Les derniers contenus liés aux tags ASUS et X79 Express

Les bios pour Ivy Bridge-E arrivent

Publié le 30/07/2013 à 00:00 par Marc Prieur

Les fabricants de cartes mères commencent à bouger au sujet des Ivy Bridge-E. MSI est ainsi le premier à avoir mis en ligne officiellement un bios supportant ces nouveaux processeurs. Une seule carte est concernée pour le moment, la X79A-GD45 Plus qui bénéficie depuis peu d'un bios 17.3 pour lequel MSI précise "Update IVB-E Micro code".


Pour rappel les Core i7-4960X, Core i7-4930K et Core i7-4820K sont prévus pour la rentrée. Les apports de ces versions sont assez minimes par rapport à leurs prédécesseurs LGA 2011, Intel n'ayant pas profité sur cette gamme du passage à une gravure en 22nm pour augmenter le nombre de cœurs ou la fréquence. Il faudra donc se contenter des petites améliorations de performances liées aux améliorations de l'architecture ainsi que d'une baisse de la consommation.

A noter que selon nos confrères de techPowerUp, ASUS a également commencé à mettre en ligne des bios supportant Ivy Bridge-E pour ses cartes mères LGA 2011 sur son site.

Mais a contrario de ce qui se passe chez MSI, ASUS ne fait aucune référence à Ivy Bridge-E, se contentant d'indiquer que de nouveaux CPU sont supportés tout en renvoyant à une liste de compatibilité qui n'est pas mise à jour. Nos confrères donnent les numéros des bios censés avoir ce support, il s'agit en fait systématiquement des plus récents mais avec du coup pour la Rampage IV Formula un bios 4004 qui date de mai et qui avait également été déployé sur les autres Rampage IV Gene et Extreme à l'époque, deux cartes qui ont depuis eu droit à un bios 4206.

Dans tous les cas, il reste encore quelques semaines à ASUS et aux autres fabricants pour rendre disponibles les nouveaux bios de manière plus claire.

ASUS P9X79-E WS : 7 PCI-E x16

Publié le 01/04/2013 à 18:58 par Marc Prieur

ASUS lance une nouvelle carte mère X79 Express très haut de gamme, la P9X79-E WS. Comme la P9X79 WS la carte utilise un format CEB et mesure 30,48x26,67cm mais ASUS pousse encore plus loin la gestion du PCI-Express.

Sur la P9X79 WS, on retrouvait 6 ports PCI-Express x16 reliés qui se partageaient les 40 lignes du processeur. On pouvait donc être en x16/x0/x4/x16/x4/x0 ou en x8/x8/x4/x8/x4/x8 en utilisant tous les emplacements.


Avec la P9X79-E WS, ASUS a intégré un ou deux switchs PLX PCI-Express 48 lignes et propose pas moins de 7 ports PCI-Express x16. Comment ça marche ?

16 lignes partent du processeur vers un premier switch PLX duquel ressortent 32 lignes. Elles sont attribuées aux ports 1 et 3 qui fonctionnent en x16/x16, mais si le second port est utilisé le 3è passe en x8 et on est donc en x16/x8/x8. La même configuration est utilisée pour le second switch PLX qui est connecté aux ports 5, 6 et 7. Le 4è port PCI-Express x16 est pour sa part relié directement au processeur en x8.

Au final on a donc un fonctionnement en x16/x0/x16/x8/x16/x0/x16 ou en x16/x8/x8/x8/x16/x8/x8, soit un total de 72 lignes pour 40 issues du processeur. En utilisant 4 ports, chacun sera donc interconnecté en x16 au lieu de x8 sur la P9X79 WS, soit un total de 64 lignes au lieu de 32, mais dans les deux cas la connexion vers le processeur se fait sur... 32 lignes ! En cas de communication vers ou depuis le CPU le gain sera donc nul, par contre les switchs PLX permettent une communication entre les cartes sans repasser par le CPU (peer-to-peer) et la duplication des envois de données depuis le CPU vers chaque carte (multicast).

Les autres changements se situent au niveau des puces additionnelles puisque les puces réseaux sont désormais des Intel i210 (Intel 82579Vet 82574L auparavant) alors que la puce SATA additionnelle n'est plus une 9128 mais une 9230, ce qui porte de 2 à 4 le nombre de SATA 6G gérés en sus des 6 ports (2 6G et 4 3G) du X79. La puce audio n'est plus une ALC898 Realtek mais une ALC1150 non encore documentée sur le site du constructeur. L'IEEE 1394a reste pris en charge par un VIA 6315N alors que deux contrôleurs ASMedia permettent de disposer de 4 ports USB 3.0 (deux en façade, deux à l'arrière).


A l'arrière de la carte la P9X79-E WS offre un port PS/2, 2 eSATA 6G, 2 ports RJ45, 2 USB 3.0, 10 USB 2.0, 1 S/PDIF optique, 8 jacks audios. Par rapport à la P9X79 on perd 1 PS/2 et un IEEE 1394a mais on gagne les 2 eSATA, 2 USB 2.0 et 2 jacks audios. En dehors de ceci la P9X79-E WS propose comme la P9X79 WS pas moins de 8 DIMM acceptant jusqu'à 64 Go de mémoire. L'étage d'alimentation est de type 8+2.

Le tarif de la P9X79-E WS n'est pas connu, mais sachant qu'il faut débourser plus de 300 € pour une P9X79 WS, ça devrait piquer !

CES: Du neuf en X79 chez Asus, EVGA et MSI

Publié le 12/01/2013 à 01:49 par Damien Triolet

Comme vous le savez, les futurs Ivy Bridge-E, prendront place dans la même plateforme X79 que les Sandy Bridge-E actuels. Si les fabricants avec lesquels nous avons pu nous entretenir nous ont indiqué qu'en principe toutes les cartes-mères X79 pourraient être compatibles avec ces nouveaux CPU, aucun n'est prêt à le garantir à l'heure actuelle.

Asus, EVGA et MSI présentaient cependant un nouveau modèle de carte-mère X79, le justifiant par le fait que cette plateforme va profiter d'une durée de vie prolongée à travers Ivy Bridge-E. Notons cependant que seul Asus s'avance à annoncer officiellement le support des Core i7 de 3ème génération. Rappelons que parmi les différences entre SB-E et IB-E, nous retrouvons un support officiel de la DDR3-1866 et du PCI Express 3.0, deux technologies qui, en pratique, sont cependant déjà exploitables sur les SB-E.


Commençons par la P9X79-E WS. Cette carte-mère orientée station de travail viendra se positionner au-dessus de la P9X79 WS, qui continuera à exister. Grossièrement, par rapport à cette dernière, c'est avant tout l'organisation des ports d'extension PCI Express évolue. Pour rappel, la P9X79 WS proposait 2 ports x16, qui pouvaient partager leur lignes PCI Express avec 2 autres ports pour fournir 4 ports x8, avec 2 ports supplémentaires limités au x4, soit une configuration de type x8/x8/x4/x8/x4/x8. Sur la P9X79-E WS, Asus a implémenté 2 switch PCI Express PLX qui permettent de connecter de doubler le nombre de lignes PCI Express en provenance du CPU. Ainsi, 4 ports PCI Express sont au format x16, alors que 3 autres ports supplémentaires partagent les lignes des premiers, pour une configuration de type x16/x8/x16/x8/x16/x8/x16 quand l'ensemble des ports sont utilisés.


EVGA de son côté, prépare une nouvelle carte-mère haut de gamme, pour remplacer les modèles FTX et Classified qui ont eu du mal à convaincre. Cette fois, 8 DIMM sont présents et le PCB a été optimisé pour être plus efficace lors de l'overclocking de la mémoire. Au niveau des ports PCI Express, EVGA se contente des 40 lignes que proposent les CPU LGA 2011 : 2 ports x16 qui peuvent être partagés en 4 ports x8 et un port x8 qui peut être partagé en 2 ports x4, pour une configuration complète de type x8/x8/x8/x8/x4/x4. Pas moins de 10 ports SATA sont proposés, dont 6 en 6 Gbps grâce à l'utilisation d'un contrôleur Marvell.


Enfin, chez MSI, c'est la X79A-GD45 Gaming qui est présentée. Il s'agit d'une petite évolution principalement esthétique de la X79A-GD45 (8D). Exit le bleu pour des tons noirs et gris plus sobres. La configuration PCI Express n'évolue pas et reste de type x16, x1, x1, x16, x1, x8. Notez qu'étrangement 2 des connecteurs câbles en x1 sont physiquement au format x16. Petite évolution, MSI a revu quelque peu son support audio pour profiter de la licence SoundBlaster Cinema.

Contrairement à ce à quoi nous aurions pu nous attendre, surtout pour les modèles haut de gamme d'Asus et EVGA, aucun de ces constructeurs n'a jugé bon d'intégrer un contrôleur Thunderbolt.

Computex: Asus Zeus : 2 GPU sur la carte-mère !

Publié le 05/06/2012 à 12:57 par Damien Triolet

Depuis quelques temps, Asus propose régulièrement sur le salon des concepts exotiques. Cette édition 2012 du Computex n'y échappe pas avec la présentation d'un concept de carte-mère dénommée "Zeus".


A la base de ce projet, Asus a voulu implémenter un GPU performant sur une carte-mère X79 haut de gamme. Il s'est cependant avéré que tous les designs envisagés interdisaient de conserver ne serait-ce qu'un port PCI Express mais laissaient malgré tout un vide sur le PCB. Impensable ! Les ingénieurs d'Asus ont alors décidé d'intégrer un second GPU.

Si des solutions d'entrée de gamme similaire ont déjà été présentées, la particularité de Zeus est d'embarquer des GPU haut de gamme. Plusieurs options sont envisagées à ce point du développement : des GPU de bureau tels que des GeForce GTX 670 ou des Radeon HD 7950 et un peu plus raisonnablement soit une double GeForce GTX 680M, soit une double Radeon HD 7970M. Cela reste cependant impressionnant compte tenu du fait qu'il s'agit d'un ensemble qui représente 200W à alimenter… et à dissiper.

Un dernier point pour lequel Asus admet ne pas encore avoir de solution réaliste. Plusieurs options sont envisagées pour les phases futures du développement telles qu'un radiateur massif déporté par des caloducs ou un refroidissement actif directement sur la carte-mère. L'étage d'alimentation destiné aux deux GPU ne pose par contre pas de problème particulier.

Asus n'a bien entendu négligé aucun détail au niveau de l'intégration d'une connectique riche, avec notamment 2 contrôleurs Thunderbolt et un contrôleur wifi.

Ce concept d'Asus verra-t-il le jour ? Probablement pas, soyons réalistes, mais il a l'intérêt de pousser les ingénieurs de la société à être créatifs et à rechercher de nouvelles solutions techniques pour relever ces défis, ce qui pourra éventuellement bénéficier à d'autres produits dans le futur.

ASUS Rampage IV Formula

Tags : ASUS; X79 Express;
Publié le 17/11/2011 à 16:01 par Marc Prieur

Non content d'avoir déjà sorti 6 cartes mères X79 Express ASUSTeK en lance une 7ème, la Rampage IV Formula, qui devrait être disponible courant décembre.


Par rapport à l'Extreme, elle conserve l'étage d'alimentation processeur Extreme Engine Digi+ II à 8+3 phases, mais le nombre de DIMM passe de 8 à 4 et le nombre de PCI-Express x16 de 5 à 4 (en x16/x8/x16 avec 3 cartes et x16/x8/x8/x8 avec 4 cartes), ce qui devrait suffire dans 99,9% des cas.

Les options spéciales destinées à l'overclocking telles que les connecteurs pour thermocouple, les résistances variable pour l'overclocking GPU ou l'OC Key sont logiquement absentes mais l'adaptateur pour ventirad LGA 1366 X-Socket reste de la partie.

La partie réseau reste confiée à une puce Intel alors que la carte est pourvue de 6 USB 3 (dont 2 via un connecteur interne), 2 eSATA et 2 SATA 6G additionnelles en sus des 2 gérés par le X79 Express. ASUS annonce avoir particulièrement soignée la partie audio de la carte dénommée SupremeFX III.


Derrière cette dénomination on retrouve un codec HD Audio classique, a priori de chez Analog Digital, accompagné de la suite logicielle X-Fi MB2 et dont l'intégration a été particulièrement soignée afin d'éviter au maximum les interférences. Cela passe par une isolation de la partie audio au niveau du PCB, des condensateurs plus grande capacité et des prises jack plaquées or. Ceci permet à ASUS d'annoncer un rapport signal bruit qui atteindrait les 110 dB en pratique, contre 98 dB annoncés pour un design classique.

Il faut noter qu'une Rampage IV Gene, au format Micro ATX, est également prévu pour début 2012. Nous avons mis à jour notre focus sur les cartes X79 Express pour tenir compte de cette nouveauté.


Top articles