Les derniers contenus liés au tag LGA 2011

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : ASUS; Core i7; Haswell-E; Intel; Ivy Bridge-E; LGA 1155; MSI; Sandy Bridge-E; X79 Express; Xeon;

Dites au-revoir aux SNB-E LGA 2011

Publié le 04/03/2014 à 09:59 par Marc Prieur
Commentaires (18) RéactionsEnvoyer Imprimer

Ce n'est pas une surprise, Intel vient d'annoncer que les processeurs Core i7-3970X, 3960X, 3930K et 3820 étaient désormais en fin de vie commerciale. Lancés fin 2011, ces processeurs auront donc connu une vie assez longue malgré l'arrivée à la rentrée passée des Ivy Bridge-E (Core i7-4960X, 4930K, 4820K) utilisant la même plate-forme.

Comme d'habitude toutefois, les clients d'Intel pourront commander ces processeurs pendant une période assez longue, jusqu'au 26 septembre 2014 plus précisément avec des livraisons pouvant s'étaler jusqu'au 6 mars 2015, que ce soit en version nue ou boite. Pour rappel la vieillissante plate-forme LGA 2011 devrait être remplacée en fin d'année par le LGA 2011-3 qui accueillera un nouveau chipset X99 Express et des processeurs Core i7 Haswell-E à 8 cœurs.

Dossier : Intel Core i7-4960X : Ivy Bridge-E débarque sur LGA 2011

Publié le 09/09/2013 à 16:04 par Marc Prieur
Commentaires (24) RéactionsEnvoyer Imprimer

Enfin ! 16 mois après son arrivée du LGA 1155, le 22nm débarque sur LGA 2011 avec les Ivy Bridge-E dont le fer de lance en gamme Core est l'i7-4960X. Mais vaut-il les 990$ (!) que demande Intel ?

[+] Lire la suite

Les Core i7 IVB-E auront un die 6 cœurs

Publié le 12/08/2013 à 11:42 par Marc Prieur
Commentaires (74) RéactionsEnvoyer Imprimer

Les Core i7 LGA 2011 actuels, dont le nom de code est Sandy Bridge-E, sont basés sur une puce commune avec les Xeon disposant de 8 cœurs et 20 Mo de cache L3. Seulement 6 cœurs et 15 Mo de cache sont actifs sur les plus gros des Core i7, les 3960X et 3970X.

Avec Ivy Bridge-E, les Xeon auront jusqu'à 12 cœurs et 30 Mo de cache et les Core i7 resteront limités à 6 cœurs et 15 Mo de cache. Selon nos confrères de VR-Zone, Intel a décidé assez logiquement de faire des puces séparées, histoire de ne pas gâcher trop de silicium. Ce sont en fait même trois die qui seraient produits :

- 6 cœurs et 15 Mo de L3
- 10 cœurs et 25 Mo de L3
- 12 cœurs et 30 Mo de L3

On retrouvera logiquement le premier sur les Core i7 et Xeon 6 et 4 cœurs, le second sur les Xeon 10 et 8 cœurs, et le dernier sur les Xeon 12 cœurs mais peut être aussi 10 cœurs afin de recycler des puces partiellement défectueuses. Le premier die devrait donc avoir une taille assez contenue, ce qui n'empêchera pas Intel de le vendre au prix fort...

Les bios pour Ivy Bridge-E arrivent

Publié le 30/07/2013 à 00:00 par Marc Prieur
Commentaires (5) RéactionsEnvoyer Imprimer

Les fabricants de cartes mères commencent à bouger au sujet des Ivy Bridge-E. MSI est ainsi le premier à avoir mis en ligne officiellement un bios supportant ces nouveaux processeurs. Une seule carte est concernée pour le moment, la X79A-GD45 Plus qui bénéficie depuis peu d'un bios 17.3 pour lequel MSI précise "Update IVB-E Micro code".


Pour rappel les Core i7-4960X, Core i7-4930K et Core i7-4820K sont prévus pour la rentrée. Les apports de ces versions sont assez minimes par rapport à leurs prédécesseurs LGA 2011, Intel n'ayant pas profité sur cette gamme du passage à une gravure en 22nm pour augmenter le nombre de cœurs ou la fréquence. Il faudra donc se contenter des petites améliorations de performances liées aux améliorations de l'architecture ainsi que d'une baisse de la consommation.

A noter que selon nos confrères de techPowerUp, ASUS a également commencé à mettre en ligne des bios supportant Ivy Bridge-E pour ses cartes mères LGA 2011 sur son site.

Mais a contrario de ce qui se passe chez MSI, ASUS ne fait aucune référence à Ivy Bridge-E, se contentant d'indiquer que de nouveaux CPU sont supportés tout en renvoyant à une liste de compatibilité qui n'est pas mise à jour. Nos confrères donnent les numéros des bios censés avoir ce support, il s'agit en fait systématiquement des plus récents mais avec du coup pour la Rampage IV Formula un bios 4004 qui date de mai et qui avait également été déployé sur les autres Rampage IV Gene et Extreme à l'époque, deux cartes qui ont depuis eu droit à un bios 4206.

Dans tous les cas, il reste encore quelques semaines à ASUS et aux autres fabricants pour rendre disponibles les nouveaux bios de manière plus claire.

L'i7-4960X testé

Publié le 17/07/2013 à 12:07 par Marc Prieur
Commentaires (18) RéactionsEnvoyer Imprimer

Tom's Hardware a pu tester un Core i7-4960X de présérie. Pour rappel, ce processeur est basé sur Ivy Bridge-E, mais alors que ce dernier pourra disposer de 12 cœurs et 30 Mo de cache L3 en version Xeon on est ici limité à 6 cœurs et 15 Mo de cache comme c'est le cas sur les Core i7-3960X et Core i7-3970X à base de Sandy Bridge-E. Le 4960X a en commun avec ce dernier la fréquence Turbo à 4 GHz, mais gagne 100 MHz sur la fréquence de base (3.6 GHz au lieu de 3.5 GHz). Il reste compatible avec les cartes X79 Express à condition de mettre à jour le bios.


Côté performances pas de surprise, nos confrères mesurent un gain applicatif moyen de l'ordre de 4% en passant d'un i7-3970X à un i7-4960X, conforme à ce qui avait observé lors du passage de Sandy Bridge à Ivy Bridge.

Les mesures de consommation sont plus surprenantes puisque la consommation globale à la prise a été mesurée à environ 160 watts en charge processeur seule d'après le graphique de consommation au fil de la suite de benchmark, contre 220 watts avec un Core i7-3970X, 175 watts pour un Core i7-3930K et 120 watts avec un Core i7-4770K. L'i7-4960X ferait donc gagner 60 watts à la prise malgré 20 watts d'écart au niveau du TDP (130 contre 150 watts) ? Malheureusement non.

Leur Core i7-3970X semble surconsommer pour une raison inconnue, nous avons pour notre part 11 watts de différence entre un 3930K et un 3970X sous Fritz, ce qui amplifie artificiellement l'avantage d'Ivy Bridge-E de ce côté. Il faut plutôt tabler sur un gain de 20 à 30 watts, ce qui n'est déjà pas si mal.

Si cet avantage lié au passage du 32nm au 22nm sera utile sur les processeurs Xeon qui disposeront de plus de cœurs à caser au sein d'une enveloppe thermique qui n'évoluera pas, il reste regrettable qu'il faille attendre Haswell-E, prévu pour fin 2014, pour voir débarquer des 8 cœurs en Core i7. A défaut d'une telle déclinaison, ces processeurs Ivy Bridge-E risquent de ne pas déchaîner les foules.


Top articles