encadre la base en cuivre équipée d’un radiateur circulaire au-dessus duquel prend place un ventilateur de 8cm. Un petit radiateur est fixé sur les composants sensibles de l’étage d’alimentation, mais il est enfermé sous l’extrémité de la plaque du ventirad, à l’utilité surtout esthétique, et ne reçoit donc pas de flux d’air direct.



Le bundle

Zotac livre sa carte un CD qui contient les pilotes et des versions d’essai d’application accélérées par CUDA, un manuel, un livret de garantie, un adaptateur DVI vers VGA, deux câbles convertisseurs d’alimentation double molex vers PCIE 6 broches ainsi que le jeu Prince of Persia The Forgotten Sands.

Zotac propose gratuitement une garantie étendue de 2 à 5 ans si la carte est enregistrée dans les 14 jours qui suivent l’achat.


Thermographie infrarouge

Carte graphique au repos.


Carte graphique en charge.


Système au repos.


Système en charge.

L’étage d’alimentation du modèle AMP! de Zotac atteint une températures plutôt élevée en charge. Ce modèle est également celui qui renvoie le plus d’air chaud vers les disques durs.


Relevés des températures et du bruit

Si la carte est discrète au repos, elle est malheureusement bruyante en charge.


Notre avis
Si le design du ventirad qui équipe la GeForce GTX 460 AMP! de Zotac est plutôt réussi visuellement, nous sommes sceptiques quant à son efficacité. Sans oublier que la carte est fortement overclockée avec 20% de plus au niveau du GPU, force est de constater qu’il assez bruyant en charge, réduisant largement l’intérêt de ce modèle qui essaye de se défendre avec un jeu en bundle et une garantie de 5 ans.


Page 18 - TI : cartes graphiques au repos

Thermographie infrarouge : cartes graphiques au repos

GeForce GTX 460 1 Go de référence


Asus ENGTX460 TOP


Club3D GTX 460


EVGA GTX 460 EE


Gainward GTX 460 GS


Gigabyte GTX 460 OC


Gigabyte GTX 460 SOC


MSI N460GTX Cyclone OC


MSI N460GTX Hawk


Sparkle Calibre X460G


Twintech GTX 460


Zotac GTX 460


Zotac GTX 460 AMP!


Toutes les GeForce GTX 460 sont bien refroidies au repos. MSI l’emporte donc seulement de peu avec son modèle Hawk. Notez cependant un point chaud sur la carte de Gainward.


Page 19 - TI : cartes graphiques en charge

Thermographie infrarouge : cartes graphiques en charge

GeForce GTX 460 1 Go de référence


Asus ENGTX460 TOP


Club3D GTX 460


EVGA GTX 460 EE


Gainward GTX 460 GS


Gigabyte GTX 460 OC


Gigabyte GTX 460 SOC


MSI N460GTX Cyclone OC


MSI N460GTX Hawk


Sparkle Calibre X460G


Twintech GTX 460


Zotac GTX 460


Zotac GTX 460 AMP!


En charge, c’est l’étage d’alimentation de ces cartes qui subi la plus forte augmentation de température et dépasse ainsi les 100 °C, atteignant plus de 130 °C chez EVGA. Seule exception, le modèle SOC de Gigabyte où il ne dépasse pas 85 °C. Au niveau du GPU, c’est la Calibre X460G de Sparkle qui l’emporte.


Page 20 - TI : systèmes au repos

Thermographie infrarouge : systèmes au repos

GeForce GTX 460 1 Go de référence


Asus ENGTX460 TOP


Club3D GTX 460


EVGA GTX 460 EE


Gainward GTX 460 GS


Gigabyte GTX 460 OC


Gigabyte GTX 460 SOC


MSI N460GTX Cyclone OC


MSI N460GTX Hawk


Sparkle Calibre X460G


Twintech GTX 460


Zotac GTX 460


Zotac GTX 460 AMP!


Aucune GeForce GTX 460 ne pose problème au repos.


Page 21 - TI : systèmes en charge

Thermographie infrarouge : systèmes en charge

GeForce GTX 460 1 Go de référence


Asus ENGTX460 TOP


Club3D GTX 460


EVGA GTX 460 EE


Gainward GTX 460 GS


Gigabyte GTX 460 OC


Gigabyte GTX 460 SOC


MSI N460GTX Cyclone OC


MSI N460GTX Hawk


Sparkle Calibre X460G


Twintech GTX 460


Zotac GTX 460


Zotac GTX 460 AMP!


En charge, globalement il n’y a pas d’énorme différence si ce n’est au niveau des baies à disques durs où les 2 cartes de MSI, le modèle SOC de Gigabyte ainsi que le modèle AMP! de Zotac envoient une grosse partie de l’air chaud. La différence est d’ailleurs très nette entre les deux cartes de Zotac, la version basique expulsant une très grosse partie de l’air chaud en dehors du boîtier.


Page 22 - Récapitulatif des relevés

Récapitulatif des relevés
Nous avons rassemblé ici toutes les mesures de température que nous avons relevées. Nous avons mis en évidence les résultats qu’il est intéressant de remarquer :



Au repos toutes les solutions testées se comportent d’une manière similaire.




En charge, nous observons quelques différences. Si la carte de référence n’expulse qu’une petite partie de l’air chaud en dehors du boîtier, la plupart des autres modèles en font encore moins. Seule les cartes d’EVGA et de Zotac disposent d’une turbine qui expulse presque la totalité de l’air chaud en dehors du boîtier. Les températures CPU et des autres composants en profitent directement.

La carte Calibre de Sparkle s’illustre par une température GPU plus faible que sur les autres modèles.


Page 23 - Température et bruit

Température GPU
Nous avons mis en graphique les différentes températures GPU au repos et en charge.



Nuisances sonores

Que ce soit au repos ou en charge, le modèle de référence est relativement discret et il est difficile de faire mieux.

Au repos, les 2 cartes de MSI ainsi que la carte de base de Zotac sont légèrement moins silencieuses alors que le modèle TOP d’Asus devient plus bruyant.

En charge, le modèle TOP d’Asus, Hawk de MSI et AMP! de Zotac sont les plus bruyants. Il est d’ailleurs quelque peu paradoxal de voir que les systèmes de refroidissement les plus bruyants sont en réalité ceux qui sont présentés comme les plus avancés ! Si la carte de Gainward pose moins de problèmes qu’à son lancement, grâce à un bios qui a réétalonné la vitesse de son ventilateur, elle reste plus bruyante que la carte de référence. C’est Gigabyte avec sa GeForce GTX 460 OC qui tire ici son épingle du jeu en faisant mieux que le modèle de référence alors que les cartes de Club3D/Twintech se comportent comme ce dernier.


Page 24 - Consommation

Consommation
Nous avons mesuré la consommation des différentes cartes, tout en gardant en tête qu’une variation existe entre 2 exemplaires identiques d’un même modèle, ce qui est dû entre autres aux courants de fuites et à la tension GPU. Par ailleurs certains fonctionnent à des fréquences plus élevées puisqu’ils sont overclockés d’usine.

Nous mesurons la consommation directement au niveau de la carte graphique.


Au repos, nous avons noté une consommation qui varie entre 14 et 22W, un écart qui peut être lié aux courants de fuite ainsi qu’à la consommation du ventilateur.

En charge, les différences se creusent et les modèles les plus overclockés consomment jusqu’à 40W de plus que la carte de référence. Bien que nous ne puissions en être certains sur base de 2 échantillons, il semblerait que le design de Club3D/Twintech, très répandu, consomme une dizaine de watts de plus que le modèle de référence.

Vous remarquerez que certaines cartes affichent une plus grande différence de consommation entre 3DMark 06 et Furmark. Comment expliquer cela ? Nous supposons que ces résultats sont liés à l’augmentation de la température GPU face à la charge de Furmark. Cette augmentation peut amener une vitesse supérieure pour le ventilateur qui va donc consommer plus et/ou augmenter les courants de fuite. Ceux-ci augmentent en effet avec la température, différentes études parles de 1 à 2W de plus par degré supplémentaire au-delà d’une certaine limite.


Page 25 - Overclocking et performances

Overclocking
Tout en sachant que chaque exemplaire d’un modèle de carte peut se comporter différemment au niveau de l’overclocking, nous avons tenté de pousser toutes les cartes en notre possession de manière à observer d’éventuelles généralités. Sur un système de test ouvert, nous avons utilisé Furmark pour charger au maximum les cartes de manière à s’assurer de la stabilité en augmentant la fréquence par pas de 25 MHz.

Notez que la mémoire GDDR5 dispose de différents mécanismes de détection d’erreurs qui font qu’en cas d’overclocking important, la mémoire à un comportement stable mais perd beaucoup de temps à réparer les erreurs qui y sont liées, soit en renvoyant la donnée corrompue, soit en recalibrant ses fréquences. Nous avons constaté une baisse de performances très rapidement, en général avec un overclocking de 50 MHz, dans certains cas même de seulement 25 MHz. Nous nous sommes donc abstenus d’overclocker la mémoire.

Voici les fréquences que nous avons pu obtenir :


Le GF104 qui équipe ces GeForce GTX 460 monte facilement en fréquence et, en général, atteint 800 MHz facilement. De notre côté, tous les cartes se sont montrées stables entre 825 et 875 MHz, sans qu’il y ait une corrélation entre la fréquence de base plus élevée des modèles overclockés d’usine et la fréquence maximale stable.

Pour qu’un maximum de GF104 soient qualifiés à un certain niveau de spécifications, Nvidia fait varier la tension GPU en charge entre différents exemplaires. Augmenter légèrement cette tension permet de récupérer des échantillons capricieux et l’abaisser légèrement permet de valider d’autres échantillons aux courants de fuite plus importants. Au repos, toutes les cartes se contentent de 0.875V.

Cependant, ce que ces chiffres ne montrent pas, c’est que de tels overclocking peuvent faire souffrir les étages d’alimentation, ce qui peut impacter la stabilité dans certaines conditions (boîtier fermé surtout si mal ventilé) ainsi que la durée de vie à plus long terme de certains modèles. Les modèles Asus (4 phases), Gigabyte SOC (6 phases) et MSI Hawk (6 phases) ont ici un avantage sur les autres modèles qui doivent se contenter de 3 phases pour alimenter le GPU. Si vous recherchez la sécurité, nous vous conseillons de ne pas dépasser 800 MHz sur ces derniers.


Performances
Pour information, nous avons observé les performances de toutes les cartes à leurs fréquences d’origine et aux fréquences overclockées dans Crysis Warhead, en 1920x1200 avec antialiasing 4x et en mode Gamer.


Par rapport aux fréquences de référence, l’overclocking nous a permis de gagner jusqu’à 26% ! Des gains inhabituels d’autant plus que dans le pire des cas nous avons malgré tout gagné 15%.

Aux fréquences d’origine, ce sont logiquement les modèle SOC de Gigabyte et AMP! de Zotac qui l’emportent avec un gain de 17% par rapport au modèle de référence.


Page 26 - Conclusion

Conclusion
Si les différents fabricants de cartes graphiques profitent des marges importantes au niveau de l’overclocking de la GeForce GTX 460, Nvidia leur a compliqué la tâche en ayant développé un système de refroidissement de référence plutôt efficace. Certes ils disposent d’un excellent produit de base à commercialiser, mais il n’est pas simple de l’améliorer pour se démarquer de la concurrence, d’autant plus quand l’objectif est de pouvoir réutiliser un même ventirad sur un maximum de cartes.

Asus, MSI et Zotac s’y sont ainsi en partie cassé les dents avec des ventirads plus complexes à leurs couleurs, aux designs souvent réussis visuellement, mais à l’efficacité plutôt moyenne puisqu’ils ne parviennent pas à préserver les nuisances sonores réduites du modèle de référence. Certes il ne faut pas oublier que certains modèles affichent un overclocking important, mais cela ne justifie pas selon nous les nuisances induites, qui plus est quand elles interviennent au repos comme c’est le cas avec le modèle d’Asus.


Nous avons par ailleurs pu constater que le potentiel d’overclocking n’est pas plus important pour les modèles overclockés d’usine, qui creusent donc en grande partie dans la marge affichée par l’ensemble des GeForce GTX 460 dont tous les exemplaires passés entre nos mains ont pu atteindre au moins 800 MHz contre 675 MHz par défaut, soit une différence de presque 20% qui apporte un réel gain de performances en pratique.

Les cartes de référence les moins chères restent ainsi une valeur sûre, tout comme les variantes proposées par Club3D et Twintech qui leur sont très proches à tous les niveaux. Elles ne posent aucun problème tant au niveau des températures que du bruit.


Deux cartes sortent cependant du lot et partagent la particularité de proposer une garantie de 3 ans. Tout d’abord la GeForce GTX 460 OC 1 Go de Gigabyte qui reste bon marché et est la seule à faire mieux que les modèles de référence sur le plan des nuisances sonores. Ensuite la Calibre X460G de Sparkle qui affiche un overclocking d’usine conséquent associé à un ventirad très performant signé Arctic Cooling. Elle est cependant plus chère avec un prix de 190€ contre 160 à 170€ pour les modèles de référence et de Gigabyte.


Mise à jour du 24/01/2011 :

Le test de quelques cartes supplémentaires nous a permis de faire ressortir un détail qui nous avait échappé au départ : les très gros overclocking peuvent poser problème aux modèles basés sur le PCB de référence. En cause : un échauffement de leur étage d’alimentation qui n’a pas été dimensionné pour une consommation liée à de telles fréquences. C’est le cas des modèles FTW d’EVGA et TGT The Beast de Point of View que nous vous déconseillons donc.

Ce problème permet à son tour de mettre en avant l’avantage de certaines cartes modifiées par leurs fabricants pour intégrer un étage d’alimentation plus costaud. C’est le cas des GTX 460 DirectCU d’Asus, SOC de Gigabyte et Hawk de MSI. Pour les amateurs de gros overclocking, c’est également la carte de Gigabyte que nous conseillons. La GeForce GTX 460 SuperOverClock profite d’un gros overclocking d’usine, de nuisances sonores relativement bien maîtrisées et d’un étage d’alimentation qui encaisse une charge élevée sans broncher.

Terminons par mentionner le modèle EE d’EVGA qui permettra d’aider au bon refroidissement d’un système bi-GPU en expulsant l’air chaud en dehors du boîtier, sans augmenter les nuisances sonores comme c’est le cas avec la carte similaire de Zotac.


Copyright © 1997-2021 HardWare.fr. Tous droits réservés.