Intel Core i3-2100 LGA 1155 : Sandy Bridge dual core !

Publié le 31/01/2011 par et
Envoyer Imprimer
Conclusion
L'entrée de gamme double cœur en LGA 1155 est plus que séduisante. Le contrôleur mémoire, l'IGP et le contrôleur PCI Express sont de retour au sein du même die, ce qui permet au CPU de profiter d'une latence réduite lors des accès mémoire tout en abaissant la consommation, le tout étant gravé en 32nm. En pratique les performances augmentent en moyenne de 20% à fréquence égale par rapport aux Core i3/i5 LGA 1156 32nm.

Le gain est donc bien plus notable que lorsque l'on compare les quatre cœurs LGA 1156 45nm aux quatre cœurs LGA 1155 32nm, puisqu'il est de 13.2% sans HT (11.3% avec). En sus des améliorations architecturales inhérentes à Sandy Bridge, le Core i3-2100 creuse en fait l'écart du fait du retour du contrôleur mémoire sur le même die que le CPU.

Il en résulte des gains très importants dans les applications sensible à ces latences mémoire réduites, avec jusqu'à 33% de mieux sous WinRAR mais aussi Crysis et Anno 1404 pour un Core i3-2100 à 3.1 GHz par rapport à un Core i3-540 à 3.06 GHz. En moyenne le Core i3-2100 à 117$ se hisse ainsi au dessus d'un Core i5-680 à 294$ !


L'Athlon II X4 n'est toutefois pas complètement largué par le Core i3-2100. Ainsi la version 645, qui est à un tarif équivalent, est 29,9% plus rapide sous 3ds, 7,8% sous Cinema 4D, 10,7% sous MinGW, 21% sous Avidemux, 10,4% sous MainConcept Reference et même 3,2% devant sous un After Effects pourtant favorable au CPU Intel. Ceci s'explique bien entendu par la présence de 4 cœurs physiques, contre 2 sur l'i3-2100, combiné à un impact moindre des latences mémoire & cache dans ces applications. A contrario, l'i3-2100 est 48,8% plus rapide sous WinRAR, 29,9% sous Nuendo, 58% sous Crysis, 18,8% sous Arma 2, 17,7% sous GTA IV et 34.4% sous Anno 1404.

Le choix doit donc se faire en fonction de l'utilisation finale de la machine. Si elle est destinée à être utilisée principalement dans des applications de création fortement multithreadées, l'Athlon II X4 aura l'avantage. A contrario, pour des applications ludiques, le Core i3-2100 est supérieur. L'aspect consommation et dissipation thermique est pour sa part clairement en faveur du Core i3, et il en va de même pour l'upgrade puisque le CPU LGA 1155 le plus rapide (Core i7-2600K) est au dessus du Phenom II X6 1100T.

Le Core i3-2100 intègre en sus et pour rappel un IGP utilisable sur plate-forme H67. Il s'agit d'un HD Graphics 2000, et non pas d'un 3000 comme sur les Core i3 Mobile, mais il ne faut pas perdre de vue que le cache de seulement 3 Mo aurait de toute façon limité les performances des unités supplémentaires. Avec son dégagement thermique réduit, le Core i3 a de quoi devenir le CPU idéal pour les HTPC, pour peu que le souci du 23 Hz non fonctionnel soit résolu rapidement.

En fait, le seul vrai défaut de cette nouvelle gamme de processeurs double cœur, c'est l'impossibilité quasi-totale d'overclocking. Dépourvus de Turbo, ils ne disposent même pas de la marge de 500 MHz "offerte" par Intel sur les Core i5/i7, et aucune version "K" n'est prévue pour le moment. Il faut donc se contenter d'un overclocking par le bus, soit 5% de marge environ. Un vrai gâchis puisqu'avec leur fréquence initiale assez basse et étant donné les résultats obtenus sur i5/i7, on peut s'attendre à une marge de 33 à 50% !

Faut-il pour autant bouder les Core i3 LGA 1155 ? Difficile vu leurs autres qualités !
Vos réactions

Top articles