Nvidia Maximus: Quadro et Tesla s'associent

Tags : Maximus; Nvidia; Quadro; Tesla;
Publié le 15/11/2011 à 17:15 par
Envoyer Imprimer

A l'occasion du SC11 (Supercomputing 2011), Nvidia présente la plateforme Maximus qui permet de combiner une carte Quadro, orientée graphisme professionnel, et une carte Tesla, orientée calcul massivement parallèle, dans un même système. Jusqu'ici ce n'était pas possible, principalement pour des raisons commerciales et pour disposer de la puissance d'un tel système, il fallait acquérir 2 Quadro à prix plein.


Dans la gamme Nvidia, les Quadro représentent le sommet absolu, c'est-à-dire qu'elles ont accès à toutes les fonctionnalités des GPUs et des pilotes contrairement aux GeForce et aux Tesla, moins chères et pour lesquelles plusieurs limitations sont en place, notamment au niveau des optimisations qui concernent les logiciels graphiques professionnels. Impossible dès lors de combiner une Quadro avec une carte de rang inférieur, ce qui reviendrait à l'upgrader au rang de la Quadro ou à brider cette dernière. Deux solutions inacceptables commercialement.

La plateforme Maximus vient résoudre ce problème pour faciliter la commercialisation des cartes Tesla tout en conservant la poule aux œufs d'or que représente la gamme Quadro. Pour cela, les pilotes Tesla et Quadro ont été fusionnés pour permettre la prise en charge dans un même système des deux variantes tout en conservant leurs spécificités, c'est-à-dire que l'accélérateur Tesla n'aura pas accès aux fonctionnalités supplémentaires des Quadro.


Quadro 6000, à gauche, et Tesla C2075, à droite, sont presqu'identiques, si ce n'est au niveau du prix deux fois plus élevé pour la première.

Par défaut, les nouveaux pilotes redirigeront toutes les tâches de type compute (CUDA, OpenCL…) vers la carte Tesla, si elle est présente bien entendu, la Quadro se chargeant uniquement du rendu 3D et de l'affichage. Si une Quadro seule peut s'occuper de l'affichage, de la 3D et du calcul CUDA, cela peut lui faire perdre beaucoup de temps en changements d'état, une limitation importante de l'architecture actuelle des GPUs Nvidia. Qui plus est, l'affichage perd alors en réactivité, ce qui est désagréable à l'usage. Faire traiter la partie compute par une carte dédiée permet de gagner en efficacité et de conserver un affichage fluide en permanence.

Cette plateforme peut également permettre de faire quelques économies quand peu de puissance graphique est nécessaire, en adaptant chaque élément du couple Quadro / Tesla. Ainsi, opter pour une Quadro d'entrée de gamme permettra de ne pas souffrir des limitations imposées aux autres cartes dans les pilotes pour les logiciels professionnels (dans certains cas les performances ne dépendent que de ces pilotes et pas du GPU!), et l'accompagner d'un accélérateur Tesla permettra de disposer d'une puissance de calcul importante sans nuire au confort du système.


Par exemple une Quadro 6000 6 Go haut de gamme coûte près de 4500€ alors qu'un accélérateur Tesla C2075 6 Go similaire ne coûte "que" 2300€ et qu'une petite Quadro 600 se négocie pour moins de 200€. Maximus permet ainsi de réduire de moitié l'investissement nécessaire pour profiter d'un environnement Quadro et de la puissance de calcul Tesla. Si ce type d'utilisation ne représente qu'une petite niche actuellement, Nvidia espère avec cette approche séduire un plus grand nombre de professionnels, comptant sur l'arrivée de plus en plus de logiciels capables d'exploiter les accélérateurs massivement parallèle tels que Tesla.

Bien qu'il soit toujours possible de définir manuellement le GPU qui sera chargé d'exécuter chaque tâche compute, Maximus dispose actuellement de profils optimisés pour une poignée d'applications, une liste qui devrait s'étendre progressivement :

- Adobe Premiere Pro CS5.5.2
- Autodesk 3ds Max 2012 avec iRay
- Dassault Systèmes CATIA V5/V6 avec SIMULIA Abaqus 6.11-1 ou plus récent
- Dassault Systèmes CATIA V6 Live Rendering avec iRay
- MathWorks MATLAB R2011b avec MATLAB Parallel Computing Toolbox
- SolidWorks 2010 ou plus recent avec ANSYS Mechanical 13.0 SP2 / 14.0
- PTC Creo Parametric 1.0 m010 ou PTC Pro/Engineer 5.0 avec ANSYS Mechanical 13.0 SP2 / 14.0

Vos réactions

Top articles