ATI Radeon X800 XT et X800 Pro

Publié le 04/05/2004 par et
Envoyer Imprimer


Après le succès de son architecture R300 qu’il décline depuis près de deux ans, ATI se devait de lancer une nouvelle génération de puce graphique afin de contrer l’offensive de NVIDIA et de son GeForce 6800 Ultra. C’est aujourd’hui chose faite, puisque ATI lance officiellement ses Radeon X800, qui sont issus de l’architecture connue sous le nom de code de R420.
Un peu d’histoire ...
Fondé en 1985, ATI fait office de « vieux de la vieille » en comparaison de son concurrent NVIDIA qui n’a vu le jour que 8 ans plus tard. Cette société canadienne s’est rapidement lancée sur le marché des accélérateurs graphiques, en 2D pour commencer.

En dehors d’un 3D Rage qui n’avait de 3D que le nom vu le peu de fonctions prises en charge, la première incursion d’ATI sur le marché des accélérateurs graphiques 3D date de la rentrée 1997 et du Rage Pro. Cette puce, qui était par ailleurs la première à tirer partie de l’AGP Texturing, gérait à la fois la 2D et la 3D, comme le Riva 128 de NVIDIA et au contraire du Voodoo Graphics de 3dfx. Sans atteindre la qualité et la vitesse de cette dernière, la solution ATI de par son coût eut un grand succès à l’époque, notamment auprès des OEM.

Malheureusement pour ATI, le lancement en grande pompe du Rage 128 un an plus tard fut un désastre. Destiné à concurrencer le Riva TNT de NVIDIA, cette puce arriva avec près de 6 mois de retard dans le commerce. Dans un marché devenu hyper concurrentiel de part l’agressivité de NVIDIA en terme de cycles produits, ce retard fut déterminant et ne pu être comblé malgré le Radeon à la rentrée 2000 et le Radeon 8500 un an plus tard.

On pouvait alors se demander si ATI pourrait un jour remonter la pente ... c’était sans compter sur leur dernier petit bijou, l’architecture R300, co-developpée par les ingénieurs d’ArtX, société rachetée par ATI en 2000 et qui était également en charge du développement de la puce graphique de la GameCube de Nintendo. Lancé à la rentrée 2002, le R300, plus connu sous le nom de Radeon 9700 Pro, fut le succès que l’on connaît, permettant même à ATI de revenir puis de dépasser légèrement NVIDIA en terme de parts de marché. Un peu moins de deux ans et quelques déclinaisons plus tard, il était toutefois temps de passer à autre chose ...
Vos réactions

Top articles