Actualités alimentations

FSP Hydro PTM+, l'alimentation refroidie à l'eau

Tag : FSP Group;
Publié le 23/05/2017 à 16:04 par
Imprimer

FSP travaille sur une alimentation plutôt originale puisqu'elle intègre un waterblock. A l'instar des cartes graphiques Poseidon d'ASUS, l'utilisation de ce refroidissement est optionnelle puisqu'un ventilateur est également présent, ce qui n'était pas le cas par exemple des alimentations que Koolance proposait à une époque (230W en 2000 , jusqu'à 1300-1700W en 2008 ). Le "first in the industry" mis en avant  par FSP est donc abusif.

Ce modèle assez imposant serait capable de délivrer 1200 watts, l'utilisation du circuit de watercooling permettrait même d'aller au-delà mais surtout de laisser plus longtemps le ventilateur inactif. Nous devrions en apprendre plus lors du Computex début juin !

Cybenetics, nouvelles certifications d'alimentations

Publié le 17/03/2017 à 10:05 par
Imprimer

Vous connaissez certainement la norme 80 PLUS mais un peu moins l'entreprise qui se cache derrière cette norme, Ecova , qui est depuis 2014 une filiale de Engie. Un nouvel acteur a décidé de se lancer sur le marché, Cybenetics , qui tente de se distinguer avec des certifications plus approfondies.

On trouve tout d'abord au sein de sa gamme le programme ETA, qui délivre des niveaux de certifications allant de A+ à D. Pour atteindre le premier niveau, il faudra avoir une efficacité moyenne comprise entre 94 et 97% sur l'intégralité de la plage de fonctionnement de l'alimentation, un facteur de puissance d'au moins 0.985, une efficacité d'au moins 79% sur le 5VSB et une consommation à l'arrêt inférieure à 0,1w.

Le programme LAMBDA mesure la nuisance sonore moyenne de l'alimentation, avec des niveaux allant de A++ à E. Mesuré à une distance d'un mètre il faudra être sous les 20 dB(A) pour atteindre le premier niveau et au-dessus de 45 dB(A) pour le dernier. Déjà précurseur avec la certification 80 PLUS, Seasonic est le premier à avoir certifié une alimentation par cet organisme avec sa Prime 650W (SSR-650TD) qui a obtenu le niveau A en ETA avec une efficacité moyenne de 92,269% et la note A++ en Lambda avec 18,46 dB(A).

Si l'initiative est intéressante sur le papier, reste à voir si elle percera en pratique.

be quiet! renouvelle son entrée de gamme

Publié le 01/02/2017 à 14:52 par
Imprimer

L'allemand be quiet! a annoncé hier le renouvellement de son offre d'entrée de gamme en matière de blocs d'alimentation : les Pure Power 10 succèdent aux Pure Power 9, avec pas moins de dix nouveaux modèles.

Des références réparties en deux catégories de produits : les semi-modulaires, dont la majorité des câbles est détachable, et les autres.

Ces dernières se déclinent en versions 300 W, 350 W, 400 W, 500 W, 600 W et 700 W, pour un prix variant entre 50 et 105 euros. Les modèles semi-modulaires sont quant à eux proposés avec les puissances suivantes : 400W, 500W, 600W et 700W, pour un tarif allant de 72 à 115 euros.

Presque toutes s'appuient sur un transformateur unique en 12V, les rails 3,3 et 5V étant par la suite alimentés par un convertisseur réservé jusqu'ici aux gammes Straight Power et Dark Power Pro. D'après Be Quiet!, cela doit améliorer le rendement des blocs et la stabilité des rails 3,3V et 5V.

 
 
Seuls les modèles 300 et 350 W (des modèles qui ne profitent pas de la gestion de câbles) ne profitent pas de cette technologie. Ces derniers sont par ailleurs les seuls blocs à se contenter de la certification 80+ Bronze, alors que les autres modèles de la gamme sont estampillés 80+ Argent.

Côté ventilation, pas de changement : Be Quiet! continue de s'appuyer sur les mêmes ventilateurs que ceux qui officiaient sur les Pure Power 9, avec un fonctionnement annoncé comme silencieux (le bloc de 700 W, le plus bruyant, ne dépasse pas les 27,1 dB(A) d'après le constructeur).

Ces blocs sont disponibles dès à présent.

MasterWatt MIJ, le bloc qui valait 1 000 euros

Publié le 09/01/2017 à 16:30 par / source: TechPower Up
Imprimer

Cooler Master a présenté une nouvelle alimentation en édition limitée (à une centaine de pièces) dont le but est d'offrir à la marque une véritable vitrine technologique, comme l'indique son prix de vente : 1 000 euros.

A ce prix, la MasterWatt MIJ offre une puissance de 1 200 watts, une modularité complète, le support du monitoring via Bluetooth (introduit l'an dernier au CES avec la série MasterWatt), une certification 80 Plus Titanium (Cooler Master annonce même un rendement de 95%, supérieur donc au 94% demandés par la certification) et un bloc en aluminium.

Mais c'est surtout par sa qualité de construction que ce distingue ce bloc, puisque Cooler Master indique que l'ensemble de ses composants sont issus des usines Murata, au Japon. Disposant d'un transformateur unique, ce bloc peut fonctionner en mode semi-passif jusqu'à une charge de 600 watts.

En plus de ce modèle d'exception, Cooler Master a annoncé un autre membre de la famille MasterWatt Maker, à savoir une déclinaison 1 500 watts.

Lui aussi est issu des usines Enhance Electronics, utilise le Bluetooth pour transmettre des informations de monitoring, et un ventilateur de 135 mm de type Silencio FP et profite d'un design entièrement modulaire.

Il est géré par un processeur ARM dont le rôle est d'assurer au bloc le fonctionnement le plus efficace possible en permettant, par exemple, de passer d'un mode multirail à un mode monorail sur le +12 V.

Garanti 7 ans, ce modèle est également certifié Titanium est attendu pour le premier trimestre, à un prix encore inconnu.

Corsair : deux nouvelles séries d'alimentation

Tags : CES 2017; Corsair;
Publié le 06/01/2017 à 13:58 par
Imprimer

Corsair a profité du CES pour dévoiler  deux nouvelles gammes d'alimentations : les HX et TX-M.

Les premières viennent se placer entre les blocs RMx et HXi, ces derniers étant compatibles avec la technologie Corsair Link.

Vous l'aurez compris, ce n'est pas le cas des modèles que nous évoquons aujourd'hui, qui perdent cette spécificité. Pour le reste, ils restent très proches des alimentations HXi, avec une certification 80+ Platine, un système de câble entièrement modulaire, des condensateurs de construction japonaise, et un fonctionnement semi-passif basé sur un ventilateur à roulement hydrodynamique (fluid dynamic bearing). Là se trouve l'autre (petite) différence entre les blocs HX et HXi : le diamètre du ventilateur passe de 140 mm sur les HXi à 135 mm sur les HX.

Ces derniers restent en revanche garantie 10 ans et sont déclinés dans les mêmes versions : 750, 850, 1 000 et 1 200 watts. Les prix ? 130, 160, 200 et 230 dollars, respectivement.

La série TX-M vient quant à elle rafraîchir la vieillissante série TX. Certifiées Gold, les alimentations qui la composent sont semi-modulaires (le 24-pin et les EPS restent fixes) mais pas semi-passives.

En d'autres termes, le ventilateur de 135 mm (dotés de roulement à paliers lisses améliorés) ne s'arrête jamais, comme c'est le cas sur les modèles HX.

Garantis 7 ans, ces blocs sont déclinés en versions 550, 650, 750 et 850 watts. Ils seront commercialisés aux prix suivants : 80, 90, 110 et 130 dollars, respectivement.

Top articles