La calibration d'écran, de 0 à 100 €

Publié le 12/06/2006 par
Envoyer Imprimer
ColorVision Spyder2Express
Nous testions l’an dernier la Spyder2 tout court, nous émerveillant dans l’introduction sur le prix modique de cette solution à l’époque : 200 € "seulement". Toutefois, les résultats s’étaient révélés franchement décevants.


Cette année ColorVision fait plus fort encore : la nouvelle Spyder2Express n’est qu’à 99 €. l’outil de mesure semble le même. Change le logiciel. Les réglages auraient été revus, et toutes les options retirées. Là on ne peut rien personnaliser. La procédure demande au départ sur quels paramètres nous pouvons jouer via l’OSD, mais à aucun moment après nous ne sommes invités à y toucher. En fait si, l’Aide proposée indique qu’on doit impérativement revenir aux paramètres d’usine de l’écran.


De là à croire que ColorVision est allé un peu vite dans l’élaboration du nouveau soft et qu’ils ont oublié de retirer certains messages inutiles, il n’y a qu’un pas... que nous franchissons volontiers. Et ce d’autant plus volontiers qu’on détecte quelques erreurs de traduction grossières. Et puis il y a ce vidéo projecteur qu’on croise en deux occasions, présent parce qu’une autre version de cet outil permet d’en calibrer. Mais ici non, ce n’est pas le cas.
Après les écrans défilent, on ne peut qu’appuyer sur Suivant. Et à la fin, pif, paf, pof, l’écran nous dit "voilà, je suis calibré, c’est tout bon".


Il faut le croire sur parole car il n’y a plus de graphique comme sur la Spyder2 qui vient indiquer les corrections apportées. Il n’y a qu’une image sur laquelle on peut afficher une simulation de rendu avant et après calibration. Nous avons essayé cette solution sur deux écrans, le TN de ViewSonic et un IPS, le changement est subtil.

Avant, Après

Ne reste plus qu’à vérifier si le profil enregistré est meilleur que celui par défaut :


Le résultat est meilleur qu’au départ. La correction est même meilleure que ce que nous avions obtenu avec le colorimètre Spyder2, et c’est aussi plus rapide. On est passé d’un réglage en 15 minutes à 7 minutes.
Le DeltaE moyen est passé à 2,9. On est enfin sous les 3, valeur limite d’acceptation classique des graphistes.

Toutefois, on ne peut quand même pas crier victoire. De telles valeurs témoignent aussi d’une correction imparfaite. Pour rappel, il nous arrive maintenant de tester des écrans en dalles LG-Philips et Samsung qui d’entrée, affichent des DeltaE à ce niveau. Après calibration du VX922, on arrive seulement au même niveau que sur un Hyundaï Q90U en sortie de carton. Ce n’est quand même pas très réjouissant. Mais bon, les progrès comparé aux réglages de base sont indéniables. Reste à voir si Gretag fera mieux...
Vos réactions

Top articles