Test : Intel SSD 510 Series

Tags : Intel; Intel SSD 510;
Publié le 28/02/2011 par
Envoyer Imprimer

Intel lance ce jour une nouvelle gamme de SSD, les 510 Series. Lancés en versions 120 et 250 Go aux tarifs respectifs de 284 et 584$, ces SSD tirent partie de l’interface SATA 6 Gbps. Alors que tout le monde attendait la version 25nm de X25-M, ces 510 Series utilisent toujours de la MLC 34 nm.


Les performances annoncées sont les suivantes en lecture et écriture séquentielle :

- 500 Mo /s et 315 Mo /s pour le 250 Go en SATA 6 Gb/s
- 265 Mo /s et 240 Mo /s pour le 250 Go en SATA 3 Gb/s
- 450 Mo /s et 210 Mo /s pour le 120 Go en SATA 6 Gb/s
- 265 Mo /s et 200 Mo /s pour le 120 Go en SATA 3 Gb/s

Si le premier SSD SATA 6 Gb/s, le C300, était limité à environ 335 Mo /s, le 510 va bien plus loin et atteint les 500 Mo /s. Attention, pour atteindre un tel débit il faudra disposer d’un contrôleur SATA 6 Gb/s intégré au chipset, le Marvell 9123/9128 utilisé sur certaines cartes mères ne permettant pas de dépasser les 350-400 Mo /s. Du côté des accès aléatoires 4 Ko, Intel annonce jusqu’à 20 000 IOPS en lecture et 8 000 IOPS en écriture, des chiffres en retrait par rapport au X25-M 160 Go pour lequel Intel annonce respectivement 35 000 et 8600 IOPS.


Intel a-t-il combiné le contrôleur des futurs X25-M 25nm avec de la MLC 34nm ? Pas du tout ! Nous avons pu avoir entre les mains un 510 Series 250 Go et à notre surprise à l’ouverture nous avons pu constater qu’il embarquait la dernière évolution du contrôleur Marvell 88SS9174, notamment utilisée par Corsair pour son Performance 3, la BKK2. A titre de comparaison c’est la BJP2 qui est intégrée par Crucial sur son "vieux" C300.

Notre protocole de test pour les SSD SATA 6 Gb/s n’était pas terminé, nous avons comparé rapidement les performances du 510 Series à divers autres modèles sur une carte mère Intel P67 Express. Sont testés :

- Le Corsair Force 120 Go à base de SandForce SF-1200
- Le Crucial C300 128 Go à base de Marvell 88SS9174
- Le G.Skill Falcon II 128 Go à base d’Indilinx Barefoot
- L’Intel X25-M 160 Go à base d’Intel PC29AS21BA0

Le Corsair Force est représenté deux fois dans ces tests effectués sous IOMeter, les tests étant effectués avec des données compressibles ou non par le SandForce, afin de représenter le meilleur et le pire des cas.


Comme prévu, le 510 Series atteint de nouveaux sommets en débits séquentiels, en lecture comme en écriture, à condition bien entendu d’utiliser un contrôleur SATA 6 Gb/s.


Du côté des accès aléatoires le 510 fait légèrement moins bien que le X25-M 160 Go en lecture, mais mieux en écriture. Il est toutefois loin du C300 en lecture et des C300 et F120 en écriture.


Lorsque l’on passe à 8 accès aléatoires simultanés au lieu de 1, les limitations du 510 sont évidentes. Le X25-M est ainsi plus rapide en lecture comme en écriture, et le gap est très important par rapport au C300 et F120.

A la vue de ces résultats, il parait clair que la nouvelle révision du Marvell 88SS9174, la BKK2, fait la part belle aux accès séquentiels aux détriments des accès aléatoires qui sont bien plus rapide sur la BJP2 intégré dans le C300. De fait, notre avis sur le SSD Intel 510 Series est mitigé étant donné l’importance des performances en accès aléatoires sur un disque système, soit l’usage principal d’un SSD.

Nous compléterons ces mesures par des mesures pratiques dans un futur comparatif, mais les futurs SSD à base de SandForce SF-2000 semblent plus intéressants puisqu’ils combineront les meilleures performances en termes de débits et d’accès aléatoires. En attendant, le SSD 510 d’Intel fera le bonheur de ceux qui ont besoin de débits importants.

Vos réactions

Top articles