1ers tests Crucial M4 vs OCZ Vertex 3 vs Intel 510

Publié le 31/03/2011 par
Envoyer Imprimer

Lionel de Mac Bidouille ayant été assez sympathique pour nous prêter son Crucial M4 256 Go avant la réception du notre, nous avons pu effectuer quelques tests sur ce SSD avant un dossier plus complet à venir.


Il convient de rappeler que les Crucial M4 sont les remplaçant des C300 qui étaient jusqu’à il y a peu les SSD les plus rapides du marché. Ils utilisent cette fois de la nouvelle mémoire Flash MLC d’origine Intel/Micron gravée en 25nm, et sont dotés de débits boostés. Leur disponibilité est prévue pour la fin avril.


Si on regarde de plus près les performances annoncées, on s’aperçoit que les débits en lecture augmentent de 16,9% à capacité égale contre 26,7 à 20,9% de mieux en écriture. Si les écritures aléatoires augmentent également (+11,1 à 33%), ce n’est toutefois pas le cas des lectures aléatoires puisque l’on passe de 60000 IOPS sur le C300 à 40000 IOPS sur le M4. Un mauvais point puisque c’est avant tout ce chiffre, lié au temps d’accès, qui rend les SSD si réactifs à l’usage par rapport aux disques durs classiques.


Une fois le SSD ouvert, on trouve un contrôleur Marvell 88SS9174 mais de révision BL02 alors qu’il est en révision BJP2 sur le C300 et BKK2 sur le SSD 510 d’Intel. Il est accompagné de 16 puces de 16 Go Flash MLC IMFT 25nm, ainsi qu’une puce mémoire de 256 Mo pour le cache.

En attendant notre futur comparatif de SSD, voici quelques chiffres de performances obtenus sur une carte mère Intel P67 Express. Sont testés :

- Le Corsair Force 120 Go à base de SandForce SF-1200
- L’OCZ Vertex 3 240 Go à base de SandForce SF-2281
- Le Crucial C300 256 Go à base de Marvell 88SS9174-BJP2
- Le Crucial M4 256 Go à base de Marvel 88SS9174-BL02
- Le G.Skill Falcon II 128 Go à base d’Indilinx Barefoot
- L’Intel X25-M 160 Go à base d’Intel PC29AS21BA0
- L’Intel SSD 510 250 Go à base de Marvell 88SS9174-BKK2

Les tests sont effectués sous IOMeter, avec des données aléatoires, ce qui représente le cas le moins favorable donc pour les Corsair Force et Vertex 3.


Les débits séquentiels sont comme annoncés en hausse par rapport au C300. En lecture, le M4 reste toutefois un peu en retrait par rapport à l’Intel SSD 510 et au Vertex 3. En écriture c’est le SSD 510 qui est en tête, les M4 et Vertex 3 étant très proches. Attention, il s’agit ici du cas le plus défavorable au Vertex 3 puisqu’avec des données très compressibles mais peu réalistes il atteint les 461 Mo /s.


Comme prévu, les accès aléatoires en lecture sont plus rapides sur le C300 que le M4. Aucun SSD de nouvelle génération de fait mieux que le C300 où qu’un "vieux" Falcon II à base d’Indilinx Barefoot, alors que c’est LA valeur qui fait que les SSD sont si réactifs à l’usage. Le M4 obtient tout de même des performances supérieures au Vertex 3 et SSD 510. En écriture, le Vertex 3 est légèrement devant le M4, alors que le SSD 510 est en net retrait.


Lorsque l’on passe à 8 accès aléatoires simultanés au lieu de 1 les écarts se creusent, les contrôleurs profitant plus ou moins de cette augmentation de charge pour augmenter le parallélisme de leur accès. Le M4 est ainsi nettement devant le Vertex 3 et encore plus devant le SSD 510. Avec des données compressibles, le Vertex 3 s’en tire mieux en écriture puisqu’il atteint 54 361 IOPS. Là encore en lecture le C300 reste le plus véloce.

Vous l’aurez compris, les SSD de nouvelle génération qui commencent à débarquer offrent des gains de performances par rapport à la génération précédente, mais pas forcément dans les domaines les plus utiles. Nous le vérifierons dans notre prochain comparatif, mais il y a fort à parier qu’au délà des benchmark les différences en usage pratique pour un disque système soient inexistantes. C’est donc surtout l’emploi de mémoire 25nm sur les Vertex 3 et M4 qui est attendue au tournant, puisqu’elle est censée faire baisser le prix au Go à terme.

Qui choisir entre le Vertex 3 et le Crucial M4 ? Il est encore un peu tôt pour le dire, et il faudra voir ce que donnent en pratique les versions 120/128 Go. Au niveau de ces versions 240/256 Go et si l’on exclue la tarification qui reste inconnue, il semble cependant que le Crucial M4 dispose d’un léger avantage du fait de ses performances supérieures en lectures aléatoires, mais là encore il nous manque les tests pratiques pour trancher. En attendant, celui qui trouve un C300 à bon prix ne fait pas une si mauvaise affaire … au contraire !

Vos réactions

Top articles