Sound Blaster Audigy LS

Publié le 15/12/2003 par
Envoyer Imprimer


En misant sur des cartes son de qualité avec la série des Audigy 2, Creative Labs s’est assuré la main mise sur le haut de gamme du marché des cartes son PC multimédia. Mais les nombreux utilisateurs comblés par leur vieille SBLive 5.1 ou l’APU du nForce2 ne ressentent pas toujours le besoin de dépenser plus de 140 euros pour une simple carte son. Il fallait donc trouver un juste milieu entre l’usine à gaz riches en fonctionnalités inutiles au commun des mortel et les chipsets intégrés, c’est ce manque qu’est censée combler l’Audigy LS.
Caractéristiques

L’Audigy LS serait donc Audigy 2 « Light » ? Voila une riche idée, espérons que Creative Labs a su mettre en œuvre les moyens nécessaires pour atteindre ses prétentions. Mais la première observation débouche sur une déception puisque apparemment ce n’est pas un chip Audigy qui équipe la LS. En effet, le CA-0106 n’est rien de plus que la nième version de ... l’Emu10k1 ! Le même qui a équipé pas moins de cinq générations de SBLive ! Il s’agit donc d’un vieux plat réchauffé mais après tout pourquoi pas ? Ce DSP, bien que dépassé par l’Audigy 2, n’en reste pas moins une valeur sure qui reste supérieure dans tous les domaines aux chipsets intégrés et aux cartes son d’entrée et de milieu de gamme actuellement disponible.

Qui plus est, afin de se mettre au goût du jour, Creative a doté l’Audigy 2 LS des petits détails qui manquaient aux anciennes SBLive ! : la gestion de l’EAX Advanced HD et une qualité de son proche de celle de l’Audigy 2 ZS. Pour ce qui est de l’EAX Advanced HD (EAX 3.0), il est vrai que ce n’est pas pour le moment un avantage crucial étant donné que peu d’éditeurs de jeux se donnent vraiment la peine de financer correctement la partie audio de leur titres. Malgré tout, dans des jeux comme Jedi Knight Academy, UT2003 ou Soldier of Fortune II on doit que reconnaître que l’EAX 3.0 ajoute un petit plus de réalisme à l’environnement sonore.

En ce qui concerne la qualité de restitution, il est vrai qu’avec les dernières cartes son de Creative Labs et de Terratec notamment, les SBLive ! 5.1 et Digital 5.1 avait pris un petit coup de vieux. Avec un rapport signal bruit (A-weighted) annoncé de 100 dB à 2 volts on peut présager d’une qualité de restitution au moins égale à une Audigy 1 Player.


Pour ce qui concerne les autres détails techniques, l’Audigy LS est dotée des mêmes caractéristiques que les cartes Creative actuelles. Il est possible d’enregistrer en 16 et 24 bits avec les fréquences d’échantillonnages suivants : 8, 11,025, 16, 22,05, 24, 32, 44,1, 48 et 96 kHz. La sortie S/PDIF au format mini jack est capable d’envoyer un flux 16 ou 24 bits à des fréquences d’échantillonnage de 44.1, 48 et 96 KHz. L’Audigy LS est capable de lire jusqu’à 64 canaux simultanés à des fréquences d’échantillonnage indépendantes. Par contre, l’utilisation du DSP et de ses effets entraîne toujours une conversion automatique interne de tous les flux en 48 KHz.

Coté MIDI, la carte est dotée des fonctions habituelles chez Creative Labs, avec le moteur de synthèse musicale accompagné d’un moteur d’effets hardware et 1024 vois de polyphonie supportées. Le nombre de canaux MIDI simultané est de 16 et le support des SoundFont n’est pas intégré dans les drivers. On notera également que l’Audigy LS n’est pas fournie avec des drivers ASIO, il s’agit donc bien d’une carte destinée aux joueurs avant tout.

L’Audigy LS est livrée avec la suite logicielle habituelle chez Creative Labs, avec notamment MediaSource qui intègre un lecteur MP3, CDA et WMA qui permet d’utiliser les fonctions de l’EAX Advanced HD Music. La boite contient aussi le jeu Hitman 2 : Silent Assassin et le tout est vendu environ 89 euros. On notera qu’il existe également une version « OEM » de l’Audigy LS qui se nomme l’Audigy ES, celle-ci est vendue nue avec un CD de drivers à un prix inférieur à 50 euros.

Il s’agit théoriquement de la même carte à 100% avec le même DSP. N’ayant pas pu nous en procurer une pour le vérifier à l’heure où nous écrivons ces lignes, on peut laisser le bénéfice du doute à Creative Labs et penser qu’il s’agit exactement des mêmes composants. A titre d’information, rappelons qu’il existait à l’époque une différence de qualité en sortie analogique entre les SBLive ! Player et Value vendues en retail et en OEM, ce qui n’était pas explicitement indiqué par Creative Labs.
Vos réactions

Top articles