Les derniers contenus liés au tag Seagate

Afficher sous forme de : Titre | Flux Filtrer avec un second tag : Barracuda XT; HGST; Inondations; Résultats; Samsung; SSHD; Toshiba; WD Black; WD Green; Western Digital;

Record de densité chez Seagate

Tags : Seagate; SMR;
Publié le 01/09/2015 à 17:29 par Guillaume Louel

La marque de disques durs Seagate vient d'annoncer trois nouveaux modèles de disques 8 To qui viennent s'ajouter à un premier modèle annoncé en fin d'année dernière. A l'époque, ce disque se distinguait par son utilisation du SMR (Shingled Magnetic Recording), une technologie ou les pistes se chevauchent les unes les autres, entrainant une amplification en écriture qui peut être importante. C'est pour cela que ce premier modèle de 8 To faisait partie de la gamme dédiée à l'archivage (stockage « froid ») du constructeur.


Un des trois modèles 8 To lancés aujourd'hui, le « Kinetic », utilise lui aussi le SMR. Cette gamme de Seagate est pour rappel très originale. Elle propose une interface Gigabit Ethernet (via un connecteur SAS modifié) et s'accède via une API « objet » open source (stockage type « key-value ») pour que les applications parlent directement aux disques, passant au-delà des interfaces de stockages traditionnelles. Des disques « applicatifs » très spécifiques dédiés aux data center et dont un effort de standardisation est mené par la Linux Foundation.


C'est cependant les modèles Entreprise et Entreprise NAS qui sont les plus intéressants côté densité. Il s'agit dans les deux cas de disques 7200 tours/minutes « classiques », c'est-à-dire qui n'utilisent pas le SMR. Toutes les caractéristiques techniques ne sont pas encore disponibles sur le site du constructeur, mais l'on aura noté que la densité annoncée est de 1334 Gbit/pouce^2 ce qui nous donne théoriquement des plateaux de plus de 2 To ! On ne sait cependant pas encore le nombre de plateaux exact utilisé par Seagate pour ces modèles. Des versions SATA et SAS sont annoncées, avec des déclinaisons 4K et 512E. Côté performances, le constructeur parle d'un débit maximal soutenu de 237 Mo/s. On notera que ces disques sont équipés de 256 Mo de mémoire cache, le double des modèles précédents.

On notera qu'en simultané, Seagate a annoncé là aussi une densité record pour les disques 2.5 pouces avec des plateaux de 1 To ! Cela permet à Seagate d'évoquer un hypothétique disque de 2 To avec deux plateaux seulement, en 7mm d'épaisseur. Peu de détails sont disponibles sur ce qui a permis cette augmentation de densité (qui est équivalente à celle des modèles 8 To), même si l'on retrouve dans les communiqués de presse du constructeur des mentions à des améliorations au niveau de l'intégration des têtes et du reste du sous-système d'écriture.

4 To en 2.5'' 15mm chez Samsung / Seagate (MAJ)

Tags : Samsung; Seagate;
Publié le 18/06/2015 à 14:17 par Marc Prieur

Samsung HDD, qui appartient à Seagate, vient d'annoncer deux nouvelles lignes de disques durs externes basées sur des disques 2.5", les P3 et M3 qui se distinguent par leur coque. Côte capacité on atteint les 4 To, une première pour un disque à ce format !


En effet jusqu'alors on était au mieux à 3 To en 2.5". Toshiba est le premier à avoir lancé de tels disques en janvier, mais ils faisaient 15mm de hauteur ce qui leur permettait d'intégrer 4 plateaux (contre 2 à 3 en 9.5mm). Il y a peu Western l'a rejoint sur ce format avec les My Passeport Ultra 3 To dont la hauteur du boitier (20.96mm) laisse penser à un disque du même type.

Cette fois il est question de 19,85mm pour ces boîtiers externes, il faut donc également s'attendre à un disque de 15mm même si ce n'est pas précisé. Le constructeur indique par contre que le Spinpoint M10P 4 To intègre en fait des plateaux de 800 Go, qui sont donc au nombre de 5, ce qui serait une première dans une telle hauteur ! Il s'agit d'un nouveau record de densité puisqu'on était au mieux à 750 Go, ce qui ouvre la voie à des plateaux 3.5" de 1,6 To. Reste à voir si le Spinpoint M10P fera son chemin au-delà de ces boîtiers externes qui, il faut le noter, sont auto-alimentés par le port USB.

Mise à jour : Ce sont en fait 5 plateaux de 800 Go qui sont intégrés et non pas 4 de 1 To, merci à Romain pour l'info !

Samsung 1er du SSD avec 1/3 du marché

Publié le 21/04/2015 à 19:13 par Marc Prieur

Selon les estimations du cabinet IHS publiées par ZD Net, Samsung est resté de loin le numéro un du SSD en 2014 avec 34% du marché mondial. Il est suivi par Intel et Sandisk qui se partagent chacun 17%, puis de Micron à 8%, Toshiba à 7%, Lite-On à 6%, WDC à 5%, Kingston à 3% et Seagate et SK Hynix à 1% chacun.


Nous ne disposons pas des estimations d'IHS pour les années précédentes, mais selon un autre institut (Gartner) le géant coréen était à 28,5% en 2013 contre 23,2% en 2012. Intel serait également en progression si un compare ces données après une baisse de 14,7% en 2012 à 13,1% en 2013 alors que Sandisk poursuit une croissance forte puisqu'il était à 5% en 2012 et 11,7% en 2013. Micron était pour sa part à 3,3% en 2012 et 6,9% en 2013, contre 9,2% et 5,6% pour Toshiba.

Accord Seagate / Micron sur les SSD SAS et l'appro

Tags : Micron; Seagate;
Publié le 13/02/2015 à 15:07 par Marc Prieur

Seagate et Micron viennent d'annoncer un accord stratégique visant d'une part à collaborer sur de nouveaux SSD SAS et d'autre part à sécuriser l'approvisionnement en Flash de Seagate auprès de Micron. L'accord porte sur plusieurs années, mais aucun autre détail n'est donné.


Ce type de partenariat n'est pas une nouveauté en soit, puisque Hitachi GST et Intel avaient annoncé leur collaboration pour les SSD professionnels dès 2008 alors que Seagate, déjà lui, s'était associé à Samsung en 2010 afin de développer un contrôleur.

A l'instar de Western Digital, Seagate essaie de se positionner tant bien que mal sur le marché du SSD, notamment au travers d'investissements et de rachats. En 2013 Seagate a ainsi investit dans eASIC, un développeur de contrôleurs, avant de racheter SandForce en 2014. Il manque néanmoins à ces deux géants du disque dur la production de la Flash pour vraiment peser sur ce marché.

Nouveaux taux de panne HDD BackBlaze

Publié le 23/01/2015 à 15:56 par Marc Prieur

Comme l'an passé, BackBlaze publie les taux de panne annualisés obtenu sur les disques durs qu'il a en production. Ce sont cette fois pas loin de 40 000 disques qui sont utilisés dans leurs unités de stockage.


Avant toute chose, il faut noter que les disques qui sont utilisés dans des unités de stockage très denses, la photo parle d'elle-même, avec un niveau de vibration lié aux disques assez élevé pour lesquels les disques durs grands publics ne sont pas prévus. Voici les données publiées par la société, classées par l'âge moyen du disque :


Les chiffres des Seagate 7200.11 1.5 To ne sont pas brillant avec 23,5% de panne, ce qui ne peut même pas être complètement mis sur leur vieil âge puisque l'an passé ils étaient à 25,4%. Ce n'est toutefois rien par rapport au Barracuda 7200.14 3 To qui atteignent un taux catastrophique de 43,1%, contre 9,8% l'an passé ! Des chiffres inquiétant, même si il faut rappeler que l'utilisation est loin d'être classique et qu'on ne peut donc pas forcément extrapoler ces chiffres pour d'autres usages.

A contrario les Seagate Desktop HDD.15 4 To affichent un taux de 2,6% bien plus correct sur leur première année de fonctionnement, avec un échantillon très large qui permet d'avoir un intervalle de confiance réduit.

On reste quand même au-dessus des Megascale de HGST, qui sont à 0.5 et 1.4% selon la version, qui sont il faut le noter des disques prévus pour ce type d'usage (24x7 et environnement multi disque). Par le passé, BackBlaze a toutefois toujours obtenu de bons résultats chez HGST sur des disques grand public.

Western n'est que peu représenté, en raison de prix d'achat plus élevés. On note tout de même que sur les WD Red 3 To le taux n'est pas très bon avec 6,9%. Il est meilleur sur les 4 To mais l'échantillon est faible, on ne peut pas en conclure grand-chose, alors que les 6 To viennent tout juste d'être mis en production.

Top articles