CES: SSD Crucial M500 : 960 Go pour 550 € ?

Publié le 10/01/2013 à 11:53 par
Envoyer Imprimer

Crucial profite du CES pour dévoiler une nouvelle gamme de SSD dénommée M500 qui a la particularité de combiner la Flash NAND MLC IMFT 20nm, déjà utilisée par Intel avec la série 335, avec le contrôleur Marvel 88SS9187, mis en place par Plextor dans les M5 Pro. Cette mémoire Flash 20nm permet à Crucial de tirer les coûts vers le bas, de quoi pouvoir proposer un modèle 960 Go à moins de 600$ soit environ 550 € TTC.


Des capacités de 120 Go, 240 Go et 480 Go sont également prévues, Crucial ayant fait le choix d'un OP supplémentaire contrairement au M4 (respectivement 8, 16 et 32 Go sur ces versions, 64 Go sur la version 1 To). On ne sait pas ce qui a motivé ce choix, est-ce pour une meilleure tenue des performances en l'absence de TRIM ou pour contre-carrer une endurance plus faible de la MLC 20nm par rapport à la 25nm (elles sont pourtant censées être identiques) ?. En tout cas les chiffres d'endurance sont très conservateurs puisque Crucial annonce quelque soit le modèle 72 To d'écriture, un chiffre équivalent à celui des Crucial M4 128/256/512 Go. C'est certes 40 Go par jour pendant 5 ans mais cela ne fait par exemple que l'équivalent de 72 cycles sur le modèle le plus gros ... !

Les M500 existeront dans les formats mSATA et M.2 en plus du 2.5", mais seul ce format aura droit à la version 960 Go. Notez qu'en 2.5", l'épaisseur du SSD est de 7mm mais un adaptateur est prévu pour passer à 9.5mm, ce qui est nécessaire pour certains portables. Le débit séquentiel en lecture pourra atteindre 500 Mo/s alors qu'il sera de 130 Mo/s à 400 Mo/s en écriture suivant les capacités.


Si on compare le M500 au M4 niveau performances on remarque des gains notables en écritures sur la version 480 Go par rapport au M4 512 Go, alors que les lectures aléatoires sont en hausse sur toutes les capacités. Côté écriture aléatoire, les gains sont notables dès la version 240 Go. Attention toutefois, certains chiffres officiels du M4, notamment pour la lecture aléatoire des versions 64 et 128 Go, sont en fait sous-estimés par rapport à la pratique ce qui rend la comparaison difficile.

Il est clair par contre que le Crucial M500 120 Go offrira un débit nettement inférieur au M4 128 Go en écriture, alors que ce sera proche sur la capacité supérieure et en faveur du M500 au-delà. Ceci s'explique probablement par le fait que le M500 intègre moins de die Flash du fait d'une capacité unitaire supérieure de ceux-ci, ce qui limite donc les possibilités d'écritures en parallèle. En effet les M4 64 et 128 Go utilisaient des die 32 Gb, alors qu'en 20nm la capacité minimale est de 64 Gb.


Crucial insiste sur la fiabilité de ces nouveaux SSD qui sont équipés de condensateurs pour permettre l'écriture des données présentes dans le cache en cas de coupure de l'alimentation. Les M500 sont également équipés d'un contrôle de la température : une fois la limite de 65 °C atteinte, les performances seront limitées jusqu'à redescendre à 55 °C. Notez que les M500 seront également commercialisés auprès des intégrateurs sous la marque Micron

Vos réactions

Top articles