Les derniers contenus liés au tag Supermicro

Filtrer avec un second tag : CES 2012; Computex 2009; GPGPU; Nvidia; Tesla;

CES: Une workstation Supermicro pour jouer ?

Publié le 12/01/2012 à 06:28 par Damien Triolet
Commentaires (5) RéactionsEnvoyer Imprimer

Supermicro plutôt connu pour ses serveurs, entend bien développer en 2012 la commercialisation de ses stations de travail complètes. Si le monde professionnel reste le marché principal pour celles-ci, Supermicro à également l'intention de convaincre les joueurs de leurs bienfaits. Avec quel argument ? La fiabilité !


Un point primordial qui, selon le fabricant, pourrait intéresser les joueurs professionnels ainsi que les amateurs qui passent leur journée à jouer et veulent réduire le risque d'interruption de leur activité favorite. Il en va de même pour les fans de Lan Parties qui voudraient éviter la frustration d'une panne alors qu'ils ont fait dans certains cas un déplacement important. Sur le point de la fiabilité, Supermicro indique être nettement devant les systèmes traditionnels pour joueurs.

Quant à la question du prix, Supermicro explique que sa volonté de développer activement la commercialisation de ses stations de travail va entraîner une économie d'échelle et que l'écart avec les systèmes traditionnels devrait se réduire progressivement.

Computex : serveur Tesla chez Supermicro

Publié le 04/06/2009 à 08:12 par Damien Triolet
Envoyer Imprimer

Annoncé par Nvidia juste avant l’ouverture du Computex, nous avons pu observer le nouveau serveur de Supermicro plus en détail. Celui-ci, au format 1U, est capable d’accueillir deux cartes Tesla, 2 CPUs et 3 disques durs. Il s’agit donc bien d’un serveur complet contrairement au serveur Tesla S1070 qui ne contient que les accélérateurs et doit donc être connecté à un serveur maître.


Dans sa configuration par défaut, le serveur repose sur une plateforme bi-Xeon 5500 (Nehalem) et 2 accélérateurs Tesla M1060. Elle peut prendre en charge jusqu’à 48 Go de mémoire en plus des 8 Go présents au total sur les 2 cartes Tesla. Supermicro nous a précisé qu’il était possible d’utiliser une plateforme différente, soit en mono-CPU, soit en Xeon de la génération précédente, soit en Opteron. Il est également possible d’utiliser des cartes Tesla C1060 à la place des M1060, la différence étant leur format. Les premières sont des cartes classiques, équipées d’un ventilateur alors que les secondes ne disposent que d’un gros radiateur à travers lequel doit passer un flux d’air suffisant, ce qui est le cas sur ce serveur.

Supermicro nous a indiqué une disponibilité prévue pour dans 2 semaines en précisant que sa commercialisation était prioritaire pour la société compte tenu des nombreuses commandes déjà enregistrées, ce qui témoigne bien de l’intérêt porté à ces accélérateurs massivement parallèles. Il s’agit également d’un produit très important pour Nvidia qui dispose maintenant d’un acteur reconnu dans le milieu des serveurs pour mettre en avant Tesla.

Quant au prix de ce serveur, dans sa configuration de base, il faudra compter entre 8 et 12.000 euros selon les marges que prendront les distributeurs. Enfin notez que Supermicro prépare un second serveur Tesla, au format 4U et qui pourra cette fois accueillir 4 cartes Tesla.


Top articles