AMD Radeon HD 6990, la carte de tous les records

Publié le 08/03/2011 (Mise à jour le 10/03/2011) par
Envoyer Imprimer
Conclusion
Si la Radeon HD 6990 bat effectivement de nouveaux records, tous ne sont malheureusement pas positifs. Tout en se plaçant dans la lignée des Radeon bi-GPU précédentes, elle en amplifie les défauts: consommation et nuisances sonores explosent. Afin de propulser suffisamment d’air pour dissiper 375 à 450 watts, il n’y a pas de secret, l’unique turbine doit monter dans les tours et nous faire oublier le silence affiché au repos.

Si vous êtes pointilleux sur ce point, autant être clairs dès le départ : passez votre chemin et tournez-vous plutôt vers un couple de GeForce GTX 570 en SLI, une solution bi-GPU haut de gamme plus acceptable au niveau des nuisances sonores bien que sa consommation soit similaire.


Avec PowerTune, nous pensions qu’AMD nous proposerait une Radeon HD 6990 plutôt sage mais le fabricant avait d’autres idées en tête : mettre au point un monstre de puissance en faisant exploser l’enveloppe thermique de 300 à 375 voire même à 450 watts. Il s’agit là d’une des particularités de ce modèle qui dispose de deux modes, chacun avec des fréquences et une limite de consommation différente.

Le mode 450 watts, bien que conseillé d’un côté par AMD, doit cependant être considéré comme entraînant une rupture de la garantie. Il est avant tout conçu dans l’optique de pouvoir proposer une marge d’overclocking et de moins limiter le GPU dans les charges très lourdes. En pratique, dans les jeux, il n’apporte qu’un maigre gain par rapport au mode 375 watts. C’est ce second bios que nous vous conseillerons donc d’utiliser, d’autant plus que si vous prenez soin du bon refroidissement de votre boîtier, vous devriez pouvoir éviter aux nuisances sonores de s’envoler.

Proposée à 600€, le public visé par cette carte est plus que réduit, d’autant plus que les Radeon HD 6950 ou 6970 en CrossFire affichent un rapport performances/prix similaire, un peu moins de bruit et un encombrement différent qui pourra s’adapter à plus de boîtiers. La Radeon HD 6990 sera surtout utile pour mettre en place un système extrême, sans devoir monopoliser tous les slots proposés par la carte-mère ou exiger un modèle XL-ATX, en lui adjoignant une seconde Radeon HD 6990 ou plus simplement une Radeon HD 6970. La puissance graphique permettra alors de profiter pleinement du surround gaming.

Pour AMD, l’utilité principale reste bien entendu d’essayer de s’assurer de conserver la première place du podium en termes de performances. S’il semble évident que la future GeForce GTX 590 aurait repris facilement la tête face à la Radeon HD 5970, la Radeon HD 6990 semble très bien armée pour lui tenir tête, un duel qui ne saurait tarder…

Terminons par un petit mot sur les pilotes. Quelques petits soucis de performances avec les derniers en date nous rappellent qu’ils jouent un rôle primordial dans le bon fonctionnement de tout système multi-GPU. Près de 6 ans après l’arrivée de ces systèmes, nous aimerions que ce rôle puisse enfin se faire oublier. AMD a fait un pas dans la bonne direction en permettant une mise à jour simple des profils applicatifs et un second pas intéressant sera de mettre en place une mise à jour automatique, ce qui ne devrait plus tarder. Il ne restera alors plus qu’à éviter de réintroduire des bugs là où tout fonctionnait correctement !
Vos réactions

Top articles