Les derniers contenus liés au tag OCZ Octane

Filtrer avec un second tag : Crucial; Crucial M4; Indilinx; Indilinx Everest; Marvell; Marvell 88SS9187; OCZ; OCZ Petrol; OCZ Vertex 3; OCZ Vertex 4;

Dossier : Comparatif SSD 2012-2013 : 37 SSD SATA 6G 120 et 128 Go

Publié le 13/04/2012 à 14:50 par Marc Prieur
Commentaires (291) RéactionsEnvoyer Imprimer

Un SSD, c'est bien, mais lequel ? Il était de mettre face à face les dernières nouveautés avec les anciennes références, c'est désormais chose faite avec ce comparatif de 37 SSD 120 à 128 Go en SATA 6G !

[+] Lire la suite

Une puce Marvell derrière les Indilinx Everest !

Publié le 12/04/2012 à 08:27 par Marc Prieur
Commentaires (7) RéactionsEnvoyer Imprimer

AnandTech dévoile une information assez inattendue concernant les derniers contrôleurs Indilinx Everest 1 et 2. Ces puces, respectivement marquées comme étant des IDX300 et des IDX400 sont d'un point de vue hardware des puces Marvell. L'IDX300 serait un 88SS9174 (que l'on trouve dans les les Corsair Performance Pro, Crucial M4, Intel SSD 510 et Plextor M2/M3) avec une fréquence plus importante, alors que l'IDX400 pourrait être également basé sur une puce Marvell, sans que l'on sache si il s'agit d'un 88SS9174 ou du nouveau 88SS9187.


D'un point de vue purement hardware tous les contrôleurs se ressemblent désormais beaucoup : il s'agit de puces composés d'un CPU ARM, d'un peu de mémoire interne, d'un PHY SATA 6 Gb/s, d'un bus pour une mémoire DRAM externe et capables d'adresser la Flash sur un certain nombre de canaux, généralement 8. Ce qui fait surtout le contrôleur ce n'est en fait pas le hardware mais le software, c'est-à-dire le firmware qui sera exécuté par le CPU ARM.

Le firmware est lui spécifiquement développé par Indilinx et donc exclusif à OCZ, alors qu'il y a également quelques différences du côté de l'implémentation avec des fréquences plus importantes. OCZ n'est toutefois pas le premier à développer des firmware pour la puce Marvell puisque les autres SSD l'utilisant disposent également de firmware très personnalisé, mais qui restent basés sur le software Marvell a priori contrairement à celui d'Indilinx, et offrent des comportements qui ne sont pas aussi proches entre-eux que les SSD en SandForce.

Bien que cela ne remette pas en cause les qualités intrinsèques des Vertex 4, voilà une information intéressante qu'OCZ voulait cacher depuis quelques mois.

OCZ booste son Octane (MAJ)

Tags : OCZ; OCZ Octane;
Publié le 23/01/2012 à 16:21 par Marc Prieur
Commentaires (11) RéactionsEnvoyer Imprimer

OCZ annonce un nouveau firmware 1.13 pour ses SSD OCZ Octane qui a pour particularité d'améliorer grandement les performances de ses SSD en écriture aléatoire. Le constructeur communique sur ces chiffres obtenus sous IOMeter en écriture aléatoire de 4 Ko :

- Octane 128 Go : 18 000 IOPS (au lieu de 7 700)
- Octane 256 Go : 25 000 IOPS (au lieu de 12 000)
- Octane 512 Go : 26 000 IOPS (au lieu de 16 000)


Les gains sont donc intéressants, mais ils ne font que combler partiellement un retard de l'Octane dans ce domaine vis-à-vis de ses concurrents. Quoi qu'il en soit, il faut garder en tête qu'on a rarement besoin de tels niveaux d'écritures aléatoire et que les performances initiales de l'Octane était déjà suffisante dans ce domaine. Mais qui peut le plus peut le moins ! Le firmware devrait être disponible dans les heures qui viennent, nous mettrons à jour l'actualité à cette occasion.

Mise à jour : OCZ a mis en ligne le firmware 1.13. Attention, ce firmware ne permet pas de conserver les données sur le SSD, il vous faudra donc faire une image système et la restaurer ensuite. De plus, il doit s'effectuer depuis un Windows installé sur un autre support de stockage. On a vu plus pratique !

Dossier : OCZ Octane 512 Go et Indilinx Everest contre Crucial M4 512 Go

Publié le 10/01/2012 à 12:00 par Marc Prieur
Commentaires (7) RéactionsEnvoyer Imprimer

Racheté en 2011 par OCZ, Indilinx revient sur le devant de la scène après son Barefoot avec un nouveau contrôleur, l'Everest. Le premier SSD l'utilisant, l'OCZ Octane, tient-il ses promesses ?

[+] Lire la suite

OCZ Petrol : Indilinx Everest, 3ème

Publié le 09/12/2011 à 17:25 par Marc Prieur
Commentaires (6) RéactionsEnvoyer Imprimer

Après les Octane et les Octane-S2, OCZ va lancer une troisième gamme de SSD basé sur le contrôleur Indilinx Everest.


Les Petrol partagent avec les Octane l'interface SATA 6G (SATA 3G pour les Octane-S2) mais utilisent comme les Octane-S2 de la mémoire 2xnm MLC asynchrone (synchrone pour les Octane). Les Petrol devraient donc venir se placer entre les deux Octane en terme de prix comme de performances.

Voici à titre de comparaison les spécifications officielles des trois gammes :


La première chose qui saute aux yeux est le niveau relativement bas, bien que suffisant pour une utilisation desktop, des écritures aléatoires sur l'OCZ Petrol. Il est bizarrement nettement moins élevé que celui de l'Octane-S2.

Dans les autres domaines le Petrol se situe comme attendu entre les Octane et Octane-S2 pour ce qui est des versions 256 et 512 Go. La version 128 Go ne tire son épingle du jeu qu'en lecture par rapport à l'Octane-S2, alors que la version 64 Go est équivalente puisque le niveau de performance est loin de saturer l'interface SATA 3G.

En dehors de cette bizarrerie concernant les écritures aléatoires, il faudra voir si OCZ aura de quoi différencier les 3 gammes d'un point de vue tarifaire. En effet au final si en version 128 Go un Octane-S2 est à 170 €, un Petrol est à 180 € et un Octane à 190 €, on peut se demander si une telle multiplication des références est bien pertinente.


Top articles