Actualités informatiques du 03-04-2017

Flux XML des news Flux XML avec la liste des 20 dernières actualités.
Archives
Avril 2017
LMMJVSD
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

MAJ Total War Warhammer pour Ryzen

Tags : AMD; Ryzen;
Publié le 03/04/2017 à 20:26 par
Imprimer

La semaine dernière, Creative Assembly a mis en ligne son patch "Bretonnia" pour Total War Warhammer. Bien que les releases notes  ne l'indiquent pas, nous avons noté que cette version apporte un gain de performance net par rapport à la version précédente sur Ryzen :


On remarque un gain assez important, d'environ 10% sur les trois Ryzen (nous n'avons pas noté de gain pour les processeurs Intel), ce qui permet au 1800X de passer devant le 6900K d'un cheveu sur ce titre. En soit, qu'un patch améliore les performances pour un nouveau processeur n'est pas nouveau, même si la chose est plus rare qu'on ne le pense.

Il est intéressant de comparer le comportement des deux versions de ce jeu en fonction de facteurs comme le SMT et le Core Parking :


Nous n'allons pas revenir en détail sur la question du Core Parking (rendez vous sur cette page), mais le changement de comportement est significatif ici : avec la version 1.6.0, on récupère les mêmes performances que l'on obtenait en désactivant le SMT, ce qui nous laisse penser que Total War Warhammer ne détectait pas correctement le SMT sur Ryzen.

Ce n'est pas le seul titre à avoir ce problème, nous avions eu l'occasion de pointer un bug similaire sous F1 2016 qui considère Ryzen comme un processeur 16 coeurs sans "HyperThreading", ce qui impacte sa manière de répartir ses threads.

Nous avons mis à jour les performances sous Total War pour les Ryzen 7 dans nos deux articles, on pointera le fait qu'en plus de F1 2016 (dont l'on attend toujours le patch !), un autre titre dispose de ce comportement spécifique (baisse importante de performances qui ne sont pas compensées par l'utilisation du mode "Performance" sous Windows ou la désactivation du Core Parking) : Watch Dogs 2 !

Aqua Computer refroidit votre SSD M.2

Publié le 03/04/2017 à 17:23 par
Imprimer

Les SSD M.2 les plus performants ont tendance, s'ils sont utilisés en continu à leur vitesse maximale, à atteindre une limite haute de température entraînant un abaissement des performances.

Une situation qui n'est certes pas commune en utilisation classique mais que seule l'utilisation de radiateurs permet de contourner. En plus des bricolages maison, depuis quelques temps déjà des solutions dédiées sont donc trouvables, certains constructeurs intégrant même de quoi refroidir un SSD M.2 avec leurs cartes mères haut de gamme (ASUS ROG Strix Z270I, ASUS Maximus IX Extreme ou MSI X370 Xpower Gaming Titanium par exemple).

 
 

Aqua Computers lance deux nouveaux produits à cet usage. Le kryoM.2 micro, proposé à 10 €, est constitué d'un grand pad thermique pour un M.2 pleine longueur ainsi que d'un radiateur de même taille. Un isolant à positionner au dos du M.2 est fournie, afin d'éviter tout contact entre les clips de fixation et un composant de la carte mère.

 
 

Le kryoM.2 EVO est plus évolué puisqu'il s'agit d'une carte fille PCIe x4, à positionner de préférence dans un port Gen3 et donc. Le M.2 sera cette fois refroidit par deux radiateurs, un petit à l'arrière et un plus imposant à l'avant. Une LED d'activité est présente à l'arrière ainsi qu'un bandeau de LED qui fait le tour du PCB, il peut être allumé, éteint, ou fonctionner de concert avec l'activité du SSD.

Il faut compter 35 € pour ce produit qui fait suite à la version "non EVO" à 30 € qui était dépourvue du refroidissement arrière et des LED mais pour laquelle Aqua Computer proposait également un waterblock en option. Une solution un peu extrême pour une problématique qui reste assez rare et que le kyroM.2 micro devrait déjà suffire à résoudre.

GTX 1080 Ti Poseidon pour ASUS

Tags : ASUS; GTX 1080 Ti;
Publié le 03/04/2017 à 16:45 par
Imprimer

Dans notre actualité présentant les 3 premières GTX 1080 Ti personnalisées d'ASUS, nous laissions la porte ouverte à un 4è modèle. La marque a finalement dévoilé la ROG Poseidon GeForce GTX 1080 Ti Platinum.

A l'instar des autres Poseidon, elle fait appel à un refroidissement hybride qui peut être utilisé de manière classique ou intégré à un système de watercooling qui viendra donner un coup de main à la chambre à vapeur, au radiateur et aux deux ventilateurs axiaux pour le refroidissement.

Le PCB semble très proche si ce n'est identique à celui des Strix, on retrouve donc un étage d'alimentation à 10 phases qui tire son énergie de deux connecteurs PCIe 8p pour le GPU ainsi que deux connecteurs pour contrôler des ventilateurs additionnels ou encore un port Aura Sync pour synchroniser un éclairage RGB, la carte en étant pourvue.

Les fréquences sont de 1493/1607 MHz pour le GPU par défaut, un mode OC permettant d'atteindre 1518/1632 MHz. On est donc sous le modèle Strix OC, juste au-dessus du modèle non-OC, mais pour rappel ces fréquences constituent des minimums très variables en pratique.

 
 

Les prix n'est pas connu, pour la disponibilité il faudra a priori attendre au moins le mois de mai.

Standards DDR5 et NVDIMM-P pour 2018

Tags : DDR5; NVDIMM;
Publié le 03/04/2017 à 14:07 par
Imprimer

L'organisme de normalisation JEDEC se fend d'un communiqué de presse afin d'indiquer qu'il avançait sur le développement des standards DDR5 et NVDIMM-P, dont la publication est prévue pour 2018.

La DDR5 est censée apporter une bande passante et une densité doublée par rapport la DDR4. L'an passé, Micron avait indiqué prévoir un échantillonnage de la DDR5 en 2018 pour une production en 2019.

La NVDIMM-P est pour sa part un nouveau standard visant à coupler de la DRAM et NAND directement accessibles par le système sur une même barrette. Elle fait suite à la NVDIMM-N qui consiste pour rappel en une barrette de DRAM qui à l'aide d'une batterie voit son contenu sauvegardé en NAND et à la NVDIMM-F qui ne propose cette-fois que de la NAND accessible au système.

Top articles