Les derniers contenus liés au tag B150 Express

Intel Z270, H270 et B250 Express

Publié le 03/01/2017 à 18:02 par Marc Prieur

Intel accompagne la sortie de ces processeurs Intel Core de "7ème" génération de nouveaux chipsets, avec côté grand public les Z270 Express, H270 Express et B250 Express. Comme d'habitude c'est le Z270 qui disposera du plus de fonctionnalités, permettant d'avoir accès à l'overclocking CPU et à la séparation des lignes PCIe de ce dernier vers plusieurs ports, alors que le H270 sera un peu bridé en terme d'USB 3.0 et de PCIe et le B250 encore plus, perdant également l'usage du RAID. Les fabricants de cartes mères vont bien entendu renouveler toute leurs gammes avec des dizaines de modèles chacun, cédant pour la plupart à la mode des LED multicolores (sic).

Mais qu'apporteront réellement ces cartes mères par rapport au Z170, H170 et B150 Express ? Finalement pas grand-chose, si ce n'est l'assurance de disposer d'office d'un bios compatible avec les Kaby Lake là où les cartes de génération précédente nécessitent souvent une mise à jour du bios qui doit se faire avec un Core de 6è génération (ou sans processeur pour les cartes le permettant).

Pour le reste les nouveautés liés au chipset en lui-même sont relativement faibles. On reste ainsi à 6 ports SATA 6 Gbps et 10, 8 et 6 USB 3.0 sur chipset Z, H ou B. Le nombre de ports PCIe lié au chipset augmente par contre avec respectivement 24, 20 et 12 lignes Gen3 contre 20, 16 et 8 en génération 100. De quoi multiplier les ports M.2 par exemple, mais pour rappel le lien entre chipset est processeur reste en DMI 3.0 soit l'équivalent de 4 lignes PCIe 3.0.

Les chipsets Serie 200 sont par ailleurs les premiers à supporter officiellement la technologie Optane. Ces SSD de petite taille, 16 ou 32 Go, utilisent de la mémoire 3D Xpoint ultra rapide et sont utilisés pour faire office d'intermédiaire entre le support de stockage et la mémoire. Rien de bien révolutionnaire en pratique a priori, Intel mettant en avant une réactivité comparable à un SSD en couplant HDD et Optane… autant utiliser un SSD directement alors ? Voilà qui nous rappelle les SSD lorsqu'ils étaient utilisés comme accélérateur via la technologie Intel Smart Response, ce qui ne nous avait pas convaincu à l'époque.

Computex: MSI aime le blanc: X99A XPower, Z170A MPower…

Publié le 10/06/2016 à 18:27 par Damien Triolet

MSI présentait au Computex 3 nouvelles cartes-mères qui ont la particularité d'arborer une robe blanche… mais pas de LED RGB. Il est donc encore possible de lancer en 2016 une carte-mère qui n'en soit pas équipée à outrance, même si quelques LED blanches restent de la partie.

On commence par la petite B150M Mortar Arctic au format micro-ATX. MSI explique avoir constaté qu'il y avait de la demande pour ce type de design sur une carte-mère bon marché et a voulu y répondre avec un modèle qui sera proposé sous la barre des 100€. Similaire à la B150M Mortar originale, elle se démarque sur le plan des fonctionnalités par l'abandon d'un port PCI Express 1x de manière à pouvoir proposer le slot M.2 jusqu'au format 2280.

A noter que ce port PCI Express 1x n'est cependant pas totalement abandonné puisqu'on le retrouve dans une position étrange entre le CPU et la connectique. De quoi pouvoir l'utiliser par exemple pour un module wifi.

On passe ensuite à la Z170A MPower Gaming Titanium qui est en quelque sorte une évolution de la Gaming M5. En plus de la couleur blanche, MSI a remis au goût du jour ses fonctionnalités. Nous retrouvons par exemple un connecteur U.2 à la place du SATA Express ou encore un connecteur USB 3.1 type C interne. Les 3 ports PCI Express 16x peuvent fonctionner en 16x/8x/0x ou en 8x/8x/8x. Elle sera commercialisée au tarif de 250€.

La plateforme X99 n'est pas oubliée avec la X99A XPower Gaming Titanium, évolution de la X99S XPower AC E-ATX. Ici aussi, en plus de la robe blanche, nous retrouvons un connecteur U.2 ainsi qu'un connecteur USB 3.1 type C interne. Pour le reste, l'organisation des ports PCI Express ou la connectivité réseau et wifi, on reste sur la même configuration (voir ici. Elle sera disponible sous peu au tarif de 440€.

Enfin, MSI présente un dernier modèle, cette fois en noir, la X99A Workstation. Les fonctionnalités sont moins nombreuses, le format se contente de l'ATX et par rapport aux cartes précédentes, elle se rapproche de la X99S Gaming 7 (mais avec l'étage d'alimentation simplifié de la X99S SLI Plus). MSI a ici aussi ajouté un port U.2 et supprimé un port PCI Express 1x pour libérer de l'espace et pouvoir accueillir les SSD M.2 jusqu'à format 2280. Aucun tarif ne nous a été communiqué pour ce modèle qui semble être le meilleur compromis dans la gamme X99 de MSI.

ASRock overclocke la DDR4 sans Z170 (MAJ)

Publié le 30/11/2015 à 11:45 par Marc Prieur / source: ASRock

ASRock vient d'annoncer une nouvelle fonctionnalité disponible avec les derniers bios beta de certaines de ses cartes H170, Q170, B150 et H110 : DDR4 Non-Z OC. Officiellement, les processeurs Skylake ne supportent que la DDR4-2133, mais s'ils sont associés avec un chipset Z170 Intel autorise l'utilisation de ratio permettant d'atteindre des vitesses plus rapides, une fonctionnalité qui est bloquée avec les autres chipsets.


ASRock indique qu'il permet via DDR4 Non-Z OC d'overclocker la DDR4 sur ces chipsets, ce qui ne devrait pas plaire à Intel mais ASRock n'en est pas à son premier coup d'essai, il était pour rappel le premier à avoir rendu disponible un bios utilisant un bug du firmware ME d'Intel permettant d'overclocker sur un chipset Non-Z Serie 8.

Cette fois le constructeur ne donne aucun détail technique sur DDR4 Non-Z OC. Le menu permet uniquement de choisir entre un mode "Comfort" (par défaut), "Sport" ou "Sport+", et non pas entre DDR4-2133, 2400, 2666 par exemple, et n'est disponible qu'avec certaines barrettes Samsung ou Kingston, sans plus de précisions.

En pratique ASRock met en avant un gain de 5% dans le test Sandra de bande passante mémoire, ce qui est assez faible, si bien qu'on peut se demander ce que fait exactement cette fonction. Plutôt que de jouer sur la fréquence du bus, joue-t-elle sur certains paramètres comme le tCCD_L ? Si oui on est loin d'un véritable overclocking et qualifier ceci de DDR4 Non-Z OC est abusif puisqu'il n'y a rien de sorcier dans la modification des timings. Nous avons demandé des précisions techniques à ASRock et mettrons à jour cette actualité si nous en apprenons plus.

Mise à jour : ASRock nous indique que DDR4 Non-Z OC applique un latence CAS plus agressive aux barrettes... un réglage qu'il est tout à fait possible de faire manuellement et qui n'a donc rien à avoir avec le contournement d'une limitation du chipset contrairement à ce qu'indique le communiqué de presse ! (they've actually worked sorcery to break the chipset limitations). Circulez, il n'y a rien à voir...

ASRock B150M Combo-G, DDR3 ou DDR4 au choix !

Publié le 15/09/2015 à 20:27 par Marc Prieur

ASRock est le premier constructeur à lancer une carte Socket 1151 capable d'accueillir de la DDR4 ou de la DDR3, la B150M Combo-G. Comme son nom l'indique cette carte au format microATX est basée sur le chipset B150 Express et elle offre donc 4 DIMM, deux pour la DDR4 en rouge et deux pour la DDR3 en noir. Bien entendu ces deux types de mémoire ne pourront pas être utilisés simultanément.


La carte intègre par ailleurs un codec Realtek ALC887 pour la prise en charge de l'audio, la carte ne proposant à l'arrière que 3 jacks, et un PHY Intel i219V pour le réseau Gigabit. Côté PCIe on trouve deux ports x16 mais le second est relié en x4 au B150, et un port x1. Côté SATA on trouve 6 ports dont 2 au sein d'un connecteur SATA Express. 6 ports USB 3.0 sont gérés, 4 à l'arrière et deux via un connecteur interne. Le LGA 1151 est alimenté par un étage d'alimentation composé de 6 phases au total.

Le tarif de la carte n'est pas encore connu mais il devrait être modéré vu le positionnement de la carte. Reste à savoir si les utilisateurs trouveront un intérêt dans le fait de disposer de slots DDR3 et DDR4, sachant que la contrepartie est un nombre de DIMM limité par technologie.

Intel lance les Skylake desktop i7, i5, i3 et Pentium

Publié le 02/09/2015 à 11:50 par Marc Prieur

C'est finalement aujourd'hui qu'Intel annonce la quasi intégralité de sa gamme Skylake. Sur PC de bureau on trouve, en sus des Core i7-6700K et Core i5-6600K lancés il y a moins d'un mois, des Core i7 et i5 4 cœurs 65 watts et 35 watts (gamme T) qui sont cette-fois bloqués côté overclocking. Si la gamme T profite de quelques centaines de MHz supplémentaires par rapport aux Haswell, pour le reste on a droit à des fréquences et des tarifs globalement identiques.

Seul le Core i5-6400 détonne puisque désormais le 4 cœurs le moins cher (182$) n'est cadencé qu'à 2.7-3.3 GHz contre 3.2-3.4 GHz pour l'i5-4460. Un recul dommageable, on lui préférera plutôt l'i5-6500 qui est à 3.2-3.6 GHz mais 192$.

 
 

La gamme i3 à 2 cœurs et Hyperthreading, déclinée en versions 65 et 35w également, n'a pas de recul de ce type et on démarre dès 3.7 GHz avec l'i3-6100 à 117$. Sur l'i3-6300 on gagne 100 MHz, 1 Mo de cache LLC, et 100 MHz au niveau de l'iGPU pour 21$ supplémentaires. Contrairement à ce qui se passe sur Haswell on dispose semble-t-il d'un iGPU GT2 qui semble complet (24 EUs) sur le premier i3 puisqu'il garde sa dénomination HD Graphics 530. Un i3-6320, permet enfin de passer à 3.9 GHz mais il faudra débourser 149$ ce qui le rends peu intéressant.

 
 

Côté Pentium on dispose dans tous les cas de 3 Mo de cache LLC mais la fréquence passe de 3.3 GHz sur le G4400 à 3.5 GHz sur le G4500 et 3.6 GHz sur le G4520, les tarifs étant de 64, 75 et 86$. A noter que le G4400 est doté d'un HD Graphics 510, probablement un iGPU de type GT1 à 12 EUs. Cette iGPU est également présent sur les Celeron G3920 et G3900 qui se limitent à un cache LLC de 2 Mo et des fréquences de 2.9 et 2.8 GHz. Là encore de base on trouve des versions 65 watts mais il existe aussi une gamme 35 watts en T. Bonne nouvelle les Celeron et Pentium Skylake supportent le VT-d comme l'AES-NI, à l'inverse de leurs prédécesseurs, mais l'AVX reste aux abonnés absents. A noter que si les Celeron sont présent sur le document ci-dessous ils seront en fait lancés plus tard, on ne sait pas exactement à quelle date.

 
 

Ces nouveaux processeurs sont accompagnés d'autres chipsets en sus du Z170 que l'on connait déjà et qui va de pair avec les K pour l'overclocking, mais pas seulement puisqu'Intel indique que les non-K peuvent être overclockés "partiellement" sur Z170. Pour rappel sur Haswell on pouvait en fait pousser le Turbo sur 2/3/4 cœurs à la même fréquence que celui sur 1 cœurs ce qui permettait généralement de gagner 200 MHz (contre 400 MHz sur les Ivy et Sandy Bridge). Reste donc à savoir ce qu'il en est pour Skylake.

En sus des chipsets entreprise Q150 et Q170 on trouve donc les H170, B150 et H110 dans l'ordre décroissant des fonctionnalités. Le H170 perd donc l'overclocking et la possibilité d'utiliser les 16 lignes PCIe du CPU sur plusieurs ports. A son propre niveau le H170 dispose de 24 lignes en sorties contre 26 pour le Z170, il faudra donc faire le choix entre les 6 SATA 6 Gbps, les 8 USB 3.0 et les 16 lignes PCIe Gen3 (contre 6, 10 et 20) puisque cela fait un total de 30. Sur les 16 lignes PCIe on peut utiliser deux ports SATA Express x2 ou M.2 x2/x4, contre 3 sur Z170.

Le B150 descend d'un cran en fonctionnalités puisqu'on perd notamment la gestion du RAID mais aussi celle d'utiliser un SATA Express ou un M.2. Le nombre d'USB 3.0 passe à 6 et les PCIe Gen3 du chipset à 8. Enfin sur H110 les ports PCIe du chipsets ne sont plus que 6 et sont en Gen2, alors qu'on dispose de 4 USB 3.0 et de 4 SATA 6G.

On finira cette longue actualité par une information des plus importantes puisque si Intel avait décalé le lancement des K et du Z170 pour le synchroniser avec la Gamescom, cette-fois le lancement du reste de la gamme Skylake est avancé pour l'IFA. La disponibilité réelle de ces i7, i5, i3 et Pentium n'est pour sa part pas attendue avant la fin septembre ! Après le "reverse paper launch" d'août (disponibilité sans informations techniques), on a donc droit cette fois à un vrai paper launch, soit des produits annoncés qui ne seront pas disponibles avant plusieurs semaines. Mais que se passe-t-il chez le géant de Santa Clara ?


Top articles