Les derniers contenus liés aux tags PCI Express 3.0 et LGA 2011

Dossier : PCI Express 3.0 : impact sur les performances

Publié le 20/01/2012 à 09:10 par Guillaume Louel
Commentaires (29) RéactionsEnvoyer Imprimer

Le PCI Express 3.0 est enfin là, mais qu'en est-il de ses promesses de débits améliorés ? Ont-ils un impact sur les performances applicatives et dans les jeux ? Quid du Crossfire ? Des questions qui méritent des réponses !

[+] Lire la suite

Computex: Toutes les cartes-mères X79

Publié le 31/05/2011 à 17:46 par Damien Triolet
Commentaires (26) RéactionsEnvoyer Imprimer

Attendu pour la fin de l'année, le socket 2011 est présent en masse au Computex, chaque fabricant exposant au moins un modèle de carte-mère équipée du chipset X79 qui lui sera destiné. Globalement tous les fabricants semblent se tourner vers un design similaire qui consiste à positionner les 4 canaux mémoire par paire, de part et d'autre du socket CPU. Etant donné que ce chipset n'offre toujours pas un support natif de l'USB 3.0, nous retrouvons bien entendu des contrôleurs dédiés… mais pas sur tous les modèles ! Précisons cependant que certains sont encore à l'état de prototype et n'intègrent pas encore certains raffinements des versions finales tels que les radiateurs ou la couleur du PCB. Notez que les ports PCI Express sont ici au format 3.0 et donc qu'un port 8x sur X79 est similaire à un port 16x sur les plateformes précédentes. Vous remarquerez également qu'à une exception près, il n'y a pas de modèles proposant de nombreux ports PCI Express 16x via un switch tel que celui de Nvidia puisque ceux-ci sont actuellement limités au PCI Express 2.0.


La X79 Extreme 4 d'Asrock propose 3 ports PCI Express au format 16x. Si deux d'entre eux sont bien câblés en 16x, le troisième est limité au 4x et connecté au chipset. Un contrôleur supplémentaire apporte le support de 2 ports USB 3.0.




Asus expose pas moins de 6 déclinaisons d'un prototype de carte-mère X79. Les CIX79 standard, LE, EVO, PRO, PLUS et DELUXE. La base est identique et elles ne se différencient qu'au niveau des détails : sortie audio numérique, FireWire, boutons Power, led de debug, USB 3.0…


La X79R-A d'ECS semble relativement finalisée. Il s'agit d'un modèle haut de gamme avec 4 ports PCI 16x (câblés en 8x quand ils sont tous exploités), 2 contrôleurs USB 3.0 et du Bluetooth.


Chez Gigabyte c'est la GA-X79A-UD3 qui est exposée. La carte propose 5 ports PCI Express 16x dont 2 réellement câblés en 16x. L'un de ceux-ci passe en 8x lorsque le troisième port, lui aussi en 8x, est utilisé. Les deux derniers se contentent d'un petit 4x. Un contrôleur NEC se charge du support de l'USB 3.0.



MSI expose 3 cartes différentes basées sur le chipset X79. La première, la X79A-GD65 propose 3 connecteurs PCI Express au format 16x dont l'un est à priori câblé en 4x. Deux contrôleurs NEC sont chargés de la prise en charge de l'USB 3.0. La X79A-GD70 est similaire mais emploie des composants de meilleure qualité, principalement au niveau de l'étage d'alimentation du CPU qui est beaucoup plus costaud. Enfin, un prototype de X79A-GD80 est présenté et a la particularité de disposer de pas moins de 4 ports PCI Express 1x, en plus des ports au format 16x.


La PB-CI7X79N de Sapphire est probablement le modèle le plus haut de gamme exposé. Contrairement aux autres fabricants, Sapphire a décidé d'exploiter un switch PCI Express NF200 de Nvidia, bien que celui-ci soit limité au PCI Express 2.0. Du coup, sur les 6 ports au format 16x, seuls 2 sont compatibles PCIE 3.0, l'un en 16x et l'autre en 4x. Les 4 autres ports se partagent 32 lignes PCI Express 2.0 soit en 2x 16x soit en 4x 8x. L'USB 3.0 est bien entendu supporté via 4 ports à l'arrière de la carte et via un connecteur supplémentaire pour un bracket ou des ports en façade.


Enfin, un modèle quelque peu différent avec la P270WM de Clevo qui compte bien proposer très rapidement un (trans)portable en socket 2011.

Le X79 pour LGA2011 se dévoile

Publié le 30/03/2011 à 15:21 par Marc Prieur
Envoyer Imprimer

IT.com.cn publie les premières informations sur ce qui serait le chipset destiné à la plate-forme LGA2011, qui remplacera l’actuel LGA1366. Le X79 est prévu pour le quatrième trimestre et il permettra de tirer parti des futurs Sandy Bridge "E" qui disposeront de 8 cœurs, 20 Mo de cache LLC et 4 canaux DDR3 (contre 4 cœurs, 6 Mo et 2 canaux sur les LGA1155). Le nombre de lignes PCI-Express gérées par le CPU sera également plus important, ce qui permettra de gérer 2 ports PCI-E en x16 ou 4 en x8, contre 1x16 ou 2x8 en LGA1155. Elles devraient en sus être à la norme PCI-E 3.0 qui double la bande passante par ligne.


Au niveau du chipset, le X79 ne gérera toujours pas l’USB 3 mais fera la part belle au sous-système de stockage puisque 14 ports SATA seraient disponibles, dont 10 à la norme SATA 6 Gbits et 8 à la fois SATA et SAS! Bien entendu le seul bus DMI à 2 Go /s dans chaque sens ne suffit plus pour autant de ports et il sera possible de connecter le X79 au CPU via 4 lignes PCI-E supplémentaires ce qui permettra de passer le débit à 4 Go /s. Le X79 gérera également 8 lignes PCI-E 2.0, sans que l’on sache si les 4 qui peuvent être reliées optionnellement au CPU en font parties.


Voilà des caractéristiques qui confirment l’orientation très haut de gamme de la plate-forme, qui devrait être hors de portée de la plupart de budget, tant au niveau des cartes mères que des processeurs.

LGA1155 et LGA2011 pour Intel

Publié le 17/04/2010 à 23:39 par Marc Prieur
Envoyer Imprimer

VR-Zone a pu obtenir quelques informations sur les prochaines plates-formes Intel destinées à la génération Sandy Bridge prévu pour fin 2010 / début 2011. Des informations à prendre avec des pincettes mais qui semblent toutefois crédibles. Intel continuerait ainsi d’avoir deux plates-formes distinctes comme c’est le cas avec le LGA1156 d’une part et le LGA1366 d’autre part.

Côté milieu de gamme, le LGA1156 laissera place au LGA1155. Destiné à accueillir des versions 2 et 4 core du futur Sandy Bridge, ce Socket sera supporté par les chipsets P67 et H67, qui remplaceront les actuels P55 et H55. Le P67 ne supportera par l’IGP intégré au Sandy Bridge mais permettra d’utiliser son contrôleur PCI-Express en 1x16 ou 2x8 pour les configurations SLI/CrossFire, alors que le H67 permettra de gérer l’IGP mais sera limité au 1x16. En termes de fonctionnalités, le SATA 6 Gbits/s sera disponible sur 2 des 6 SATA gérés par le chipset, mais l’USB 3 n’est malheureusement pas à l’ordre du jour. Le PCI ne sera plus intégré à ces chipsets.

Côté haut de gamme, on retrouve une plate-forme LGA2011 (!) destinée à accueillir les Sandy Bridge-E. Ces processeurs existeraient à priori en version 4 et 6 core, et le cache serait de 15 Mo dans cette dernière version (12 Mo de L3 et 6x512 Ko de L2, contre 6x256 Ko actuellement). Côté mémoire, la DDR3-1600 serait gérée sur 4 canaux, ce qui explique en partie l’augmentation du nombre de points de contacts. Côté PCI-Express, on retrouverait sur cette plate-forme 40 lignes PCI-Express 3.0, contre 36 lignes 2.0 sur la plate-forme X58.

Gros changement, le PCI-Express ne serait plus géré par le chipset mais directement par le CPU, comme c’est déjà le cas sur LGA1156. Cette intégration complète du northbridge sonne le glas de l’IOH et du QPI, et on retrouvera donc uniquement un PCH relié au Sandy Bridge-E via un bus DMI à 2 Go /s et un bus PCI-E 3.0 x4 à 4 Go /s. Ce nouveau PCH ne supportera par contre toujours pas l’USB 3, mais il gérera 6 SATA en AHCI dont 2 en SATA 6 Gbits /s, ainsi que 8 autres ports en SATA3/SAS.


Top articles