IDF: +20% de transistors, 16 EU pour Ivy Bridge

Publié le 15/09/2011 à 08:00 par
Envoyer Imprimer


Lors de sa keynote, Mooly Eden, Vice-Président du PC Client Group, a dévoilé quelques petits détails supplémentaires sur Ivy Bridge. Il intègrera ainsi 1.4 milliards de transistors, soit 40% de plus que Sandy Bridge (995 millions) dont une bonne partie servira à mettre à jour le GPU intégré, qui représente la plus grosse évolution liée à cette architecture. Nous pouvons d'ailleurs nous demander si Intel ne va pas mettre à jour son GPU lors des "tick", avec le passage aux nouveaux procédés de fabrication, tout comme les cores CPU sont mis à jour lors des "tock".

Le die d'Ivy Bridge est encore plus allongé que celui de Sandy Bridge, ce qui s'explique par l'intégration du contrôleur mémoire dans le bloc System Agent ainsi que par la surface plus importante occupée par le GPU. Alors qu'elle représente un peu moins de 20% de la surface totale dans Sandy Bridge, cette photo du die indique qu'il s'agira de plus de 30% pour Ivy Bridge.


Comme nous l'expliquions précédemment, ce GPU va gagner en modularité et avec l'intégration des unités de texturing dans les blocs d'unités de calcul (EU) il sera également possible de faire varier leur nombre suivant les déclinaisons. Si Intel se refuse à rentrer dans plus de détails, les bruits de couloir font état de la présence de 16 EU dans Ivy Bridge, contre 12 dans Sandy Bridge. Par ailleurs, nous pouvons observer sur la partie GPU de la photo du die 4 blocs identiques d'une part et 2 autres identiques d'autre part. Il se pourrait donc qu'Ivy Bridge repose sur des blocs contenant 2x 4 EU ainsi que 4 unités de texturing. En plus des nombreuses optimisations (notamment le débit de FMA doublé par EU), Ivy Bridge disposerait ainsi de 33% d'EU de plus et du double d'unités de texturing, de quoi égaler Llano sur les performances graphiques.

Notez cependant que Mooly Eden a étrangement insisté sur le fait que la représentation du die sur cette photo n'est pas correcte. Pourtant elle correspond bien au die du wafer d'Ivy Bridge présenté il y a quelques mois, il ne s'agit donc pas d'un montage. Brouillage de piste ? Intel aurait-il changé ses plans et un die revu serait-il au programme, par exemple avec un GPU encore plus costaud pour affronter Trinity ?


Mise à jour du 16/09

Intel a précisé à Anandtech que la comparaison au niveau du nombre de transistors entre Ivy Bridge et Sandy Bridge n'était pas valide car les deux chiffres ont été obtenus à des étapes différentes du design. Pris à une étape plus avancée, lors de la création du layout, le nombre de transistors de Sandy Bridge passe de 995 millions à 1.16 milliards. Avec 1.4 milliards de transistors, Ivy Bridge repose donc sur 20% de transistors en plus et non 40%.

Reste à savoir pourquoi Intel a décidé de changer de méthode de comptage pour le nombre de transistors officiel et si l'impact entre ces différentes méthodes est similaire pour Ivy Bridge et Sandy Bridge.

Vos réactions

Top articles