Les derniers contenus liés au tag Core i7

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : Core i3; Core i5; Haswell; Intel; Ivy Bridge; LGA 1155; LGA 1366; LGA 2011; Sandy Bridge-E; X79 Express;

Devil's Canyon : un ''super'' Haswell pour juin

Publié le 20/03/2014 à 01:00 par Marc Prieur
Commentaires (85) RéactionsEnvoyer Imprimer

Intel profite de la GDC pour détailler les nouveaux produits à venir côté desktop, avec quelques petites surprises à la clef, bonnes et moins bonnes.


Mi-2014 nous aurons ainsi droit à de nouveaux processeurs Core de 4è génération destinés à l'overclocking, c'est-à-dire toujours basés sur l'architecture Haswell, au nom de code de Devil's Canyon. Intel nous a indiqué qu'il ne s'agissait pas des Haswell Refresh attendus un peu plus tôt, qui sont simplement des Haswell avec des fréquences de 100 MHz supérieures.


Le packaging de Devil's Canyon. Extérieurement, il est difficile de faire la différence avec les Haswell actuels.

La grosse nouveauté c'est une amélioration du contact entre la puce et son IHS, un point faible sur les Haswell comme les Ivy Bridge. Pour rappel sur ces puces, Intel a opté pour un contact via de la simple pâte thermique au lieu d'un joint métallique en indium, avec pour conséquence une conductivité thermique moins importante et un refroidissement de la puce plus difficile en cas de gros overclockings. Intel précise également que les matériaux du packaging ont été revus, sans plus de précisions. Les Devil's Canyon, qui existeront en versions Core i5 et Core i7, devraient permettre d'atteindre des fréquences notablement plus élevées que les Haswell actuels, que ce soit via leur fréquence de base ou via overclocking. Intel nous précise par ailleurs ne pas jouer avec le TDP pour y parvenir et que ce dernier resterait similaire aux Haswell actuels.


A droite un Haswell classique, à gauche un Devil's Canyon (source). On voit des modifications au niveau des condensateurs à l'arrière du CPU.

La mauvaise nouvelle c'est la dernière ligne qui indique un support par les chipsets Intel Serie 9 (Z97 Express donc), Intel nous ayant confirmé que les cartes mères actuelles ne seront pas compatibles avec ces Devil's Canyon ! Pour l'instant nous n'avons pas d'information sur le changement qui entraîne cette incompatibilité, au-delà du fait de donner un peu d'intérêt aux cartes mères en Intel Serie 9 bien sûr et de satisfaire par ricochet ses partenaires fabricants de cartes mères. Intel se contente d'indiquer avoir fait ce choix pour pouvoir tirer le maximum de ces nouveaux CPU, sans plus de précisions. Une source non officielle fait état d'un changement au niveau de l'étage d'alimentation de la carte mère afin de pouvoir fournir directement au CPU une tension auparavant délivrée par l'IVR mais qui limitait alors les possibilités d'overclocking.


L'autre nouveauté pour la mi-2014 est un Pentium … débloqué et donc overclockable ! Intel indique que cette version sera lancée à l'occasion des 20 ans de la marque Pentium, ce qui est assez étrange puisque les premiers Pentium ont été lancés en mars 1993. À moins qu'Intel ne souhaite célébrer les 20 ans du fameux bug de la division, découvert en 1994 ? Toujours est-il qu'au-delà de la singularité de ce processeur il n'aura qu'un intérêt très limité : nous aurions préféré qu'Intel fête les 4 ans du Core i3.


Viendront ensuite au cours du second semestre, ce n'est qu'une confirmation officielle de ce que l'on savait déjà, les nouveaux Core i7 LGA2011-3 Haswell-E qui disposeront de 8 cœurs et géreront la mémoire DDR4. Ils seront associés au chipset X99.


Enfin Intel confirme l'arrivée de Broadwell-K, sans précision de date ce qui laisse à penser qu'il faudra attendre 2015. Cette évolution en 14nm de Haswell sera bien disponible en version Socket LGA et overclockable, et avec Iris Pro s'il vous plait. On disposera donc sur desktop de la version la plus performante de l'iGPU du fait d'une puce d'eDRAM embarquée. A défaut d'avoir un intérêt dans l'iGPU, il faut savoir que cette eDRAM fait office de cache de 4è niveau et devrait permettre dans certains cas d'augmenter les performances du CPU. Lors de la conférence qui a eu lieu à la GDC, Intel a confirmé que les cartes-mères LGA 1150 Series 9, qui seront nécessaires pour les Devil's Canyon, seraient compatibles Broadwell-K.

Si Haswell-E était prévu de longue date et le Pentium "K" n'est qu'anecdotique, la surprise que constitue Devil's Canyon et la confirmation de Broadwell-K alors qu'il était à une époque question d'un trou de 2 ans entre Haswell et Skylake montre l'intérêt que porte de nouveau Intel au marché desktop haut de gamme. Même si cela se fait peut-être contre mauvaise fortune bon cœur, Intel cherchant à maintenir ses ventes dans un marché PC assez morose en attendant une éventuelle percée dans le secteur de l'ultra mobilité où il est outsider, on ne peut que s'en réjouir. Dommage que cette bonne nouvelle soit gâchée par les habituels soucis de compatibilité avec les cartes mères existantes.

Dossier : Intel Core i7-4960X : Ivy Bridge-E débarque sur LGA 2011

Publié le 09/09/2013 à 16:04 par Marc Prieur
Commentaires (24) RéactionsEnvoyer Imprimer

Enfin ! 16 mois après son arrivée du LGA 1155, le 22nm débarque sur LGA 2011 avec les Ivy Bridge-E dont le fer de lance en gamme Core est l'i7-4960X. Mais vaut-il les 990$ (!) que demande Intel ?

[+] Lire la suite

Nouveaux Haswell mobiles : les premiers Celeron !

Publié le 02/09/2013 à 16:21 par Guillaume Louel
Commentaires (6) RéactionsEnvoyer Imprimer

En sus du lancement des Core i3 Haswell (voir notre test) et des Pentium côté desktop, Intel a également lancé quelques nouvelles références mobiles !

Nous avons récapitulé les nouveaux modèles lancés dans ce tableau, ils apparaissent en gris clair. Lorsqu'ils existaient, nous avons ajouté les modèles les plus proches déjà lancés, ces derniers apparaissent en blanc :


Notez avant toute chose que la liste de prix pour les processeurs mobiles d'Intel est très approximative, pour ne pas dire que ces prix ne veulent strictement rien dire ! Si vous regardez en détail la liste publiée ici, vous verrez que de très nombreux modèles disposent d'un prix identique. Elle est également incomplète puisque beaucoup de références mobiles n'y figurent pas !

Sur le haut de gamme donc, Intel lance un Core i7 4960HQ qui voit sa fréquence de base augmenter de 400 MHz et sa fréquence turbo de 100 MHz par rapport à "l'ancien" i7-4950HQ. En dessous, on retrouve une fournée de processeurs ULV, à la fois en Core i7 et en Core i5. Pour rappel, ces CPU gamme U et Y intègrent le chipset dans le package, les gammes U ont un TDP de 15 watts, les gammes Y de 11.5 watts et un SDP de 6 watts (nous étions revenus sur cette notion floue dans cet article si vous souhaitez plus d'informations). Les nouveaux modèles apportent des bonds de fréquence turbo allant de 300 à 400 MHz selon les modèles. Ils sont annoncés pour un prix équivalent, mais comme nous l'indiquions plus haut, cela ne veut rien dire en pratique !

Terminons enfin par l'autre nouveauté de ce lancement, l'arrivée des premiers Celeron Haswell. Trois modèles sont lancés, un classique 37 watts, le 2950M ainsi que deux modèles ULV, les 2980U et 2955U. Ces trois modèles sont donc à comparer aux processeurs les plus proches que l'on retrouvait dans la gamme Ivy Bridge précédente.

Notez dans le cas des modèles U que contrairement à leurs équivalents Ivy Bridge, ce TDP inclut aussi le PCH (chipset) qui est inclus dans le package, ce qui peut expliquer des fréquences un peu inférieures.

Les Core i7 IVB-E auront un die 6 cœurs

Publié le 12/08/2013 à 11:42 par Marc Prieur
Commentaires (74) RéactionsEnvoyer Imprimer

Les Core i7 LGA 2011 actuels, dont le nom de code est Sandy Bridge-E, sont basés sur une puce commune avec les Xeon disposant de 8 cœurs et 20 Mo de cache L3. Seulement 6 cœurs et 15 Mo de cache sont actifs sur les plus gros des Core i7, les 3960X et 3970X.

Avec Ivy Bridge-E, les Xeon auront jusqu'à 12 cœurs et 30 Mo de cache et les Core i7 resteront limités à 6 cœurs et 15 Mo de cache. Selon nos confrères de VR-Zone, Intel a décidé assez logiquement de faire des puces séparées, histoire de ne pas gâcher trop de silicium. Ce sont en fait même trois die qui seraient produits :

- 6 cœurs et 15 Mo de L3
- 10 cœurs et 25 Mo de L3
- 12 cœurs et 30 Mo de L3

On retrouvera logiquement le premier sur les Core i7 et Xeon 6 et 4 cœurs, le second sur les Xeon 10 et 8 cœurs, et le dernier sur les Xeon 12 cœurs mais peut être aussi 10 cœurs afin de recycler des puces partiellement défectueuses. Le premier die devrait donc avoir une taille assez contenue, ce qui n'empêchera pas Intel de le vendre au prix fort...

L'i7-4960X testé

Publié le 17/07/2013 à 12:07 par Marc Prieur
Commentaires (18) RéactionsEnvoyer Imprimer

Tom's Hardware a pu tester un Core i7-4960X de présérie. Pour rappel, ce processeur est basé sur Ivy Bridge-E, mais alors que ce dernier pourra disposer de 12 cœurs et 30 Mo de cache L3 en version Xeon on est ici limité à 6 cœurs et 15 Mo de cache comme c'est le cas sur les Core i7-3960X et Core i7-3970X à base de Sandy Bridge-E. Le 4960X a en commun avec ce dernier la fréquence Turbo à 4 GHz, mais gagne 100 MHz sur la fréquence de base (3.6 GHz au lieu de 3.5 GHz). Il reste compatible avec les cartes X79 Express à condition de mettre à jour le bios.


Côté performances pas de surprise, nos confrères mesurent un gain applicatif moyen de l'ordre de 4% en passant d'un i7-3970X à un i7-4960X, conforme à ce qui avait observé lors du passage de Sandy Bridge à Ivy Bridge.

Les mesures de consommation sont plus surprenantes puisque la consommation globale à la prise a été mesurée à environ 160 watts en charge processeur seule d'après le graphique de consommation au fil de la suite de benchmark, contre 220 watts avec un Core i7-3970X, 175 watts pour un Core i7-3930K et 120 watts avec un Core i7-4770K. L'i7-4960X ferait donc gagner 60 watts à la prise malgré 20 watts d'écart au niveau du TDP (130 contre 150 watts) ? Malheureusement non.

Leur Core i7-3970X semble surconsommer pour une raison inconnue, nous avons pour notre part 11 watts de différence entre un 3930K et un 3970X sous Fritz, ce qui amplifie artificiellement l'avantage d'Ivy Bridge-E de ce côté. Il faut plutôt tabler sur un gain de 20 à 30 watts, ce qui n'est déjà pas si mal.

Si cet avantage lié au passage du 32nm au 22nm sera utile sur les processeurs Xeon qui disposeront de plus de cœurs à caser au sein d'une enveloppe thermique qui n'évoluera pas, il reste regrettable qu'il faille attendre Haswell-E, prévu pour fin 2014, pour voir débarquer des 8 cœurs en Core i7. A défaut d'une telle déclinaison, ces processeurs Ivy Bridge-E risquent de ne pas déchaîner les foules.


Top articles