Comparatif d'écrans LCD 22 pouces : 2ème fournée

Publié le 03/04/2007 par
Envoyer Imprimer
22 pouces : la suite
Nous avions publié les tests en décembre dernier d'une première fournée d'écrans : Acer, Asus, Belinea, HP, Fujitsu-Siemens et Samsung 225BW. Il n'y a pas eu de révolution technologique depuis, et pourtant un nouveau vainqueur se dégage clairement. On pouvait l'espérer à la lecture du précédent comparatif. Pour rappel, on y trouvait un Acer AL2216W pré-calibré mais dont le temps de réponse de la dalle n'était que de 5 ms. Mais il y avait aussi l'écran Asus, bien plus réactif, annoncé d'ailleurs avec un temps de réponse de 2 ms. Pour les jeux, indéniablement il est plus doué. Mais pour les couleurs c'est la catastrophe. Néanmoins, ces constatations nous ont fait espérer l'arrivée d'un prochain 22 pouces 2 ms pré-calibré – qui existe effectivement maintenant.

Cet écran pour ainsi dire tamponné "recommandé par Hardware.fr" fait partie de cette nouvelle sélection :


Ouïe ! Vous voyez déjà qu'un seul écran entre dans la catégorie "2 ms" et correspond donc au portrait robot du "meilleur écran 22 pouces" dessiné juste avant. Le suspense va être modéré. Alors si vous le voulez bien, au lieu de publier un article assez moyen dans lequel nous nous contenterions de dire pas bien, pas bien pas bien, bien, pas bien..., ça peut être intéressant de sortir un peu des 22 pouces testés, de poser quelques réclamations aux constructeurs. On sait qu'ils les lisent soit ici, soit sur Behardware.com (la version anglophone de HFR). Autant en profiter !

Lettre ouverte aux constructeurs : ce qui nous manque toujours sur les écrans

Couleurs, réactivité : les progrès réalisés sont appréciables et utiles. Les écrans proposés sont-ils parfaits pour autant ? Non. Est-on toujours en droit d'espérer des progrès ? OUI !

Aussi réactifs soient-ils, les LCD sont toujours limités à une fréquence de 60 Hz. Il n'est plus question comme sur les CRT de confort lié à une diminution du scintillement, la technologie a changé. En revanche, une telle fréquence signifie qu'on reste limités à 60 images par seconde. Les jeux sont fluides, mais pourquoi ne pas chercher à profiter des capacités de nos cartes graphiques ? Monter en fréquence permettrait de gagner encore en fluidité, en confort, en réactivité. Une technologie 100 Hz débarque chez les téléviseurs. Nous l'avons essayée, elle présente quelques avantages dans les jeux : une réduction de la rémanence surtout. Toutefois, c'est un 100 Hz artificiel. Un processeur interpole une image placée entre deux reçues à 50 Hz. Or cette interpolation ne fonctionne vraiment que dans le cas d'images successives très proches les unes des autres. Sinon, ça fait un peu n'importe quoi. Proposer une telle fonctionnalité serait déjà bien, mais nous espérons un vrai 100 Hz sur les LCD un jour.
Pour rappel, nous avions étudié à un moment le rendu à 75 Hz. Il était apparu qu'en fait aucun des écrans testés ne le tenait vraiment. Soit ils disaient faire du 75, mais nous constations qu'ils étaient à 60, soit ils étaient bien à 75 Hz sur 5 images consécutives, mais une frame sautait régulièrement, ce qui faisait retomber la fréquence réelle à 60 Hz.

Si l'on revient aux basiques des écrans, à ce que nous écrivons depuis des années, trois critiques ressortent surtout : couleur, réactivité (c'est donc en net progrès sur ces deux thèmes) et pixels morts. Sur ce point hélas, les politiques des constructeurs sont au point mort. Il serait grand temps maintenant qu'ils prennent des engagements un peu plus à l'avantage des consommateurs que nous sommes. Toutefois, il faut reconnaître que ce sujet revient de moins en moins souvent dans les problèmes qui nous sont remontés. Si à une époque il ne se passait pas une semaine sans qu'une pluie de mails nous tombe dessus, issue d'utilisateurs furieux, aujourd'hui plus grand monde ne s'en plaint. La technologie paraît mieux maîtrisée, la qualité des dalles va croissante. Une dalle pré-calibrée est une dalle testée. On peut raisonnablement l'espérer sans défaut apparent.
Ce progrès concerne aussi les côtés des écrans. A une époque, presque tous les LCD présentaient des halos lumineux sur les bords. Aujourd'hui ceux qui passent entre nos mains en sont exempts.
Les tests
Sont lancés des tests de réactivité dans les jeux, de retard à l’affichage, de rendu vidéo (en SD, HD 720p, HD 1080p), une évaluation de l’ergonomie, de l’ouverture des angles de vision, de la qualité de l’interpolation, de l'homogénéité de la luminosité sur la surface de la dalle ; bref, les écrans sont regardés sous toutes les coutures.

Pour la fidélité des couleurs, nous utilisons le colorimètre LaCie Blue Eye Pro nouvelle version, dérivé d’un outil Gretag et couplé à la nouvelle suite LaCie. Cet outil nous permet d’opposer la qualité d’affichage de l’écran (gamut et DeltaE) avec ses paramètres par défaut, tel que vous le recevez, avec les mesures après calibration. Les résultats sont parfois surprenants : vous aurez souvent intérêt à bien prendre le temps de corriger manuellement les couleurs, ou tout au moins les paramètres de contraste, luminosité et température de couleur.
L’étude de ces rendus sur 18 patchs nous permettent également d’en tirer des mires restituant visuellement les variations de couleurs sur une mire de gris idéale vs affiché.

Plutôt qu’une solution de mesure du temps à l’oscilloscope, nous photographions les écrans en plein travail. Nous capturons ainsi la rémanence. Le logiciel utilisé est Pixel Persistence Analyzer (PixPerAn pour les intimes). Les images témoins de la rémanence sont capturées au réflex Canon 350D avec un temps de pose de 1/1000 s. Nous réalisons à chaque fois une cinquantaine de photos en rafale pour chaque test pour connaître précisément l’évolution de la rémanence entre deux images. Soit dit en passant, nous n’avons pas abandonné nos tests pratiques pour autant : jeux, vidéo DVD et HD, surf...
Enfin, nous mesurons le retard à l’affichage des écrans en les opposant à un moniteur à tube.

La machine de tests est un PC assemblé maison autour d’un processeur AMD Athlon 64 3500+ et d’une carte graphique NVIDIA GeForce 7900 GTX.
Vos réactions

Top articles