Les derniers contenus liés au tag LGA 1356

Filtrer avec un second tag : Intel; LGA 1155; LGA 1366; LGA 2011; Sandy Bridge-E; X79 Express; Xeon; Z68 Express;

Le LGA1356 en approche

Publié le 02/05/2012 à 14:01 par Guillaume Louel
Commentaires (9) RéactionsEnvoyer Imprimer

Après le lancement de la plateforme LGA 2011 côté Xeon en mars dernier avec les E5-2600, Intel prépare activement le lancement de la plateforme serveur/workstation en socket 1356 avec les E5-2400. Comme les 2600, les 2400 seront basés sur l'architecture Sandy Bridge.


Liste tarifaire publiée par nos confrères de CPU-World

Ces processeurs qui seront lancés avant la fin du trimestre viendront remplacer l'actuelle plateforme serveur/workstation en socket 1366 occupée actuellement par les Xeon Series 5000, toujours basés sur l'architecture Westmere. Particularité évoquée aujourd'hui par nos confrères de CPU-World, Intel ajouterai à cette gamme deux processeurs "Pentium", les 1403 et 1407 qui seraient limités au fonctionnement mono socket. Leur lancement serait cependant prévu dans l'année.

Pour tenter de résumer, Intel proposera donc quatre plateformes Sandy-Bridge côté serveur qui cohabiteront sur trois sockets :
  • Xeon E3-1200, LGA 1155, mono socket, 2 canaux DDR3 (SNB, lancé en avril 2011)
  • Xeon E5-2400, LGA 1356, bi socket, 3 canaux DDR3 (SNB-EN, à venir en Q2 2012)
  • Xeon E5-2600, LGA 2011, bi socket, 4 canaux DDR3 (SNB-EP, lancé en mars 2012)
  • Xeon E5-4600, LGA 2011, quad socket, 4 canaux DDR3 (SNB-EP, à venir en Q2)

Une granularité de l'offre élevée qu'Intel estime nécessaire pour couvrir les particularités des marchés côté serveur. Globalement la nouvelle plateforme 1356 utilisera le même chipset que celui des plateformes SNB-EP, Patsburg, que l'on connait côté Desktop en LGA 2011 sous le nom de X79 et côté serveur sous le nom de C600.


Notez enfin que comme nous le supposions en juin dernier, il n'y aura pas d'équivalent desktop grand public à la plateforme socket 1356.

Le X79 en version LGA 1366 et 2011 ?

Publié le 14/06/2011 à 13:40 par Guillaume Louel
Commentaires (9) RéactionsEnvoyer Imprimer

Nos confrères de Xbit ont publié ce week-end une actualité très étrange concernant le futur chipset X79, celui qui accompagnera la plateforme SandyBridge-E qui sera lancée à la rentrée par Intel. D'après cette actualité, le constructeur préparerait deux cartes mères X79, la DX79SI et la DX79TO. Avec une particularité de taille, si la DX79SI serait bel et bien dédiée aux processeurs SNB-E en socket 2011, la carte mère DX79TO serait elle équipée d'un socket 1366.


Une des cartes mères X79 présentée au Computex, en socket 2011

Pour rappel, Intel va lancer côté serveur deux déclinaisons distincts des SNB-E : les SNB-EN et les SNB-EP. La seconde est équivalente à celle dont l'on disposera côté desktop, à savoir socket 2011 et quatre canaux DIMM. Pour assurer une granularité de son offre serveur, Intel lancera également des SNB-EN en socket 1356. Il s'agit du successeur de la plateforme 1366 côté serveur avec deux changements, d'abord la gestion dans le CPU du PCI Express 3.0 (tout comme pour les SNB-EP), mais surtout une interconnexion au chipset qui ne se fera plus par un lien QPI contrairement à la plateforme X58, mais par un lien DMI 2.0 (tout simplement, un lien PCI Express 4x). Le chipset qui servira côté serveur, baptisé Patsburg, est compatible socket 1356 et socket 2011. Et il sera renommé côté desktop en… X79.

C'est là que les choses se compliquent en effet pour l'information rapportée par nos confrères. D'après les roadmaps que nous avons pu voir, Intel semblait se concentrer côté desktop uniquement sur la plateforme socket 2011 pour SNB-E, laissant de côté un éventuel lancement en parallèle du socket 1356 (quelque chose qui fait sens, une telle granularité côté desktop est inutile). Il semble donc improbable que nos confrères aient pu confondre ces deux sockets (baptisés B et B2 dans la nomenclature Intel).


L'actualité indique en prime que la X79SI ne serait compatible que PCI Express 2.0 ce qui semble entériner le fait qu'elle soit bel et bien en socket 1366. Vient alors le problème de l'interconnexion : les puces socket 1366 gèrent leur interconnexion au X58 par un brin QPI, quelque chose qui n'est pas supportée par le chipset Patsburg/X79. Il semble peu probable qu'Intel ait ajouté une double interface à Patsburg pour le simple fait de proposer un refresh d'une plateforme desktop en fin de vie. De là, deux solutions sont possibles : soit le X79 "1366" est une puce différente, soit les processeurs Nehalem et Westmere étaient capables d'être interconnectés aussi à un chipset par leurs lignes PCI Express.

Le X79 serait alors compatible avec trois sockets différents, dont deux côté desktop, ce qui d'un point de vue marketing ne semble pas forcément faire sens pour Intel qui tend plutôt à faire ses segmentations dans le sens inverse. Les semaines à venir devraient nous apporter plus de précisions sur ce sujet pour le moins curieux !

Z68 et LGA 2011

Publié le 22/02/2011 à 16:45 par Guillaume Louel
Envoyer Imprimer

Nos confrères de VR-Zone (via le site Xfastest) présentent une fois de plus un slide issu d’une roadmap Intel qui évoque la stratégie cartes mères du constructeur.

On y trouve tout d’abord deux modèles de cartes mères Z68 annoncés respectivement pour le premier et le second semestre. Le second modèle incluant en plus la présence de deux ports physiques PCI Express 16x (câblés 8x) avec un support de Crossfire et licence SLI pour les solutions bi GPU d’AMD et de Nvidia.


LGA 2011, 4 canaux mémoires et 8 DIMM pour la fin de l’année en desktop.


Plus intéressant, ce slide semble confirmer pour la première fois qu’Intel optera pour le socket LGA2011 pour la plateforme qui remplacera, en fin d’année, l’actuelle plateforme desktop haut de gamme socket 1366. Un léger doute subsistait sur la stratégie qu’emploierait le constructeur pour sa plateforme Desktop haut de gamme. Car selon nos informations, côté serveur, Intel présentera vers la fin de l’année côte à côte deux solutions distincte pour ses Sandy Bridge-EN : le socket 1356 (2P, triple canal) et le socket 2011 (2P, quadruple canal). L’idée de cette segmentation (une pratique qu’Intel emploie de plus en plus) étant d’offrir une meilleure granularité dans son offre et de permettre à terme une meilleure continuité lors des renouvellements de plateformes.

Notons enfin que selon SemiAccurate, les plateformes 4P (-EX) sauteraient directement de Westmere-EX à Ivy Bridge-EX. Un scénario tout à fait crédible si l’on considère que les Westmere-EX (4P+, 6-10 cœurs) devraient être lancés pour ce premier semestre.


Top articles