HardWare.fr


Comparatif de 3 ventirads compatibles GeForce GTX 480
Cartes Graphiques
Publié le Lundi 8 Novembre 2010 par Damien Triolet

URL: /articles/805-1/comparatif-3-ventirads-compatibles-geforce-gtx-480.html


Page 1 - Introduction



Si la GeForce GTX 480 offre des performances de très bon niveau, les nuisances associées à sa consommation extrême auront repoussé plus d'un amateur de cartes graphiques haut de gamme. Depuis cet été, plusieurs ventirads alternatifs sont disponibles et promettent de faire taire la GeForce GTX 480 tout en refroidissant mieux son GPU. Nous avons décidé de vérifier ce qu'il en était, ce qui intéressera les utilisateurs actuels de la GeForce GTX 480, et de futurs acheteurs potentiels à la recherche d'une bonne affaire. Avec l'arrivée prochaine des Radeon HD 6900 et de la GeForce GTX 580, les derniers stocks de GeForce GTX 480 vont probablement être bradés dans les semaines qui viennent…


Un ventirad de référence peu efficace

Lors de la conception de la GeForce GTX 480, il semble évident que plusieurs problèmes se sont présentés, ce qui a poussé Nvidia à revoir plusieurs fois les spécifications de la carte, sa consommation et donc son système de refroidissement. Dans cette précipitation, Nvidia n'a pas réellement pu peaufiner celui-ci. S'il est vrai qu'il doit gérer un dégagement thermique extrême, il nous semble également peu efficace. D'une part il irradie une partie de la chaleur via une plaque placée à l'avant de la carte, là où dans de nombreux boîtier aucun flux d'air ne passe. D'autre part il est très bruyant ce qui a poussé Nvidia a le calibrer de manière à essayer de réduire les nuisances sonores autant que possible, mais cela a l'effet pervers d'emmener la carte dans une spirale infernale au niveau des températures, ce qui au final pousse de toute manière sa turbine à accélérer à un niveau plus que gênant.


Est-il possible de faire mieux ? Oui, Nvidia l'a d'ailleurs admis officiellement en dévoilant ce weekend, lors de la PDXLAN, le système de refroidissement d'une « carte graphique non annoncée » dont nous vous proposerons un test complet demain après-midi. Ce nouveau ventirad fera appel à la technologie de chambre à vapeur pour un refroidissement plus efficace et plus silencieux, Nvidia annonçant des nuisances sonores légèrement inférieures à celles d'une GeForce GTX 285.

En attendant, nous allons voir ce dont sont capables 3 modèles proposés au détail par Arctic Cooling, Gelid et Zalman. Notez que dans le cas du ventirad d'Arctic Cooling, n'ayant pas reçu de réponse de la part du fabricant, nous nous somme tournés vers la Calibre X480 de Sparkle qui l'emploie.


Page 2 - Calibre X480, Arctic Cooling Accelero XTREME Plus

Calibre X480
Pour son modèle Calibre X480, Sparkle a opté pour l'Accelero XTREME Plus, le ventirad haut de gamme d'Arctic Cooling, légèrement customisé avec des pales de ventilateur violettes au lieu de blanches. Si la carte reprend le PCB de référence, Sparkle en a profité pour augmenter légèrement les fréquences qui passent de 700 à 752 MHz pour le GPU et de 924 à 950 MHz pour la mémoire GDDR5, soit des overclocking respectifs de 7 et 3%. Notez que le voltage n'a pas été augmenté par rapport aux cartes classiques.


Sparkle livre sa carte avec un CD pour les pilotes, un manuel, une carte d'accès au club Calibre, des câbles adaptateurs d'alimentation PCI Express 8 et 6 broches, un adaptateur DVI vers VGA, un adaptateur mini-HDMI vers HDMI et un câble HDMI (optionnel).


Arctic Cooling Accelero XTREME Plus
L'Accelero XTREME Plus dispose d'un très large radiateur relié à une base en cuivre via 5 heatpipes et refroidi par 3 ventilateurs de 92mm optimisés pour le silence. Ceux-ci supportent la technologie PWM qui permet de réguler leur vitesse de rotation entre 900 et 2000 RPM.


Ce ventirad est capable de supporter une charge de 250W et est ainsi compatible avec de nombreuses cartes graphiques de référence via l'achat d'un des 5 kits de fixation et de petits radiateurs. En général le ventirad est commercialisé avec un de ces kits, pour un tarif proche de 65€ et il faut compter 5€ pour l'achat d'un kit supplémentaire :

VR001 : Radeon HD 6870, 5870, 5830, 4890, 4870, 4850, 4830, 3870, 3850
VR002 : GeForce GTX 285, 280, 275, 260+, 260
VR003 : GeForce GTX 470, 465
VR004 : GeForce GTX 480
VR005 : GeForce GTX 460


Notez que dans le cas du modèle de Sparkle, les petits radiateurs sont remplacés par une seule plaque qui recouvre une partie des puces mémoire et surtout les composants sensibles de l'étage d'alimentation. La mémoire GDDR5 n'ayant pas réellement besoin de radiateurs, surtout si elle n'est pas renfermée sous une coque, ce n'est pas un problème. Ce choix s'explique probablement par la volonté de Sparkle de rendre le montage plus simple et plus rapide alors que si vous montez vous-même ce kit vous devrez vous armer de patience et fixer plusieurs petits radiateurs avec une colle thermique.


Sparkle a également ajouté des petits coussinets pour solidifier quelque peu l'ensemble.


Page 3 - Gelid Icy Vision

Gelid Icy Vision
Avec son premier ventirad pour GPU, Gelid a voulu proposer une solution aussi universelle et performante (250W) que possible tout en essayant de proposer un produit un peu moins cher que la concurrence puisqu'il est commercialisé à 46 €.


Si l'Icy Vision part d'une base en cuivre et de 5 caloducs, tout comme le modèle d'Arctic Cooling, son organisation est différente. Gelid a ainsi opté pour 2 petits radiateurs, l'un recevant 3 caloducs et l'autre 2, chacun étant chapeauté par un ventilateur de 92mm non protégé. Ces ventilateurs ne supportent pas le PWM et tournent à une vitesse fixe de 2000 RPM. Gelid fourni cependant un adaptateur qui permet de les connecter via la carte-mère et donc éventuellement de modifier leur vitesse de rotation via le bios ou les utilitaires de la carte-mère. Enfin, pour le détail, notez que les ventilateurs réagissent aux UVs.


Pour assurer la compatibilité avec les Radeon HD 5870, 5850, 5830, 4890, 4870 et 4850 ainsi qu'avec les GeForce GTX 480, 470, 465, 285, 280, 275 et 260 de référence, Gelid fourni de nombreux petits radiateurs. Notez que le fabricant a rendu disponible une rev2 de son kit qui est livrée avec encore plus de petits radiateurs et certifiée compatible avec les Radeon HD 6870 et 6850 ainsi qu'avec les GeForce GTX 460 et GTS 450. Tous ces petits radiateurs sont fixés via un adhésif double face et de la pâte thermique maison GC-2 pour le GPU est livrée en quantité adaptée pour un unique montage.


Un manuel très succinct explique le montage à travers deux exemples. En pratique il faudra réellement s'armer de patience et bien réfléchir à la manière d'utiliser aux mieux les petits radiateurs. Le plus important consiste à observer les composants de l'étage d'alimentation qui sont en contact avec le radiateur d'origine (ils reçoivent en général un pad thermique) et de s'assurer de leur bon refroidissement.


Dans le cas de la GeForce GTX 480, avec le kit en rev1, il n'y a pas de solution parfaite. Nous avons fini par apposer le long pad thermique du kit sur les petits composants sur lesquels nous ne pouvions pas placer de radiateurs, des résistances situées autour et un peu plus épaisses empêchant un contact parfait avec ces derniers. Une solution approximative mais qui fonctionne. Dans tous les cas nous aurions aimé que Gelid fournisse des guides spécifiques à un maximum de modèle, surtout dans le cas des cartes très haut de gamme telles que la GeForce GTX 480.


Une fois les petits radiateurs apposés sur les modules mémoire il reste à préparer le ventirad en installant la plaque de fixation sur sa base. Deux modèles d'entretoises sont fournis pour s'adapter à l'épaisseur des différents GPUs (sans ou avec heatspreader) et sont à fixer dans les trous qui correspondent à ceux du PCB de la carte graphique. Des œillets permettent de protéger ce PCB et des boulons équipés de ressorts vont fixer le ventirad.


Page 4 - Zalman VF3000F

Zalman VF3000F

Le VF3000 de Zalman est capable lui aussi d'encaisser 250W et est décliné en plusieurs versions : le VF3000N pour les GeForce GTX 200, le VF3000A pour les Radeon HD 5800 et le VF3000F pour les GeForce GTX 400 de référence. Ils diffèrent au niveau de l'écartement des vis de fixation ainsi que du kit qui les accompagne. Notez qu'il existe deux variantes du VF3000F, toutes deux proposées à 60€, l'une dédiée aux GeForce GTX 470 et 465 et l'autre à la GeForce GTX 480. C'est cette dernière que nous avons testé.


Contrairement aux kits de Gelid et d'Arctic Cooling, Zalman a opté pour un montage simplifié via une grande plaque radiateur pour les modules mémoire et les composants sensibles de l'étage d'alimentation. C'est la raison de l'existence de deux variantes du VF3000F puisque cette plaque doit être adaptée aux spécificités des PCBs. Elle permet en bonus de garantir la rigidité de la carte, ce qui n'est pas le cas des kits concurrents.


Au niveau du ventirad en lui-même, le radiateur est connecté à la base en cuivre via 5 caloducs et est refroidi par 2 ventilateurs de 92mm décorés avec des leds vertes. Ils ne sont pas compatibles PWM et doivent être obligatoirement connectés à la carte-mère puisqu'ils ne disposent pas d'un connecteur adapté à la carte graphique. Zalman livre pour ce faire un câble adapté et un rhéostat pour ajuster leur vitesse de rotation entre 1400 et 3000 RPM. Un adhésif double face permet de le fixer sur le boîtier. Il est ainsi possible de réduire leur vitesse au repos et de l'augmenter en charge, mais cela doit malheureusement se faire manuellement.

Un manuel très clair illustre parfaitement le montage et un tube de pâte thermique ZM-STG2 à moitié rempli, ce qui devrait permettre 2 montages parachève le tout.


La première étape du montage consiste à placer des œillets sur tous les trous de fixation de la plaque-radiateur à l'arrière du PCB ainsi que sur cette plaque de manière à protéger les composants d'une trop forte pression. Il faut ensuite garnir de pâte thermique tous les modules mémoire ainsi que les composants de l'étage d'alimentation qui doivent être en contact avec le radiateur. Une fois cela fait, nous vous conseillons de presser la plaque contre le PCB, sans la visser et de la retirer pour observer si tous ces composants ont été recouverts de suffisamment de pâte thermique.


Notez que nous avons rencontré un petit problème lors de la pose de cette plaque qui venait buter contre un connecteur SPDIF présent sur les samples de test de la GTX 480 mais en principe absent des cartes disponibles dans le commerce. Nous avons simplement retiré le connecteur et couché une des pins qui gênait.


La pose du ventirad est ensuite très simple et se fait via 4 boulons à main. Sous ceux-ci prennent place des ressorts que nous vous conseillons de fixer aux boulons au préalable pour faciliter la pose.


Page 5 - Nuisances sonores

Nuisances sonores
Pour observer les nuisances sonores produites par les différentes solutions, nous plaçons les cartes dans un boîtier Antec Sonata 3 et mesurons le bruit d'une part au repos et d'autre part en charge, sous 3DMark06. Le sonomètre est placé à 60cm du boîtier, nous mesurons donc les nuisances au niveau de l'ensemble du système. Dans le boîtier, un unique ventilateur de 12cm est placé en extraction, avec une vitesse de rotation faible qui le rend inaudible. Le CPU est équipé d'un ventilateur de référence Intel et dans le bios nous avons sélectionné un profil silencieux pour celui-ci.


En charge, toutes les solutions alternatives au ventirad de référence que nous avons testées se sont montrées nettement moins bruyantes, se plaçant à un niveau raisonnable, comme les GeForce GTX 285 et les Radeon HD 5870. Le VF3000F en position minimale est le plus silencieux. Avec le rhéostat positionné à 1/3, la limite avant qu'il ne devienne réellement désagréable à cause d'un bruit plutôt aigu, le VF3000F se rapproche du bruit émis par les deux autres ventirads alternatifs testés. Si à pleine puissance il ne semble que légèrement plus bruyant, il est en réalité plus gênant à l'oreille que le modèle de référence.

Au repos, avec sa vitesse fixe relativement élevée, l'Icy Vision est le moins efficace et il faudra passer par les outils de la carte-mère pour le rendre plus discret.


Page 6 - Températures

Températures
Pour mesurer les températures du GPU ainsi que des divers composants du système, nous lançons Prime95 en plus de 3DMark06 de manière à prendre en compte l'influence de la carte graphique et de son système de refroidissement sur la température du CPU quand celui-ci est également en charge.


En plus de réduire les nuisances sonores en charge, les ventirads alternatifs réduisent également la température GPU d'une manière significative et cette fois autant au repos qu'en charge. Avec ses 3 ventilateurs, c'est logiquement l'Accelero XTREME Plus qui l'emporte. L'Icy Vision fait plus ou moins jeu égal avec le VF3000F positionné à 1/3 de sa vitesse de rotation. Vous pourrez également constater que même à sa vitesse minimale, le VF3000F encaisse sans problème la charge de la GeForce GTX 480. Pour les mesures suivantes, le rhéostat du VF3000F était positionné à 1/3 de sa marge de manœuvre.



Bien que les ventirads alternatifs n'extraient pas l'air chaud du boîtier, ils le dispersent suffisamment que pour que cela n'ait pas d'influence trop néfaste sur le reste des composants alors qu'un seul ventilateur, qui plus est à vitesse minimale est placé en extraction dans le boîtier. En charge la température CPU est malgré tout plus importante de 8 °C sur les 3 ventirads alternatifs.


Page 7 - TI : systèmes au repos

Thermographie infrarouge : systèmes au repos

GeForce GTX 480 de référence


Calibre X480 avec Arctic Cooling Accelero XTREME Plus


Gelid Icy Vision


Zalman VF3000F (rhéostat 1/3)

Les 3 ventirads alternatives sont plus efficaces au repos que le système de référence.


Page 8 - TI : systèmes en charge

Thermographie infrarouge : systèmes en charge

GeForce GTX 480 de référence


Calibre X480 avec Arctic Cooling Accelero XTREME Plus


Gelid Icy Vision


Zalman VF3000F (rhéostat 1/3)

Les ventirads d'Arctic Cooling et de Gelid n'irradient pas de chaleur vers le bas contrairement au système de référence et partiellement au modèle Zalman. Par contre les 3 ventirads alternatifs, qui n'extraient pas de chaleur contrairement au modèle de référence envoient plus de chaleur vers le CPU et le haut du boîtier.


Page 9 - TI : cartes au repos

Thermographie infrarouge : cartes graphiques au repos

GeForce GTX 480 de référence


Calibre X480 avec Arctic Cooling Accelero XTREME Plus


Gelid Icy Vision


Zalman VF3000F (rhéostat 1/3)

Les 3 solutions alternatives sont plus efficaces au repos que le ventirad de référence.


Page 10 - TI : cartes en charge

Thermographie infrarouge : cartes graphiques en charge

GeForce GTX 480 de référence


Calibre X480 avec Arctic Cooling Accelero XTREME Plus


Gelid Icy Vision


Zalman VF3000F (rhéostat 1/3)

Les 3 solutions testées ici font d'une manière évidente mieux que le ventirad de reference. L'Accelera XTREME Plus est le plus efficace, suivi par l'Icy Vision. La plaque-radiateur de Zalman semble accumuler la chaleur sur l'étage d'alimentation plus qu'elle n'aide à la disperser.


Page 11 - Conclusion

Conclusion
Est-il possible de faire taire une GeForce GTX 480 ? Oui, ou plutôt de l'amener à un niveau de bruit raisonnable, similaire à ce que nous avons pu observer sur les GeForce GTX 285 ou encore sur les Radeon HD 5870, le silence absolu n'étant pas possible pour une carte graphique qui dégage plus de 250 watts.

Même si, contrairement à son ventirad de référence, les 3 modèles testés ici n'extraient pas l'air chaud du boîtier il semble évident que Nvidia aurait pu faire beaucoup mieux et éviter ainsi l'image négative qui a entouré la GeForce GTX 480 depuis son lancement. Ce n'est donc pas un hasard si le fabricant a annoncé avoir travaillé particulièrement cet aspect avec la future GeForce GTX 580.


Départager les 3 ventirads testés est difficile compte tenu de leur profil différent. L'Icy Vision de Gelid a pour avantage son prix plancher de 46€ contre 60/65€ pour les autres modèles. Il est par contre un petit peu moins efficace et sa mise en place s'est avérée être plutôt approximative. Un inconvénient qui peut cependant se transformer en avantage puisqu'il y a beaucoup de chances qu'il reste compatible avec de futurs modèles.

L'Accelero XTREME Plus d'Arctic Cooling est, lui, le plus performant et donc le plus à même de garder le GPU au frais dans des conditions extrêmes. C'est cependant le plus cher et le plus encombrant.

Enfin, le VF3000F de Zalman est le plus silencieux si vous ne recherchez pas les meilleures températures. Certes son rhéostat permet d'adapter sa vitesse pour profiter du silence la plupart du temps et de ses performances en cas de besoin, mais la plupart des utilisateurs n'y toucheront plus une fois positionné sur un niveau que les satisfait globalement, d'autant plus qu'il devient réellement agaçant à pleine vitesse. Il est plus fiable au niveau du montage grâce à une grande plaque-radiateur qui réduit les erreurs et maintient la rigidité de la carte, mais qui semble par contre peu efficace pour refroidir l'étage d'alimentation.

Notez que toutes ces solutions monopolisent 3 slots et ne sont donc pas réellement adaptées au SLI. Dans tous les cas, sans extractions d'air, nous ne vous les conseillerons pas pour cet usage à moins de disposer d'un boîtier particulièrement bien ventilé.

Terminons par préciser que le remplacement du ventirad annule la garantie de la carte graphique. Un point à ne pas sous-estimer lorsqu'il est question d'un modèle haut de gamme tel qu'une GeForce GTX 480. Certains fabricants proposent cependant des modèles qui intègrent directement un tel ventirad, citons par exemple la Calibre X480 de Sparkle équipée de l'Accelero XTREME Plus d'Arctic Cooling ou encore la GeForce GTX 480 AMP! de Zotac qui repose sur le VF3000F de Zalman.


Copyright © 1997-2020 HardWare.fr. Tous droits réservés.