Les derniers contenus liés au tag ATI

Raja Koduri en repos sabbatique, Lisa Su reprend RTG

Tags : AMD; Apple; ATI; Radeon; RTG;
Publié le 13/09/2017 à 14:58 par Guillaume Louel

Nos confrères de pcper  ont confirmé que Raja Koduri, qui dirigeait jusqu'ici le Radeon Technology Group d'AMD était en "repos sabbatique" jusqu'à la fin de l'année, pour des raisons personnelles.

Un langage très "diplomatique" qui s'accompagne d'une reprise en main par Lisa Su, la CEO d'AMD du groupe RTG et annonce probablement une réorganisation interne. Dans un message interne publié par nos confrères, Raja indique à ses équipes qu'il vise, en 2018, s'intéresser plus à "l'architecture et la réalisation de la vision [d'une informatique immersive et instinctive]" en "rebalançant ses responsabilités opérationnelles".

On ne sait pas s'il reviendra dans son rôle, ou même dans un autre, chez AMD. Pour rappel Raja Koduri  avait tenu divers postes dans les architectures graphiques d'ATI et d'AMD, suivi d'un passage de quatre années chez Apple en tant que directeur graphique, avant de revenir chez AMD dans son poste actuel.

AMD annonce la Radeon R9 285 et fête son histoire

Publié le 23/08/2014 à 18:43 par Damien Triolet

AMD organisait aujourd'hui un petit évènement durant lequel une nouvelle carte graphique a été annoncée : la Radeon R9 285. Cet évènement, qui accueillait à Austin une centaine de fans, était destiné à fêter les 30 ans du graphisme et du jeu vidéo chez AMD et ATI.

Nous ne savons pas réellement à quoi correspond cette date anniversaire (ATI, englobée par AMD en 2006, a été fondée en août 1985) et présumons qu'AMD prend probablement quelques libertés avec le timing de manière à l'accorder à ses lancements produits, à moins de prévoir la fête de cet anniversaire sur une année entière.


Depuis le premier contrôleur graphique d'ATI, en 1985, la technologie a évolué très rapidement, en passant par les processeurs Mach, Rage et bien entendu Radeon. Tout au long de ces 29 années, ATI/AMD a participé à l'évolution progressive mais fulgurante des capacités graphiques, en "collaboration" avec Nvidia et d'autres acteurs qui ont aujourd'hui disparu tels que Matrox. Il y a eu quelques embuches en chemin, nous nous souvenons par exemple des pilotes calamiteux de la Radeon 8500 ou encore d'une Radeon HD 2900 XT en retard et décevante, mais également quelques beaux succès avec la Radeon 9700 Pro ou encore avec la Radeon HD 5870.

Dernièrement, les évolutions se sont faites moins brutales et certains GPU ont une durée de vie allongée, c'est notamment le cas du GPU Tahiti introduit en décembre 2011 et qui près de 3 ans plus tard est toujours commercialisé à travers les Radeon R9 280 et 280X. C'est ce GPU Tahiti qu'AMD compte remplacer avec Tonga, le dernier GPU en date de la famille GCN. Nous vous en avions déjà parlé ici.

Comme prévu, AMD vient de dévoiler la Radeon R9 285 qui est la première carte graphique grand public à embarquer Tonga et qui est destinée à remplacer la Radeon R9 280 avec un GPU moins cher à produire et moins gourmand. Elle sera disponible à partir du 2 septembre :



Nous avons mis en forme tout cela dans notre tableau de spécifications habituel :


Avec 1792 unités de calcul et une fréquence GPU de 918 MHz, la Radeon R9 285 se place sur le plan des débits bruts à un niveau similaire à celui de la Radeon R9 280, à l'exception du débit de triangle, doublé grâce au passage de 2 à 4 processeurs géométriques.

Par contre le bus mémoire réduit de 384 bits à 256 bits limite largement la bande passante disponible pour la Radeon R9 285. Nous ne savons pas encore si AMD a mis en place divers mécanismes, tels qu'un cache L2 plus important, pour limiter les dégâts à ce niveau.

Au vu de ces simples spécifications, il est logique de se demander si la Radeon R9 285 sera réellement capable de faire mieux que la Radeon R9 280 et pour que ce soit le cas, nous espérons que Tonga apporte quelques petites améliorations au-delà de la puissance géométrique doublée. AMD se contente de parler de 15% de mieux que la GeForce GTX 760, en 1440p sans MSAA.

Point positif, la consommation est nettement revue à la baisse, chutant de 250 à 190W avec selon nos informations une limite Powertune pour la consommation directe du GPU fixée à 150W.


Au niveau de la tarification, AMD parle de 249$ pour la Radeon R9 285 2 Go soit à peu près 225€ quand la TVA est prise en compte. Alors que la Radeon R9 280 3 Go se négocie en général à 200€, voire moins avec par exemple 180€ chez Sapphire, la Radeon R9 285 n'aura pas d'autre choix que de faire mieux que cette dernière. A moins qu'AMD ne compte sur la disparation des étals de son ancien modèle pour tirer les prix vers le haut… avec un GPU moins cher à produire. Rendez-vous le 2 septembre, date de lancement de la Radeon R9 285 pour en savoir plus.

A noter que si la Radeon R9 285 embarque 1792 unités de calcul, comme la FirePro W7100, nous suspectons que le GPU Tonga en intègre quelques-unes de plus puisqu'une Radeon R9 285X est prévue pour fin septembre ou début octobre.

ATI Catalyst 10.9

Publié le 16/09/2010 à 08:26 par Marc Prieur
Imprimer

AMD vient de mettre en ligne la version 10.9 des ses pilotes ATI Catalyst. Au menu des nouveautés, on trouve le support de la version beta de Internet Explorer 9 (accélération Direct2D / HTML5) ainsi que des mises à jours de profils pour Alien Vs. Predator, Battelfield : Bad Company 2, F1 2010 et un nouveau profil pour Kane & Lynch 2. On note également des gains de performances sous STALKER : Call of Pripyat (jusqu’à 12% sur Radeon HD 5700 et 20% sur HD 5800) et The Chronicles of Riddick: Assault on Dark Athena (jusqu’à 4% sur Radeon HD 5700/4800, 5% sur 5800 et 6% sur 5970).

Comme d’habitude, divers bugs ont également été corrigés, vous pouvez consulter leur liste ici . Pour le téléchargement, rendez-vous sur cette page !

ATI, c'est fini !

Tags : AMD; ATI;
Publié le 30/08/2010 à 06:00 par Damien Triolet
Imprimer


Plus de 4 ans après le rachat d’ATI, AMD nous annonce l’abandon programmé de la marque ATI qui avait été jusqu’ici préservée pour tous les produits graphiques. Après une étude qui a démontré que la fusion ATI+AMD avait un aspect positif sur la perception des produits AMD, que la marque AMD gardait par contre plus de poids qu’ATI face aux marques Intel et Nvidia, et que la marque Radeon était suffisamment bien implantée, AMD a conclu qu’il était temps de placer tous les produits sous sa première marque. Une simplification logique et qui devrait faciliter la mise sur le marché des produits « Fusion ».

Pour rappel, dès le rachat d’ATI, AMD a rapidement mis en avant les MPUs (Media Processing Unit), des composants qui allaient intégrer CPU et GPU sur un même die. AMD a par la suite essayé de faire un maximum de bruit sur ces futurs produits et a introduit la marque Fusion pour les représenter, mais surtout pour vendre l’acquisition aux investisseurs. Après de très nombreux retards, il n’est plus question de MPUs mais bien d’APUs (Accelerated Processing Unit) et les premiers exemplaires devraient enfin débarquer à la fin de l’année ou au début de 2011. La marque Fusion, confirmant son rôle d’écran de fumée, disparaît également.


Bien qu’AMD ait vu le départ de nombreuses figures importantes d’ATI telles que son ex-CEO Dave Orton, ses CTOs successifs Bob Drebin et Raja Koduri, il serait faux de penser qu’ATI a disparu au sein d’AMD. L’excellente exécution ces dernières années des anciennes équipes d’ATI a permis à certaines personnes qui en faisaient partie d’évoluer vers plus de responsabilités au sein d’AMD avec pour mission d’apporter plus d’efficacité dans les autres divisions. Citons par exemple Rick Bergman qui chapeautait la PC Business Unit d’ATI et qui est maintenant en charge de tous les produits AMD ou Joe Macri, monsieur GDDR chez ATI, qui est maintenant CTO pour la Client Division d’AMD.

Si certaines personnes resteront probablement nostalgiques de la marque ATI encore quelques temps (après chaque publication d’un test de cartes graphiques dans lequel nous parlons de GPUs développés par AMD, nous recevons encore des emails de lecteurs nous signalant une erreur !), sa disparition reflète bien l’évolution de l’ensemble formé par les deux sociétés. Les produits actuels ne seront cependant pas impactés et conserveront la marque ATI. Par contre les nouveaux GPUs introduits au mois d’octobre ainsi que les cores graphiques des APUs seront bien des AMD Radeon, ou des AMD FirePro pour les versions professionnelles.

Notez que préserver la marque ATI avait un avantage important pour AMD, cela facilitait l’utilisation de ses GPUs sur les plateformes Intel. Ce dernier aurait bien entendu vu d’un mauvais œil l’apparition d’un logo AMD à côté du sien. Bien que les accords entre AMD et Intel et plus récemment entre la FTC et Intel aient remis à plat certaines pratiques commerciales qui auraient pu être une entrave à ce niveau, AMD va éviter de froisser son concurrent et pour cela va conserver d’une part la couleur rouge d’ATI et d’autre part proposer des logos alternatifs, sans la marque AMD et qui ne mentionneront que Radeon ou FirePro.


Enfin, la marque Vision introduite pour représenter les plateformes AMD, et en partie pour essayer de masquer le retard énorme pris sur les CPUs Intel, va être renforcée. Elle deviendra la base de toute communication sur la plateforme grand public, ce qui inclut les CPUs qui verront leur marque propre mise quelque peu en retrait.

ATI Catalyst 10.8

Publié le 26/08/2010 à 14:53 par Marc Prieur
Imprimer

AMD a mis en ligne la version 10.8 des drivers Catalyst. Au menu des nouveautés, on trouve désormais un support complet d’OpenGL ES 2.0, une API qui est envisagée pour faire office de standard pour le futur de la 3D au sein des navigateurs.

On trouve également des modifications des réglages de base du décodage Vidéo afin d’en améliorer la qualité, des améliorations de performances importantes en quad CrossFireX et le support de l’anticrénelage dans Starcraft II.

Les Catalyst 10.8 intègrent également des mises à jours des profils CrossFire pour Singularity, Mafia 2, Final Fantasy XIV Benchmark, Lord of the Rings Online et Aliens Vs. Predator. Pour finir, AMD annonce des gains de performance sous Far Cry 2 (2 à 8% sur Radeon HD 4800, 5700, 5800), Left 4 Dead 2 (3 à 5% en CrossFire sur Radeon HD 5700 et 5800) et Stormrise (5 à 10% sur Radeon HD 5600 et 5500).

Comme d’habitude, divers bugs ont également été corrigés, vous pouvez consulter leur liste ici . Pour le téléchargement, rendez-vous sur cette page !

Top articles