AMD Radeon HD 7790 et GeForce GTX 650 Ti Boost en test

Publié le 22/03/2013 (Mise à jour le 08/04/2013) par
Envoyer Imprimer
La famille Radeon HD 7000 s'agrandit avec l'arrivée de Bonaire, le cinquième GPU dérivé de l'architecture GCN. Celui-ci prend place dans une nouvelle carte graphique milieu de gamme, la Radeon HD 7790, qui pour moins de 150€ promet de donner du fil à retordre à la concurrence. En réaction, Nvidia propose la GeForce GTX 650 Ti Boost, qui contrairement à ce que son nom laisse penser et plus proche d'une GeForce GTX 660 que d'une GeForce GTX 650 Ti classique.



Les Radeon HD 7000 jusque fin 2013
La stratégie d'AMD pour 2013 a souffert d'un peu de confusion, principalement parce que nous supposions l'arrivée pour ce début d'année des Radeon HD 8000 et d'une nouvelle gamme de cartes graphiques. Il n'en est rien et les Radeon HD 7000 vont occuper le terrain jusqu'à la fin de l'année. Cependant, par opportunisme commercial, AMD a renommé l'ensemble des Radeon HD 7000 en Radeon HD 8000 OEM. Une Radeon HD 8870 OEM par exemple est identique à une Radeon HD 7870.

Là où ça se complique, c'est que des nouveautés sont prévues à l'intérieur de la gamme Radeon HD 7000 et de son renommage OEM. Nous l'avions déjà vu avec l'introduction du GPU Oland (non illustré ci-dessous) qui venait compléter en entrée de gamme et dans le monde mobile les GPU Cape Verde (HD 7750, 7770), Pitcairn (HD 7850, 7870) et Tahiti (HD 7950, 7970).


Si, en jouant avec les mots (voir en les mélangeant lors d'une présentation), AMD nous avait donné l'impression qu'il n'y aurait plus de nouvelle puce développée avant la fin de l'année, il s'avère que ce n'est pas correct. La Radeon HD 7790 lancée aujourd'hui introduit ainsi un cinquième GPU GCN : Bonaire. Ce GPU se situe entre Cape Verde et Pitcairn et est probablement voué à terme à remplacer le premier dont nous pouvons imaginer qu'AMD va mettre fin à la production. Bonaire et Oland sont en effet suffisants pour couvrir l'ensemble de l'entrée de gamme et une partie du milieu de gamme.

Avec la Radeon HD 7790, c'est à la GeForce GTX 650 Ti qu'AMD s'attaque frontalement en promettant des performances supérieures pour un tarif identique de 140€. Certes, pour quelques euros de plus la Radeon HD 7850 1 Go contrait déjà plus ou moins bien la carte de Nvidia, mais cette variante de la Radeon milieu de gamme devrait disparaître selon AMD qui explique que pour placer 1 Go sur son bus de 256-bit il faut avoir recours à des modules GDDR5 de faible densité dont la production serait maintenant terminée.


La réaction de Nvidia
Nvidia ne compte pas se laisser faire, d'une part avec une réduction du tarif de la GeForce GTX 650 Ti, qui chute à 125 € et d'autre part en précipitant la sortie d'une nouvelle variante de la GeForce GTX 650 Ti qui passe en version Boost. Celle-ci est en réalité très proche de la GeForce GTX 660, ne s'en différenciant que par le nombre d'unités de calcul réduit de 20%. Prévue à un tarif de 165-170€ en version 2 Go, et de 150€ en version 1 Go, elle est destinée à permettre à Nvidia de s'attaquer autant à la Radeon HD 7790 qu'à la Radeon HD 7850.

Etonnamment, la GeForce GTX 650 Ti Boost 1 Go a besoin des mêmes modules mémoire de faible densité que la Radeon HD 7850 1 Go mais Nvidia nous indique ne pas rencontrer de problème de disponibilité à leur niveau.


Mise à jour du 8 avril 2013 :
Nous avons intégré le test de la GeForce GTX 650 Ti Boost à ce dossier, ajouté BioShock Infinite et mis à jour les résultats sous Crysis 3, Far Cry 3 et Tomb Raider avec les derniers pilotes et patchs.
Vos réactions

Top articles