Les derniers contenus liés au tag HAMR

Seagate vise 40 To en 2023 avec l'HAMR

Publié le 25/10/2017 à 09:05 par Marc Prieur

Seagate répond à l'initiative MAMR de Western Digital via un billet de blog  promouvant son propre choix technologique visant à permettre de continuer d'augmenter la densité des disques durs, l'HAMR.

Le constructeur annonce ainsi avoir déjà produit plus de 40 000 disques HAMR, certains étant livrés à des clients pour des tests d'intégration avec les résultats attendus, à savoir une intégration similaire à n'importe quel disque dur et une qualification réussie.

Une production pilote devrait débuter en 2018 pour les premiers modèles commerciaux, des versions à plus de 20 To étant prévues en volumes pour 2019. Ceci est rendu possible par la densité de 2 Tb par pouce² qui a déjà été atteinte. Seagate annonce qu'une même tête de lecture a pu transférer plus de 2 Po de données, sans toutefois spécifier quel était la répartition entre lecture et écriture, alors que l'écriture qui fait appel à un laser chauffant le support à 400-700 °C sera logiquement plus contraignante. Le constructeur précise au passage qu'une tête consomme 200mW en écriture.

Alors que WD a annoncé viser 40 To en 2025, Seagate pour sa part vise 40 To en 2023 et annonce que le HAMR combiné au BPMR (Bit Patterned Media Recording, cf. cette actualité) permettrait d'atteindre une densité de 10 Tb par pouce², WD parlant d'une intervalle assez large entre 5 et 10, pour le MAMR.

Bref, pour Seagate pas de doute, son choix est meilleur que celui de WD (et vice-versa !). Voilà qui devrait en tout cas animer le monde du disque dur pour les prochaines années !

WD fait appel au MAMR pour viser 40 To en 2025

Publié le 12/10/2017 à 16:42 par Marc Prieur

Western Digital a fait la démonstration du premier disque dur utilisant la technologie MAMR (microwave-assisted magnetic recording). A l'instar du HAMR (heat-assisted magnetic recording), le principe est d'aider l'enregistrement des données sur le support magnétique, cette-fois via un champ électromagnétique.

Western Digital annonce pouvoir atteindre à terme plus de 4 Tbits par pouce² en MAMR, de quoi atteindre au moins 40 To de capacité en 2025. Contrairement au HAMR qui utilise un laser pour chauffer le support à des températures élevées (400 à 700°C !), la température est ici la même que pour un enregistrement actuel ce qui permettrait d'atteindre une fiabilité bien supérieur au HAMR.

 
 

Alors que le PMR actuel atteint ses limites, le MAMR est donc la technologie sur laquelle va miser Western Digital pour viser une augmentation annuelle de la capacité de 15%. Les premiers échantillons destinés aux clients sont prévus pour 2018, avant un lancement commercial en 2019.

De son côté Seagate travaille depuis longtemps sur l'HAMR, notre première actualité sur le sujet date de 2002 et en 2004 il visait un lancement en 2010. Il est désormais question de fin 2018. Une bataille technologique interressante s'ouvre dans le domaine du disque dur, car si le MAMR semble plus simple à implémenter l'HAMR est censé permettre une hausse de capacité annuelle de 30%, avec un limite entre 5 et 10 Tbits par pouce² à terme.

Seagate prévoit l'HAMR pour fin 2018

Tags : HAMR; Seagate;
Publié le 04/05/2017 à 21:35 par Marc Prieur

A l'occasion de ses résultats financiers, Seagate a indiqué qu'il prévoyait désormais de lancer les premiers produits utilisant l'HAMR fin 2018. Véritable serpent de mer du monde du disque dur, l'Heat Assisted Magnetic Recording fait appel à un faisceau laser chauffant l'endroit précis où les bits sont enregistrés, ce qui facilite la magnétisation du support et permet d'augmenter la densité.

Entre les laboratoires et la production en volume il y a toutefois un gouffre puisqu'après avoir annoncé le HAMR en 2002, Seagate parlait en 2004 d'une arrivée des premiers produits en 2010. En 2012, le fabricant de têtes de lectures TDK évoquait pour sa part 2014. Le consortium des fabricants de disques durs prévoyait de son côté en 2014 une arrivée du HAMR en 2017. Reste donc à voir si cette nouvelle date sera respectée !

La densité des disques durs bientôt à la hausse ?

Tags : BPMR; HAMR; HDMR; SMR; TDMR;
Publié le 27/11/2014 à 11:51 par Marc Prieur

L'Advanced Storage Technology Consortium, qui regroupe tous les acteurs du disque dur, a publié une roadmap concernant l'augmentation de la densité des plateaux magnétiques dans les années à venir :


Sentant probablement poindre le souffle des mémoires Flash dans leur dos, les fabricants de disques durs ont pour projet d'avoir de nouveau une forte augmentation de la densité, avec près de 30% de mieux par an à partir de 2017 et jusqu'à 2025 ce qui permettrait de multiplier par 10 la capacité des disques durs par rapport à l'heure actuelle.

Pour ce faire de nombreuses techniques sont évoquées, avec dans un premier temps l'actuel PRM (Perpendicular Magnetic Recording) associé au SMR (Shigled Magnetic Recording) que nous avons déjà évoqué voire à une nouvelle technique, le TDMR (Two Dimensional Magnetic Recording). Le bruit inter-piste empêchant de réduire encore leur taille, le principe est de réduire l'impact de celui-ci en ne lisant plus uniquement la piste cible en plein centre mais en lisant également de manière légèrement décalée vers la piste supérieur et la piste inférieur via un total de 3 capteurs sur une même tête de lecture.

Viendra ensuite le HAMR, pour Heat Assisted Magnetic Recording, qui devrait être associé au SMR et/ou au TDMR. Il s'agit cette fois de chauffer à l'aide d'un faisceau laser le support à l'endroit précis où les bits de données sont enregistrés, le support étant plus facile à magnétiser une fois chauffé. Vers 2021, ce sera au BPMR de débarquer, pour Bit Patterned Magnetic Recording. Afin de réduire encore le bruit, chaque bit d'un plateau sera séparé des bits adjacents lors de la fabrication du plateau par un processus lithographique ce qui ne devrait pas être sans impact sur les coûts de production. Enfin cette technique sera combiné au HAMR pour donner le HDMR, pour Heated-Dot Magnetic Recording.


Voilà donc de bien belles promesses sur le papier, mais leur mise en œuvre sera vous l'imaginez très complexe et on peut s'attendre à de nombreux retards par rapport à ce planning. Le HAMR n'est ainsi prévu que pour 2017 alors que Seagate annonçait en 2004 qu'elle commencerait à être utilisée en 2010 !

TDK vise les 8 To pour 2014 via l'HAMR

Tags : HAMR; TDK;
Publié le 04/10/2012 à 12:26 par Marc Prieur / source: Tech-On!

Après Seagate, c'est au tour de TDK de communiquer autour de la technologie HAMR (Heat Assisted Magnetic Recording). Pour rappel l'HAMR fait appel à un faisceau laser qui chauffe le support à l'endroit précis où les bits de données sont enregistrés. Une fois chauffé, le support est plus facile à magnétiser, et le refroidissement rapide qui s'ensuit permet de stabiliser les données écrites. Ceci permet d'augmenter la densité de stockage sur les plateaux des disques durs.

Alors que Seagate avait pu atteindre une densité de 1 Tb par pouce2 en mars, TDK annonce ce jour un nouveau record à 1.5 Tb par pouce2, le tout avec un bit error rate (BER) de 10-2 qu'il faudra encore bien sûr améliorer pour une utilisation commerciale.


La tête de lecture HAMR

Une telle densité permet de placer 1 To de données sur un plateau 2.5" et 2 To de données sur un 3.5". Avec des designs classiques à 2 et 4 plateaux, on atteindrait donc 2 To en 2.5" et 8 To en 3.5". TDK indique qu'il espère débuter la production en volume de produits autour de la technologie HAMR en 2014, en attendant il faudra donc faire avec le PRM (Perpendicular Magnetic Recording) qui permet à l'heure actuelle de placer 1 To de donnée sur un plateau 3.5" (chez Seagate par exemple, avec une densité de 620 Gb par pouce2 et dont la limite théorique se trouve aux alentours de 1 Tb par pouce2.

TDK est pour rappel le seul fabricant indépendant de tête de lecture, Seagate et Western fabricant les leurs. Son principal client est Toshiba.

Top articles