IDF: La grand-messe Intel ouvre ses portes

Publié le 13/09/2011 à 22:48 par
Envoyer Imprimer


Comme chaque année, le mois de septembre est l'occasion de se rendre à l'Intel Developer Forum de San Francisco, évènement au cours duquel Intel fait le point sur ses plans autant à court terme qu'à long terme. De quoi en apprendre en peu plus, tout du moins nous l'espérons, sur les Sandy Bridge E et leur plateforme, sur Ivy Bridge et le 22 nanomètre, sur Cedar Trail et les tablettes ou encore sur l'architecture MIC et les successeurs de Larrabee.


La keynote d'ouverture de Paul Otellini, le CEO et Président d'Intel, est cependant restée inhabituellement sobre et vague en annonces, évitant notamment toute référence aux Sandy Bridge E dont la finalisation de la plateforme semblerait poser quelques problèmes de dernière minute.


Paul Otellini a principalement rappelé l'importance de proposer aux utilisateurs un environnement consistant dans lequel pourront circuler de manière transparente les informations entre les différents périphériques connectés qui sont en train de se multiplier à vive allure, ce qui inclut bien entendu la garantie d'une sécurisation suffisante. Le rachat de McAfee commencera d'ailleurs très bientôt à porter ses fruits à ce niveau avec l'arrivée de DeepSAFE tout d'abord réservée au monde professionnel et qui proposera, en combinaison avec les CPU de la marque, une sécurité renforcée contre les rootkits. Une première étape avant la généralisation de l'intégration plus poussée entre le CPU et le logiciel pour renforcer la sécurité sur toutes les plateformes proposées par le fondeur.


Pour faciliter une connectivité permanente, Paul Otellini indique se reposer sur le travail acharné entrepris par Intel depuis plusieurs années autour de la réduction de la consommation de la plateforme. En plus de faire baisser l'enveloppe thermique en charge de 50%, la plateforme Ultrabook de 2013, bâtie autour du CPU Haswell fabriqué en 22nm, devrait ainsi permettre une réduction de plus de 20X de la consommation en mode veille connectée, de quoi porter l'autonomie dans ce mode à plus de 10 jours ! Pour rappel, ce mode veille connectée permet par exemple d'avoir un accès instantané à ses emails lors du réveil du PC ainsi qu'à toutes autres données qui émergeront des nouveaux modèles d'utilisation ainsi rendus possibles (météo, news, état de remplissage du frigo…).


Paul Otellini et Andy Rubin, Senior Vice President of Mobile, Google.

Enfin, pour conclure ce premier keynote, Paul Otellini a annoncé un partenariat important, attendu depuis longtemps : la coopération renforcée avec Google afin d'optimiser la plateforme Android pour la famille Atom. Intel s'assure ainsi l'accès à un écosystème en pleine explosion et Google à une plateforme x86 qui est loin d'avoir dit ses derniers mots. Pour renforcer l'aspect concret de cette annonce, Paul Otellini a également brièvement montré un smartphone basé sur le SoC Atom Medfield et qui fera office de plateforme de développement pour Android 2.3.

Vos réactions

Top articles