Les derniers contenus liés au tag Radeon

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : AMD; GCN; GeForce; Hawaii; Radeon HD 6000; Radeon HD 7000; Radeon HD 7970; Radeon R9; Radeon Software; Sapphire;

[MAJ] Radeon Polaris: les RX 470 & 460 après la RX 480

Publié le 14/06/2016 à 22:32 par Damien Triolet

Publication initiale du 13/06, suivie d'une mise à jour du 14/06 suite à la publication par AMD d'une présentation avec quelques détails de plus.

Comme l'an passé, AMD a profité du PC Gaming Show de l'E3 pour lever un coin du voile sur ses cartes graphiques à venir. Après la Radeon RX 480, des RX 470 et RX 460 sont au programme.

Les détails techniques concernant ces cartes graphiques et leurs GPU resteront encore dans l'ombre pendant quelques semaines. AMD se contente d'indiquer que la Radeon RX 470 vise le jeu en HD avec un haut niveau d'efficacité énergétique alors que la Radeon RX 460 vise l'e-sport et les jeux type MOBA.

Nous pouvons observer sur les cartes montrées par Lisa Su que la RX 470 exploite un GPU Polaris 10 et a besoin d'un connecteur 6 broches (sa limite de consommation sera évidemment inférieure aux 150W de la RX 480). Du côté de la RX 460, le GPU n'est pas visible mais aucun connecteur d'alimentation n'est nécessaire, ce qui laisse penser qu'il s'agit du petit GPU Polaris 11.

AMD réinsiste sur son intention de proposer des performances de type console à un maximum de PC portables grâce à un GPU basse consommation et précise que le packaging à une épaisseur réduire par rapport à ce qui se fait habituellement, ce qui pourrait aider dans les ultra-portables.

Enfin, AMD confirme que le tarif de 200$ pour la Radeon RX 480 concerne la version 4 Go de la carte, une version 8 Go étant également au programme. Aucun tarif n'est communiqué pour les 2 autres Radeon RX mais il est logique de s'attendre à quelque chose proche de +/- 120€ et +/- 175€ pour les RX 460 et RX 470..

Mise à jour du 14/06 :

AMD vient de nous faire parvenir une présentation qui dévoile quelques détails de plus :

 
 

AMD revient tout d'abord en longueur sur sa stratégie par rapport à la VR mais communique ensuite quelques informations concernant ses 2 GPU Polaris. Tout d'abord en expliquant avoir visé deux tailles de GPU calibrés par rapport à ce qu'ils s'attendent à ce que les développeurs visent en termes de capacités.

Nous pouvons alors découvrir un GPU de plus de 5 Tflops et un autre de plus de 2 Tflops. Le premier est le Polaris 10 qui équipe la Radeon RX 480 alors que le second est de toute évidence le Polaris P11 de la RX 460.

Alors que nous savions déjà que le Polaris P10 est équipé de 36 CU (2304 unités de calcul) et d'un bus 256-bit, nous apprenons que le Polaris P11 se contente de 16 CU (1024 unités de calcul) et d'un bus 128-bit. Reste à voir si la Radeon RX 460 en exploitera une version complète.

Computex: AMD dévoile la Radeon RX 480 à 200$

Publié le 01/06/2016 à 04:00 par Damien Triolet

A l'occasion du Computex, AMD vient d'annoncer le premier membre de sa nouvelle famille de cartes graphiques : la Radeon RX 480. Construite autour d'un GPU Polaris 10, celle-ci est mise en avant par AMD comme la solution qui va démocratiser l'accès à la réalité virtuelle grâce à un tarif agressif de 200$.


Raja Koduri, SVP et Chief Architect, Radeon Technology Group, présente la Radeon RX 480.

Alors que nous nous attendions à un tarif de +/- 250$, AMD a visiblement décidé de frapper encore plus fort fort et d'être plus agressif que cela en annonçant un ticket d'entrée à 200$ soit à peu près 220€ pour sa première carte graphique Polaris : la Radeon RX 480 qui sera lancée le 29 juin. Un tarif qui concerne probablement la version 4 Go de la carte qui existera également en 8 Go.

Et bonne nouvelle, malgré ce tarif, AMD semble avoir fait un effort au niveau du design de référence dont l'esthétique rappelle les Radeon R9 Fury mais avec un ventilateur radial :

A noter que le PCB est relativement court ce qui pousse AMD à le prolonger avec le ventirad de manière à pouvoir placer la turbine en amont du GPU. Ce prolongement se fait cependant via la plaque métallique relativement massive qui recouvre l'ensemble du PCB et non via une extension en plastique source de vibration comme cela avait pu être le cas sur certaines GeForce il y a quelques années.

Nous avons repris dans notre tableau classique les quelques spécifications qu'AMD vient de rendre publiques :

La Radeon RX 480 embarque un GPU équipé de 36 CU (Compute Unit). Chacune embarquant 64 unités de calcul et 4 unités de texturing dans l'architecture GCN, cela nous en fait des totaux respectifs de 2304 et de 144. AMD ne communique pas le nombre de ROP ni le nombre de processeurs géométriques, ni la fréquence GPU et se contenter d'indiquer une puissance de calcul supérieure à 5 Tflops.

Avec le passage à la nouvelle architecture GCN de 4ème génération, ces spécifications laissent penser que la Radeon RX 480 devrait afficher des performances similaires à celles de la R9 390.

Au niveau de l'interface mémoire, c'est un bus 256-bit en GDDR5 8 Gbps qui est exploité, de quoi offrir 256 Go/s. Des versions 4 et 8 Go sont prévues et le support du HDR à travers le DisplayPort 1.3 et 1.4 est confirmé.

AMD met en avant une forte progression de l'efficacité énergétique avec un gain de 70% lié au process associé à une progression supplémentaire de 65% grâce au travail effectué sur l'architecture. Un bond énorme combiné de 180% qui représente cependant la comparaison la plus avantageuse avec l'un des premiers GPU GCN.

Car d'un autre côté, AMD parle d'une limite de consommation de 150W pour la RX 480, ce qui est similaire à la GeForce GTX 970 et surtout à la GTX 1070, qui devrait être significativement plus performante. De quoi laisser penser que l'efficacité énergétique restera à l'avantage de Nvidia grâce au passage à l'architecture Pascal, même si cela devra être vérifié par rapport à la consommation réelle en situation de jeu puisqu'il est possible que la Radeon RX 480 soit en pratique sous cette limite.

Cette annonce d'AMD n'aurait pas été complète sans une petite boutade à l'intention de Nvidia. Une démonstration a ainsi mis en avant le comportement d'un système CrossFire à base de 2 Radeon RX 480, dont le tarif est inférieur à 500€, opposé à une GeForce GTX 1080 à 790€. AMD avait évidemment opté pour un jeu qui fonctionne très bien avec les Radeon : Ashes of the Singularity. Un petit match remporté par les Radeon, mais qui ne dit pas grand chose sur les performances d'une seule carte, probablement proches d'une R9 290.

AMD termine en expliquant que le lancement des Radeon RX est l'expression d'une nouvelle stratégie qui consiste à lancer une nouvelle architecture en priorité sur des segments qui représentent des volumes importants, le but étant clairement affiché : gagner des parts de marché. Selon les études citées par AMD, près de 14 millions de joueurs seraient concernés par le segment de 100 à 300$ et c'est donc là où le numéro 2 du GPU veut positionner ses Radeon Polaris avec un rapport performances prix intéressant qui sera de toute évidence l'argument premier pour convaincre.

AMD lance la Radeon Pro Duo à 1650€

Publié le 26/04/2016 à 15:16 par Damien Triolet

Annoncée le mois dernier à l'occasion de la GDC, c'est aujourd'hui que la Radeon Pro Duo est officiellement lancée. Fabriquée en petites quantités, cette carte bi-GPU est positionnée sur le segment de la réalité virtuelle et introduite à pas moins de 1650€.

 
 

Comme nous l'expliquions lors de l'annonce de la Radeon Pro Duo, l'intérêt des cartes bi-GPU est discutable, tout comme le multi-GPU en lui-même, d'autant plus en cette période où son support dans les jeux est plus qu'aléatoire. Les titres qui ne proposent que des gains réduits, demandent de désactiver certains effets graphiques ou ne supportent pas du tout le multi-GPU sont actuellement trop nombreux pour que ce type de solution puisse être conseillée aux joueurs sans de très lourdes réserves.

Face à cette situation, AMD et Nvidia ont longtemps hésité à proposer une solution bi-GPU ultra haut de gamme. Ce dernier a d'ailleurs fini par abandonner l'idée d'une carte basée sur 2 GPU GM200, l'expérience de la GTX Titan Z à 3000€ ayant de toute évidence été une bonne leçon. AMD par contre était bien décidé à lancer une telle carte graphique mais pas dans n'importe quelles conditions.

Si le but reste évidemment toujours l'argument de la première place en termes de performances brutes, ce n'est pas sous cet angle aux résultats potentiellement très mauvais, suivant les jeux testés, qu'AMD veut présenter son nouveau bébé. D'autant plus qu'il souffre d'une limitation plutôt gênante pour les très hautes résolutions : sa solution ne peut embarquer que 4 Go de mémoire par GPU.

Face à des jeux qui peinent à supporter le multi-GPU et face à une limite de 4 Go qui ne correspond pas aux résolutions extrêmes, AMD a décidé de réorienter sa carte bi-Fiji vers la réalité virtuelle (VR). Ce type de rendu est capable de profiter plus facilement du bi-GPU et a plus besoin de performances que de mémoire vidéo. Reste que si le support efficace est plus simple, il demande un développement spécifique qui n'est pas encore intégré dans la plupart des applications grand public.

Au final ce n'est pas simplement la VR que vise AMD mais bien la niche des systèmes de développement et de démonstration dédiés à la VR. AMD en profite d'ailleurs pour introduire une nouvelle certification : VR Ready Creator. Une solution qui du coup rentre dans la catégorie semi-pro, à la manière des GeForce Titan. Pour cela AMD a décidé de nommer sa carte Radeon Pro Duo. Et bonne nouvelle, contrairement à Nvidia avec les GeForce Titan, AMD va jusqu'au bout de ce positionnement hybride et proposera au choix les pilotes Radeon classiques ou les pilotes FirePro.

Bien entendu, les joueurs qui recherchent la carte graphique la plus rapide du moment restent une cible, mais une cible non-avouée par crainte de voir des tests orientés dans ce sens. Contrairement à son approche habituelle, AMD a fortement limité le nombre d'échantillons de test disponibles pour les médias tels que Hardware.fr.

 
 

Pour la Radeon Pro Duo, AMD reprend un design similaire à celui de la R9 Fury X. Un système de watercooling spécifique a été développé et se charge de refroidir les 2 modules Fiji + HBM ainsi que leurs étages d'alimentation. Le radiateur reste de type 120x120mm mais gagne en épaisseur. Un PCB musclé a été mis au point avec pas moins de 3 connecteurs 8 broches, de quoi autoriser jusqu'à 525W. En pratique cependant, AMD se contente d'une limite inférieure.

Au niveau des spécifications, la Radeon Pro Duo ressemble comme deux gouttes d'eau à une double Radeon R9 Nano. AMD parle d'une spécification typique de 350W, qui correspond à priori à une consommation maximale de +/- 380W et à 150W par module Fiji + HBM, comme sur la Radeon R9 Nano.

C'est relativement peu par rapport à la limite du même module sur les R9 Fury X, fixée à 300W, ce qui implique que les GPU Fiji de la Radeon Pro Duo évolueront souvent sous leur fréquence maximale de 1 GHz, ce qui nous avons voulu souligner en présentant les débits de ces cartes à 850 MHz, fréquence que nous observons régulièrement sur la R9 Nano. Ce type de comportement est normal pour les GPU modernes, c'est ce qui permet de booster leur rendement énergétique.

La Radeon Pro Duo sera disponible dans les jours qui viennent au tarif de 1650€. C'est beaucoup par rapport à une paire de Radeon R9 Nano et comme vous pouvez vous en douter, les volumes seront faibles. Selon nos informations la production mondiale serait inférieur à 3000 pièces dont seulement quelques dizaines seraient prévues pour la France.

GDC: AMD annonce la Radeon Pro Duo

Publié le 15/03/2016 à 01:30 par Damien Triolet

Depuis la présentation de la Radeon R9 Fury X, AMD a fait part de son intention d'en proposer une version bi-GPU. Initialement prévue pour fin 2015, cette solution graphique ultra haut de gamme a été repoussée de quelques mois et est aujourd'hui officiellement lancée en tant que Radeon Pro Duo.

 
 

Après quelques mois de retard, AMD lance enfin la Fiji Gemini sous la référence Radeon Pro Duo. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une Radeon mais qui vise avant tout un usage professionnel, particulièrement dans le cadre de la réalité virtuelle. Si les cartes graphiques bi-GPU ont traditionnellement permis à AMD et Nvidia de se battre pour la première place du podium, commercialement elles ne représentent qu'un minuscule marché auprès des joueurs. Leur intérêt n'est justifié que dans quelques situations bien précises et quand les jeux récents prennent correctement en charge le multi-GPU, ce qui n'a pas toujours été le cas au cours des 6 derniers mois.

AMD semble avoir bien compris ce problème de positionnement sur le marché et a décidé de réorienter presqu'exclusivement sa solution bi-GPU vers la réalité virtuelle. Un domaine qui a besoin de plus de performances et qui par nature permet de profiter correctement du bi-GPU puisqu'une image doit être rendue pour chaque oeil. La Radeon Pro Duo, qui supporte bien entendu Liquid VR, est ainsi présentée comme étant la solution ultime pour créer et visionner du contenu de type VR. De ce fait il s'agit de la première solution à recevoir la certification AMD VR Ready Creator.

C'est également la solution exclusive retenue par Crytek pour équiper les labos VR First qui seront progressivement installés dans différents établissement éducatifs à commencer par l'université de Bahçesehir d'Istanbul. Ces labos sont en quelque sorte de mini incubateurs destinés à faire émerger talents et vocations face au potentiel de la réalité virtuelle. Ils profiteront bien entendu d'un accès complet au CryENGINE et à LiquidVR.

Avec la Radeon Pro Duo, AMD semble n'avoir fait aucun compromis sur les performances avec 16 Tflops au compteur et à priori une limite de consommation très élevée. Le premier PCB bi-Fiji qui avait été présenté était alimenté par 2 connecteurs 8 broches et il était alors logique de supposer que sa configuration serait de type bi Radeon R9 Nano, soit avec une limite de consommation très stricte de +/- 375W.

 
 

Pour cette Radeon Pro Duo, AMD exploite cependant un PCB différent avec pas moins de 3 connecteurs 8 broches, de quoi autoriser jusqu'à 525W. Nous ne savons cependant pas quelle est la limite de consommation réelle de la carte. Pour refroidir la bête, AMD reste sur une solution de watercooling personnalisée avec un design proche de celui de la R9 Fury X mais étendu au bi-GPU. Le radiateur reste au même format mais est nettement plus épais.

La Radeon Pro Duo est annoncée pour le début du printemps à un tarif de 1500$ soit environ 1650€ en Europe.

AMD XConnect : support du Thunderbolt 3 eGFX [MAJ]

Publié le 10/03/2016 à 15:30 par Damien Triolet

Mise à jour du 11/03 : précisions concernant Nvidia.

AMD annonce aujourd'hui l'arrivée de XConnect, un support logiciel complet pour Thunderbolt 3 eGFX, et s'engouffre ainsi dans la voie au support standardisé des GPU externes pour portables.

L'idée des cartes graphiques externes pour portables ne date pas d'hier comme le rappelle AMD qui a une longue histoire dans le domaine et avait notamment tenté une percée en 2008 avec le XPG, sans grand succès. A l'époque il était question d'un lien PCIE 2.0 8x via une connectique propriétaire pour laquelle AMD avait négocié une année d'exclusivité. XPG a cependant été abandonné et sa version 2.0 n'a jamais vu le jour.

Quelques années plus tard, le Thunderbolt 3 a remis au goût du jour l'idée du GPU externe. Mais il aura cependant fallu du temps avant que cette possibilité ne se concrétise réellement. Tellement longtemps que de nouvelles solutions propriétaires ont vu le jour, comme le Graphics Amplifier d'Alienware. A travers un simple connecteur USB Type-C, Thunderbolt 3 offre jusqu'à 40 Gbps de bande passante, de quoi pouvoir y faire transiter l'équivalent d'un lien PCI Express 3.0 4x pour y connecter une carte graphique externe.

Alors que les sorties de boîtiers externes compatibles vont s'accélérer, à commencer par le Razer Core, AMD annonce l'arrivée d'un support logiciel complet à partir des pilotes Radeon Software 16.2.2. Ce support logiciel, dénommé XConnect, autorise l'affichage sur l'écran du portable ou sur un écran externe mais aussi le hot plug qui manque à bon nombre de solutions actuellement disponibles.

Il est ainsi possible de connecter et déconnecter le GPU externe en toute transparence. Enfin presque. Si une application autre que le bureau de Windows exploite le GPU externe, elle sera fermée lors de sa déconnection. A la manière de la déconnexion des périphériques USB, les pilotes AMD XConnect informe l'utilisateur des applications qui exploitent le GPU externe et quand celui-ci peut-être débranché sans risque. Une évolution qui a demandé pas mal de travail par rapport aux solutions actuelles qui ont besoin d'en redémarrage complet du système. Sur ce point, AMD met en avant une collaboration poussée avec Intel et Razer.

Pour que XConnect soit fonctionnel, plusieurs points sont obligatoires :

  • Radeon Software 16.2.2 (ou plus récent)
  • Un port Thunderbolt 3
  • Un câble Thunderbolt™ 3 40Gbps
  • Windows 10 build 10586 (ou plus récent)
  • Un BIOS système avec les extensions ACPI pour Thunderbolt eGFX
  • Firmware Thunderbolt (NVM) v.16 (ou plus récent)
  • Passer la certification Thunderbolt

AMD précisé avoir de son côté validé toute une série de cartes graphiques :

  • AMD Radeon R9 Fury
  • AMD Radeon R9 Nano
  • AMD Radeon R9 300 Series
  • AMD Radeon R9 290X
  • AMD Radeon R9 290
  • AMD Radeon R9 280
  • Les dérivés mobiles de ces GPU

AMD s'attend à ce que de nombreuses variantes du GPU externe soient proposées dans les mois à venir, qu'il s'agisse de larges boîtiers à configurer par l'utilisateur ou de plus petits éléments tout intégrés autour d'un GPU mobile. Dans l'immédiat c'est cependant le Razer Core associé au Razer Blade Stealth (12.5" 1440p ou 4K, Core i7-6500U) qui sera utilisé pour mettre en avant XConnect.

A noter que du côté de Nvidia un support beta est proposé pour Thunderbolt 3 eGFX depuis fin janvier. Nous ne savons pas quand ce support sera finalisé mais Nvidia précise que le hot plug est bien supporté et que ses pilotes proposent également une interface pour simplifier la déconnexion. Le support offert par AMD et Nvidia semble donc être similaire.

Vous pourrez retrouver la présentation complète d'AMD ci-dessous :

 
 

Top articles