20% de disques « flash » en 2008 ?

Publié le 21/10/2005 à 00:40 par
Envoyer Imprimer

Lors d’un événement organisé à Taiwan, un officiel de Samsung a indiqué à DigiTimes que le constructeur coréen espérait atteindre une PDM de 20% sur le marché du stockage pour PC de bureau avec des « disques durs » à mémoire Flash.


Pour rappel, Samsung a annoncé en Mai dernier ses premiers disques basés sur cette technologie (cf. cette actualité). En format 2.5", les capacités annoncées étaient de 8 et 16 Go, contre 4 et 8 Go en version 1.8", mais ces disques ne sont a priori pas encore disponibles et aucune date n’est communiquée.

Pour l’heure Samsung utilise des puces de 512 Mo ou 1 Go pour ces prototypes, mais l’annonce en septembre d’une puce NAND de 2 Go laisse entrevoir une augmentation rapide des capacités, la densité de la mémoire flash doublant quasiment chaque année. D’ici à deux ans, Samsung espère en fait atteindre les 100 Go.

Si les prédictions de Samsung peuvent paraîtrent optimistes, elles n’en sont pas moins intéressantes puisqu’elles démontrent une véritable volonté afin de faire entrer ce type de disque dans nos machines. Les avantages de cette technologie sur les bon vieux disques magnétiques sont multiples, puisque si les débits sont relativement standards (57 Mo /s en lecture et 32 Mo /s en écriture à l’heure actuelle), le temps d’accès n’est plus mesuré en millisecondes mais en microsecondes, la consommation bien moindre et la nuisance sonore inexistante. Seul véritable point faible, le nombre de cycle de lecture / écriture d’une mémoire Flash NAND est de 5 millions.

Vos réactions

Top articles